l’hygiène des mains

**Laver régulièrement les mains à l’eau et au savon permet de réduire la transmission des infections

l'hygiène des mains  _hygiene_des_mains_article-c0fbb

**Respecter une bonne hygiène des mains pour sauver des vies

 impliquer les patients au côté des personnels de santé

L’hygiène des mains est un élément-clef de la lutte contre les infections associées aux soins et la transmission d’agents pathogènes.

Sur 100 patients hospitalisés, au moins 7 dans les pays développés et 10 dans les pays en développement contractent une infection associée aux soins de santé. À l’occasion de la Journée de l’hygiène des mains le 5 mai, l’OMS encourage les patients et les membres de leurs familles à rejoindre les efforts des personnels de santé pour respecter une bonne hygiène des mains. L’hygiène des mains peut sembler bien simple mais c’est un élément central dans la lutte contre la propagation des microbes.

Lavage-mains-472x230

**journée thématique sur l’hygiène des mains

Le Centre Hospitalo-universitaire Nédir Mohamed de Tizi Ouzou a abrité, hier, une journée thématique sur l’hygiène des mains. Cette rencontre qui s’inscrivait en fait dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’hygiène des mains a regroupé, dans l’amphithéâtre du CHU, des conférenciers venus de plusieurs hôpitaux algériens et de plusieurs pays comme la France, le Maroc et la Tunisie.
Après l’allocution d’ouverture du professeur et directeur général du CHU de Tizi-Ouzou Abbes Ziri, les conférenciers ont mis en évidence l’importance de l’hygiène des mains essentiellement dans le milieu hospitalier.
La présence au CHU de Benedeta Allegranzi chargée du programme Clean Care is Safer Care de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a, par ailleurs, été d’un grand apport.
Dans son intervention, la conférencière a mis l’accent sur l’importance de l’engagement politique des dirigeants d’un pays dans la réussite de ce défi qui engage non pas la santé mais la vie des patients. Benedetta Allegranzi annonçait également l’adhésion de l’Algérie au programme.
Le programme en question lancé par l’OMS a vu l’adhésion de 131 pays. Notre pays ainsi que le Bénin et la nouvelle Zélande a donc rejoint cette année le programme Clean Care is Safer Care.
Ce sont aussi 15.782 centres de santé qui se sont enregistrés dans ce cadre. Pour sa réussite, l’OMS a également lancé une compétition qui consiste en la désignation d’un champion de l’hygiène des mains.
La même conférencière a également mis en évidence que pour assurer l’hygiène des mains en milieu hospitalier, la production des solutions hydro-alcooliques est faisable au niveau des hôpitaux.
M.Benedetta Allegranzi répondait à la préoccupation des médecins et personnels du CHU de Tizi Ouzou qui ont évoqué justement le manque de ces solutions sur le marché. Des produits qui sont également plus chers comparé au coût de la solution hydro-alcoolique.
Notons enfin que le CHU Nédir Mohamed de Tizi Ouzou accorde une importance particulière à ce volet. Des journées sur les maladies nosocomiales se tiennent régulièrement au sein de cet établissement.*L’Expression-06.05.2013.

11698_2

***L’hygiène des mains : gage de sécurité des patients et des prestataires de soins

Place de l’hygiène des mains et des produits hydro-alcooliques dans la prévention de la transmission des infections

 Un impact sur la transmission des infections

En établissement de santé :

L’hygiène des mains est un élément-clef de la lutte contre les infections associées aux soins et la transmission d’agents pathogènes. Dès 1962, Edward Mortimer avait mis en évidence le rôle des mains des soignants dans la transmission de germes pathogènes, en l’occurrence des staphylocoques chez les nouveaux-nés. Une étude de Didier Pittet parue dans The Lancet en Octobre 2000, a évalué le lien entre l’observance de l’hygiène des mains et le taux d’infections nosocomiales. Ces études ont montré sur une période de 4 ans que le taux d’infections diminuait, ainsi que le taux de transmission de Staphylococcus aureus résistant à la méticilline quand l’hygiène des mains augmentait. Ce résultat a notamment été observé grâce à une campagne continue de promotion de l’hygiène des mains comportant la mise en place de produit hydro-alcoolique (PHA). Plus récemment, parallèlement à l’augmentation de la consommation des PHA et de l’observance des gestes d’hygiène des mains, de nombreuses études ont observé une diminution du nombre d’infections nosocomiales et de bactéries multi résistantes aux antibiotiques.

Dans la communauté :

Un bon respect de l’hygiène quotidien des mains à l’eau et au savon permet de réduire la transmission des infections. Ces multiples expériences participent au faisceau d’arguments en faveur d’une relation causale entre une stratégie d’hygiène des mains avec la place privilégiée des PHA et son impact sur la maîtrise du risque infectieux.

On lave des mains sales, on les désinfecte par friction pour les soins : une recommandation universelle

La friction hydro-alcoolique (FHA) est la technique d’hygiène des mains priorisée en situation de soins (établissements de santé, exercice libéral, domicile, urgence extrahospitalière). Dès décembre 2001, le Comité Technique National des Infections Nosocomiales rappelait que l’hygiène des mains devait reposer sur la friction avec un produit hydro-alcoolique (PHA) « en remplacement du lavage des mains » . Cette place de la FHA est également retrouvée dans le guide « Hygiène des mains » rédigé sous l’égide de la Société Française d’Hygiène Hospitalière (SF2H), les recommandations nord américaines de 2002 , ainsi que le guide de l’Organisation Mondiale de la Santé [8] support du défi mondial pour la sécurité des patients « des mains propres sont des mains sûres ; un soin propre est un soin plus sûr » qui reprennent ce même message : « … l’hygiène des mains est considérée comme la plus importante [des mesures de prévention de la transmission des infections]. … l’amélioration de cette pratique se révèle être une tâche difficile et complexe… Il est recommandé de frictionner les mains de préférence avec un produit hydro-alcoolique pour l’antisepsie de routine… ».

La FHA est validée dans les situations de prise en charge de tout patient, entrant ainsi dans le cadre des « Précautions standard » comme moyen de prévention de la transmission croisée, notamment en établissements de santé et dans les établissements médico-sociaux comme ceux hébergeant des personnes âgées dépendantes. Dans toutes les recommandations, l’hygiène des mains, en particulier par FHA, est ainsi présentée comme une recommandation forte, avec un niveau de preuve scientifique fort (cotation Ib pour les recommandations nordaméricaines ou celles de l’OMS).

Une technique efficace

Il est prouvé que la FHA est la méthode la plus efficace en termes d’élimination de la flore portée sur les mains. Les principes actifs (alcools) de ces produits hydro-alcooliques ont une excellente activité in vitro, bactéricide y compris sur les bactéries multirésistantes aux antibiotiques (comme Staphylococcus aureus résistant à la méticilline, …), fongicide et virucide sur les virus enveloppés (Herpes simplex virus, HIV, virus de la grippe, virus respiratoire syncytial, virus de l’hépatite B) et à un degré moindre sur les virus nus. Il faut signaler une amélioration constante des produits et une augmentation du nombre de produits virucides sur l’ensemble des virus.

La réduction de la contamination des mains, quel que soit le PHA testé, est toujours supérieure à celle d’un lavage des mains, fait avec un savon antiseptique ou un savon doux, à temps de contact égal.

Il est nécessaire lors du choix de produits de vérifier l’activité antimicrobienne des produits in vivo et in vitro en se référant aux normes en vigueur. Le respect de ces normes, avec le temps de friction qui y est associé, est repris dans la Liste Positive des Désinfectants éditée par la SF2H outil d’aide pour le choix, par les établissements de santé, d’un produit hydro alcoolique. Un site professionnel sur les désinfectants et produits mains, Prodhybase® permet également de consulter l’ensemble des caractéristiques des produits et résultats de normes.

La SF2H recommande de ne plus utiliser les savons antiseptiques en établissement de soins, pour les gestes d’hygiène des mains. Des PHA permettent de répondre à quasiment toutes les situations de désinfection des mains. L’élimination des souillures et la présence d’ectoparasites (gale par exemple) ou de formes bactériennes sporulées (Clostridium difficile par exemple) nécessitent le recours préalable à un lavage avec un savon doux.

En dehors des soins, seul le lavage simple des mains pour les gestes d’hygiène des mains au quotidien est recommandé dans la vie courante, dans les écoles, etc. [communiqué SF2H de juillet 2009].

TV-L-importance-du-lavage-des-mains

**L’importance du lavage des mains**

Une méthode avec une bonne tolérance cutanée

En situation de soins, le recours très fréquent au lavage des mains est un facteur important d’irritation cutanée ; il a été rapporté jusqu’à 25% de mauvaise tolérance cutanée. Il est prouvé que l’utilisation de PHA améliore autant la sécheresse cutanée mesurée objectivement que la sensation subjective de sécheresse ou d’irritation.

Le choix d’un produit adapté avec le respect d’une bonne technique, favorisant une bonne tolérance, permet ainsi d’obtenir une meilleure observance de la désinfection des mains.

Des conditions de réalisation de la FHA à bien respecter

Comme pour tout geste d’hygiène des mains, plusieurs pré-requis doivent être observés ; les mains et poignets doivent être débarrassés de tous bijoux, bracelets ou montre, y compris l’alliance. Il a été prouvé que le port de bijoux, y compris une alliance lisse, d’une montre au poignet ou de bracelets est associé à des contaminations persistantes des mains. De même, des épidémies ont été associées à des écarts quant aux recommandations relatives aux ongles longs ou portant des décorations ou du vernis. Le port de faux ongles a clairement été associé à des épidémies. Tous ces artifices diminuent l’efficacité du geste d’hygiène des mains. Ces arguments appuient la recommandation « tolérance zéro pour les bijoux ».

La FHA doit également être réalisée sur des mains macroscopiquement propres et sèches. Pour être efficace, elle requiert l’absence de souillures organiques qui inactiveraient leur principe actif.

La FHA requiert une application soigneuse sur l’ensemble des mains et poignets avec une dose de produit suffisante pour garantir la couverture des mains et des poignets et le respect du temps de contact efficace. La gestuelle a été argumentée  dans les dernières recommandations SF2H 2009.

La friction doit être réalisée à distance du lavage des mains, car la réalisation d’une FHA immédiatement après lavage diminue l’activité et augmente les intolérances.

Tous ces éléments militent en faveur d’un protocole spécifique pour réaliser une bonne FHA, enseignée aux professionnels de santé (formation initiale et continue) et évaluée. L’éducation du patient, de sa famille lorsqu’elle participe aux soins, est également importante. Enfin, l’éducation à l’hygiène des mains dès le plus jeune âge devrait être favorisée.

Une stratégie pour améliorer l’observance

En situation de soins :

Il est clairement prouvé que l’observance de l’hygiène des mains ne reposant que sur le lavage était très insuffisante, réalisée en moyenne moins d’une fois sur deux dans de nombreuses études. Cette insuffisance est liée à de nombreux facteurs dont les attitudes ou les comportements face au risque infectieux. Une stratégie volontariste et permanente, basée sur l’accès facilité à un geste de désinfection des mains, au plus proche du soin, a prouvé son impact sur l’observance. Le temps passé pour réaliser ces gestes d’hygiène des mains, facteur déterminant de l’observance, a pu être réduit de l’ordre de 80% en implantant la friction.

Dans la communauté et en dehors des soins :

L’hygiène des mains repose sur le lavage à l’eau et au savon doux et mérite des programmes d’éducation et de promotion tant à l’école que lors de la survenue d’événements sanitaires comme la grippe ou les épidémies de gastro-entérites. Seule l’absence d’un point d’eau disponible justifie le recours à un PHA.*source-sante.gouv.fr-22 avril 2011

1

hyg001

*******************************Mercredi 15 octobre

*Journée mondiale du lavage des mains.

Se laver les mains au savon est la méthode la plus simple pour éviter la propagation de la grippe et des rhumes, rappelle mercredi l’entreprise Initial, qui mène une action de sensibilisation dans les écoles du pays à l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains. Dans les pays en développement, le lavage des mains sauve même des vies, souligne « The Global Public-Private Partnership for Handwashing with Soap » (PPPHW), une coalition internationale dont fait notamment partie l’Unicef.

Se laver les mains au savon après s’être rendu à la toilette et avant 
de manipuler de la nourriture diminue de moitié les diarrhées et d’un quart les pneumonies, des maladies mortelles dans certains pays,  particulièrement pour les enfants. Effectuée rapidement après avoir été en contact avec des fluides corporels, l’opération limite même la transmission de virus comme Ebola, explique le PPPHW sur son site internet. Bref, l’hygiène des mains sauve des vies et coûte moins cher que n’importe quel vaccin.

Chez nous, s’il n’est heureusement pas question de mortalité infantile, l’hygiène sanitaire dans les écoles laisse parfois à désirer. L’entreprise Initial distribue à partir de mercredi du matériel de sensibilisation dans 1.300 en Belgique et au Luxembourg. « Le but de notre dossier pédagogique est d’apprendre aux enfants quand et comment se laver correctement les mains, et comment éviter la grippe ou le rhume en se lavant les mains au savon plus souvent », explique Arjan Gundlach, responsable du marketing.

Cette année, plus de 100 pays et 200 millions de personnes participent à des actions de sensibilisation dans le cadre de la Journée mondiale du lavage des mains, rapporte le PPPHW.*15/10/2014 -Source: Belga

***********************************

2 réponses à “l’hygiène des mains”

  1. 17 07 2016
    more info (21:46:54) :

    Wohh just what I was looking for, regards for putting up.

    http://urlsuggest.com/News/customising-my-car/

  2. 10 07 2016
    he said (08:53:39) :

    Yay google is my world beater assisted me to find this outstanding website ! .

    http://tourdion.com/News/prospection-par-mail/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...