L’hyperthyroïdie

**Les femmes plus concernées

L'hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie, également appelée hyperfonctionnement de la thyroïde, est une maladie métabolique fréquente caractérisée par une production excessive d’hormones thyroïdiennes (appelées T3 et T4).
L’hyperthyroïdie, également appelée hyperfonctionnement de la thyroïde, est une maladie métabolique fréquente caractérisée par une production excessive d’hormones thyroïdiennes (appelées T3 et T4).
Ces hormones, produites par la glande thyroïde, jouent un rôle métabolique clé dans tout l’organisme, notamment sur certaines fonctions vitales comme la fréquence cardiaque ou respiratoire. Si les hormones T3 et T4 sont produites en excès, on observe divers symptômes à travers tout le corps.
Les femmes sont davantage concernées par cette maladie, en effet on estime qu’il y a 5 fois plus de femmes que d’hommes atteints par l’hyperthyroïdie.
Les femmes sont particulièrement touchées par l’hyperthyroïdie entre 20 et 50 ans. (comparez aussi avec les âges de l’hypothyroïdie).

1% des femmes pour 0,1% des hommes
La maladie de Basedow (parfois appelé maladie de Graves Basedow) est la cause, dans 3 quarts des cas, la cause de l’hypertyhroïdie. Dans la maladie de Basedow, le corps humain produit des anticorps qui attaquent la glande thyroïde, cela provoque une production excessive d’hormones thyroïdiennes. Il semble que la maladie de Basedow soit liée à des origines génétiques (héréditaires). Cette maladie se traduit par une augmentation du volume de la glande thyroïde et parfois par une exophtalmie (saillie des globes oculaires).
Les maladies auto-immunes responsables de l’hyperthyroïdie
Une carence en iode (très rare en Occident, plus fréquent dans les pays en voie de développement) ou un excès d’iode (par exemple lors de prise de trop de compléments alimentaires riches en iode). Une thyroïdite (inflammation de la thyroïde), provoquée par exemple par des substances toxiques ou des radiations
Dans de rares cas, la prise de certains médicaments comme l’amiodarone (un médicament pour le coeur), le lithium (utilisé pour le traitement de la maniaco-dépression), l’interféron alpha ou encore l’interleukine 2 (dans le traitement du cancer).
L’adénome de Plummer ou la maladie de Plummer
Personnes à risque de l’hyperthyroïdie
Les femmes: elles sont plus sujettes aux troubles de la thyroïde que les hommes, en particulier pendant la grossesse et après 35 ans.

Les personnes âgées de plus de 40 ans: à partir de cet âge on observe davantage de cas d’hyperthyroïdie, cela dit cette maladie peut aussi toucher des femmes de moins de 40 ans.
Prédisposition familiale: les personnes ayant des cas d’hyperthyroïdie dans la famille auront un risque plus élevé de souffrir de cette maladie hormonale.
Symptômes
Les symptômes de l’hyperthyroïde, qui se manifestent sur une durée de plusieurs semaines, peuvent être les suivants : nervosité, tremblement des mains, hyperactivité, perte de poids, transpiration excessive : peau humide, chaude,…
des problèmes psychiques : anxiété, troubles du sommeil, des palpitations et/ou un rythme cardiaque plus élevé (tachycardie)
des troubles des règles chez la femme (y compris troubles du cycle menstruel)
diarrhée, goître (augmentation du volume de la glande thyroïde), yeux globuleux (exophtalmie), chez les personnes atteintes de la maladie de Basedow fatigue (manque d’énergie) et/ou faiblesse.
Pour résumer, on peut observer que les symptômes de l’hyperthyroïdie pourraient être comparés à un moteur qui tourne en « sur-régime ».
Hyperthyroïdie diagnostic
Le diagnostic de l’hyperthyroïdie est relativement simple: à l’aide de tests sanguins le médecin relèvera la concentration d’hormones thyroïdiennes (T3 et T4), une concentration trop élevée est par définition le signe d’une hyperthyroïdie.

Le médecin examinera aussi le cou du patient, afin d’évaluer une éventuelle augmentation du volume de la thyroïde (formation d’un goitre), ainsi que les yeux (des yeux globuleux pouvant être le signe de la maladie de Basedow, une cause très fréquente de l’hyperthyroïdie).
Comme toujours en médecine, le médecin fera aussi une anamnèse du patient.
Manger des tomates réduirait le risque d’attaque cérébrale
Manger des tomates réduirait nettement le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC), affirme une étude finlandaise publiée lundi aux Etats-Unis. Ce fruit est riche en lycopène, un puissant antioxydant.
Cette recherche parue dans la revue « Neurology », une publication de l’American Academy of Neurology, indique que les personnes avec les taux les plus élevés de lycopène dans leur sang avaient 55% moins de chances de subir une congestion cérébrale que celles ayant les teneurs sanguines les plus faibles de cet antioxydant.
L’étude a été menée en Finlande avec 1.031 hommes âgés de 46 à 65 ans. Le taux de lycopène dans leur sang a été mesuré au début de l’étude et ces participants ont été suivis pendant douze ans en moyenne, période durant laquelle 67 ont eu un accident vasculaire cérébral.
Parmi les 258 hommes avec la teneur la plus faible de lycopène dans leur sang, 25 ont eu une attaque cérébrale et parmi les 259 avec le taux le plus élevé de cet antioxydant, onze seulement en ont subi une.
Les résultats ont été encore plus probants quand les chercheurs n’ont pris en compte que les accidents vasculaires cérébraux provoqués par un caillot sanguin, et non par une hémorragie.
Ainsi, les participants ayant les plus hauts niveaux de lycopène présentaient 59% moins de risques de subir une attaque cérébrale due à un caillot que les participants avec les taux les plus faibles.
« Cette recherche vient conforter les vertus d’un régime alimentaire riche en fruits et légumes pour abaisser le risque d’accident vasculaire », souligne Jouni Karppi, de l’Université de Finlande à Kuopio, le principal auteur de ces travaux.

L’étude s’est aussi penchée sur les taux dans le sang des antioxydants alpha-carotène, béta-carotène, alpha- tocophérol (une forme de vitamine E) et la vitamine A (rétinol), et n’a trouvé aucun lien, quel que soit leur niveau, avec une diminution du risque de congestion cérébrale.
Le bleuet, stimulant du métabolisme
Connu pour ses propriétés diurétiques, le bleuet est une plante originaire des régions méditerranéennes. Ses fleurs isolées sont récoltées par beau temps. Elles sont arrachées une à une, puis séchées en couches minces, à l’ombre. Une fois sèches, elles doivent être conservées au sec et dans l’obscurité.
En phytothérapie, outre sa fonction diurétique, la plante entre dans la composition de tisanes qui favoriseraient la digestion. Elle traiterait également les troubles gastriques. Les fleurs contiennent des pigments organiques. C’est pourquoi une fois sèches, elles peuvent être utilisées pour colorer des médicaments ou des mélanges pour infusions. Ce même pigment bleu est utilisé dans l’industrie cosmétologique. En usage externe enfin, le bleuet sert à la préparation de bains utilisés en cas de plaies ulcéreuses.
A noter que la phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d’espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ».
Source Creapharm

 

La vitamine C est très efficace pour le traitement de lhyperthyroïdie

*********************************************

Quelques astuces pour remédier au symptôme de prise de poids avec l’hypothyroïdie

thyroïde

Nous savons tous que la thyroïde est une glande endocrine qui se trouve dans le cou et qui produit des hormones (essentiellement les T3 et les T4) qu’on peut appeler les hormones maîtres du métabolisme. En d’autres mots, si votre thyroïde est déréglée, votre métabolisme est aussi déréglé, ce qui peut entraîner soit à une prise de poids excessive, soit à une perte de poids anormale.

La maladie de la thyroïde et quel est son impact sur le poids

La maladie de la thyroïde est principalement de deux types: l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie.

  • L’hypothyroïdie: Elle se caractérise par une sécrétion insuffisante d’hormones thyroïdiennes. Alors que ceci entraîne beaucoup d’autres symptômes physiques, le plus important est celui d’une prise de poids rapide et excessive.
  • L’hyperthyroïdie: Elle se caractérise par une sécrétion excessive d’hormones thyroïdiennes. Alors que ceci donne naissance à de nombreux autres symptômes physiques, le plus évident est une perte de poids rapide et excessive.

Quand on parle d’hypothyroïdie (qui est plus commun que l’hyperthyroïdie), elle apparaît le plus souvent chez les femmes pendant ou juste après la grossesse. Par conséquent, lorsqu’on prend soudainement du poids de manière anormale, les médecins suggèrent de faire une analyse de la thyroïde (un test sanguin qui mesure les niveaux de T3 et de T4). Une fois qu’on sait qu’on a cette maladie, il faut consulter un médecin spécialisé immédiatement.

Quelques conseils et astuces pour combattre la prise de poids liée à la thyroïde

hypothyroïdie

En plus des médicaments prescrits par votre médecin (que vous devez prendre rigoureusement), il existe quelques astuces que vous pouvez adapter à votre vie quotidienne afin de vous débarrasser de l’excès de poids dû à l’hypothyroïdie:

  1. Il est très important de garder l’œil sur votre poids dans ce cas. Vous devez alors éviter les aliments gras, les nourritures industrielles, etc.
  2. Evitez les aliments sucrés et ceux qui contiennent beaucoup de sel. Prenez toutefois du sel iodé.
    L’hypothyroïdie est souvent associée à un taux insuffisant d’iode dans le corps. Il vous faut donc choisir une alimentation riche en iode, par exemple du poisson et des fruits de mer, etc…
  3. Ayez une alimentation saine et équilibrée. Prenez des petits repas au moins 5 à 6 fois par jour. Ceux-ci doivent être riches en fibres et en acides gras.
  4. Vous ne devez pas prendre de céréales traitées et industrielles. Mangez plutôt des aliments complets comme les graines et les noix.
  5. Mangez des aliments riches en vitamine B complexe comme la viande, les poissons et les protéines.
  6. Vous devez prendre beaucoup de légumes-racines et de fruits et légumes crus. Choisissez plutôt des aliments frais et bios.
  7. Vous devez aussi faire de l’exercice régulièrement, au moins 30 à 60 minutes par jour, au moins 5 fois par semaines. Si vous ne faisiez pas d’exercice auparavant, ne vous forcez pas dès le premier jour. Commencez par faire 20 minutes, puis ajoutez 5 à 10 minutes graduellement chaque jour.
  8. Choisissez un supplément de régime sagement: Le monde de la médecine a vu des avancées spectaculaires dans le domaine des produits amincissants ces dernières années. Toutefois, avec des centaines de « pilules miracle » sur le marché, Proactol est l’une des seules qui atteint ses objectifs d’efficacité. Dans un nombre d’essais pré-cliniques, Proactol s’est montré être une alternative hautement efficace aux pilules sous ordonnance médicale comme Orlistat. Comme pour tous les suppléments amincissants, les meilleurs résultats de Proactol sont observés lorsqu’il s’accompagne d’une alimentation saine et d’un mode de vie actif. En réalité, Proactol offre tous les bénéfices des découvertes dans ce domaine sans les désavantages. Proactol paraît être une alternative efficace et naturelle pour vous aider à perdre du poids. En plus de sa fonction amincissante, Proactol a d’autres bénéfices associés. Il aide à supprimer l’appétit, à réduire le cholestérol et à faire baisser les envies de nourriture.

proactol

Souvenez-vous que d’utiliser Proactol seul ne va permettra pas de soigner votre hypothyroïdie. Il empêche simplement votre corps d’absorber les molécules de gras, et peut donc être considéré comme un remède naturel pour remédier au symptôme de prise de poids. Proactol agira au mieux comme un adjuvant naturel à la thérapie recommandée par votre médecin pour l’hypothyroïdie.*source:pilulesminceur

********************************

*Bénigne ou maligne, la thyroïde peut être bien prises en charge

Une procédure de dépistage du cancer de la thyroïde.

Une procédure de dépistage du cancer de la thyroïde.

Bénignes ou malignes, ces maladies peuvent être bien prises en charge. 

Bénigne ou maligne,la thyroïde peut être bien prises en charge dans actualité coeur- C’est un peu un paradoxe: alors que les maladies de la thyroïde touchent 15% de la population, en majorité les femmes, les autorités sanitaires n’ont à ce jour ni proposé de véritable prévention, ni adopté des recommandations médicales claires pour leur prise en charge, et les équipes de recherche spécialisées se font de plus en plus rares. Or, si ces maladies sont souvent bien traitées, il faudrait aussi réduire leur impact, comme l’a souligné le 14e Congrès international de la thyroïde réuni en septembre à Paris.

Située à la base du cou, cette petite glande fabrique surtout deux hormones: la thyroxine, ou T4, dont la molécule contient 4 atomes d’iode, et la T3, ou tri-iodothyronine, qui n’en compte que 3. Leur production est régulée par une troisième hormone, la TSH, sécrétée par l’hypophyse, à la base du cerveau. Ces hormones thyroïdiennes agissent sur la production de chaleur et la régulation de la température corporelle, sur la croissance, le développement physique et intellectuel, et sur l’accélération du métabolisme des organes et des tissus. Elles influencent donc toutes les fonctions, cardiaque, digestive, reproductrice, cérébrale, etc.

Le dosage sanguin des trois hormones, T4, T3 et TSH, permet d’évaluer le fonctionnement de la glande. Trop active, la thyroïde provoque un emballement de ces fonctions: c’est l’hyperthyroïdie. À l’inverse, une insuffisance thyroïdienne, ou hypothyroïdie, se traduit par un ralentissement de celles-ci. Pour fabriquer ces hormones, la thyroïde a besoin de concentrer l’iode, pour moitié récupérée par recyclage et pour moitié apportée par l’alimentation. Or la France, comme toute l’Europe occidentale, est un pays de carence relative en iode, et la teneur sanguine moyenne de ses habitants n’atteint même pas la valeur basse des recommandations de l’OMS.

Cette carence relative en iode n’a pas de conséquence majeure chez l’adulte, mais la thyroïde, en réaction, a tendance à grossir pour en capter plus: 10% des adultes ont ainsi un petit goitre palpable par le médecin. «Ce déficit est plus problématique chez la femme enceinte, souvent déjà carencée en début de grossesse alors qu’elle va devoir fournir l’iode indispensable au bon développement du fœtus, tout en compensant des pertes accrues. De ce fait, le fonctionnement de la thyroïde et, par contrecoup, sa taille augmentent de 30% durant la grossesse, explique le Pr Jean-Louis Wemeau, chef du service d’endocrinologie au CHRU de Lille. Une supplémentation en iode doit donc être recommandée aux femmes enceintes, dont 2% ont, en début de grossesse, une hypothyroïdie vraie qui risque d’affecter, même modestement, le développement de l’enfant. Il semble donc opportun de réfléchir à un dépistage généralisé des dysfonctionnements thyroïdiens avant ou en début de grossesse.»

La Suisse, naturellement très carencée, a résolu le problème en imposant que le sel de cuisine soit enrichi en iode. Rien de tel en France, où la consommation de sel iodé devrait être encouragée, ainsi que celle d’aliments riches en iode, comme le lait.

La succession d’épisodes d’hypothyroïdie mineure, comme après plusieurs grossesses, favorise le remaniement de la glande, qui a tendance à devenir inhomogène, et peut-être l’apparition de petits nodules, dont la formation semble aussi liée à la production de radicaux libres, les ROS, au cours du métabolisme normal de la glande, comme l’a montré l’équipe de Corinne Dupuy à l’Institut Gustave Roussy (IGR) à Villejuif. «La fréquence de ces nodules thyroïdiens, dont 95% sont bénins, est très élevée et augmente avec l’âge. Ils sont palpables chez 5 à 7% des adultes, et l’échographie montre que 40% des femmes de 40 ans en sont porteuses, et 70% des femmes de 70 ans», précise le Pr Martin Schlumberger, chef du service de médecine nucléaire à l’IGR. «Il n’y a, le plus souvent, pas de quoi s’inquiéter. Même s’il existe à l’échographie une suspicion de cancer, ceux de la thyroïde ont une progression si lente que leur ablation n’est pratiquement jamais une urgence. Une cytoponction doit donc toujours être pratiquée avant d’enlever une thyroïde suspecte», insiste le médecin. Ce qui est loin d’être toujours le cas!

Des travaux comme ceux menés par l’équipe de Bernard Rousset (Inserm, Lyon) sur les marqueurs de progression et d’invasivité des tumeurs thyroïdiennes devraient à l’avenir améliorer encore le diagnostic et les choix thérapeutiques dans le traitement de ce cancer qui reste plutôt, pour l’essentiel, de bon pronostic. (Le Figaro-01.11.2010.)

***********************************

17 réponses à “L’hyperthyroïdie”

  1. 21 04 2017
    Kassandra (08:39:10) :

    Does your website have a contact page? I’m having a tough
    time locating it but, I’d like to shoot you an e-mail.
    I’ve got some ideas for your blog you might be interested in hearing.

    Either way, great site and I look forward to seeing it expand over time.

    Feel free to visit my webpage: BHW

  2. 11 04 2017
    Tahlia (08:42:15) :

    I read this paragraph completely on the topic of the difference of latest
    and preceding technologies, it’s amazing article.

    Check out my website – manicure

  3. 10 04 2017
    Zachery (05:09:21) :

    Your method of explaining the whole thing in this paragraph is
    really fastidious, every one be capable of effortlessly know it, Thanks a
    lot.

    my homepage: BHW

  4. 20 03 2017
    Evan (09:17:21) :

    I do like the manner in which you have framed this issue plus it does indeed offer me personally a lot of fodder for thought. Nevertheless, through everything that I have personally seen, I only hope when other remarks pile on that people today stay on point and don’t get started on a tirade regarding some other news du jour. Yet, thank you for this outstanding piece and whilst I can not necessarily concur with it in totality, I value the standpoint.

    http://bluelinkx.com/blogs/665953/1084342/chat-rooms-for-websites-chat-r

  5. 18 02 2017
    Sheldon (03:32:13) :

    Hmm it seems like your blog ate my first comment (it was extremely
    long) so I guess I’ll just sum it up what
    I submitted and say, I’m thoroughly enjoying your
    blog. I as well am an aspiring blog writer but I’m
    still new to everything. Do you have any points for first-time blog writers?
    I’d really appreciate it.

    Here is my blog stronger muscles

  6. 18 01 2017
    Mélanie PeelingPro (19:05:49) :

    Salut, cet article me parait très intéressant. Notre équipe propose des peelings superficiel, léger et moyen en région Rhône-Alpes à prix accessible.

    http://www.lesatelierspeeling.com/microdermabrasion-lyon

  7. 8 08 2015
    Bijoux Fantaisie (16:49:38) :

    Magnifique récit ! Une parenthèse pour vous montrer le site d’un magasin en France à Vincennes de bijoux fantaisie.

    https://bijouxtutti.wordpress.com

  8. 22 06 2015
    link (03:10:36) :

    Very interesting details you have mentioned, thankyou for putting up.

    http://www.thewatchwebsite.uk/

  9. 21 06 2015
    click here (16:57:45) :

    I would like to thnkx for the efforts you have put in writing this website. I’m hoping the same high-grade website post from you in the upcoming also. Actually your creative writing abilities has encouraged me to get my own website now. Actually the blogging is spreading its wings quickly. Your write up is a good example of it.

    http://www.slimmingpills.club/

  10. 21 06 2015
    lowest auto insurance rates (13:14:07) :

    I like this site because so much useful material on here : D.

    http://lowcostautoquotes.com/

  11. 21 06 2015
    http://rehabilitacja-i-kosmetyka.blog4u.pl/ (00:03:46) :

    You completed a number of good points there. I did a search on the matter and found mainly folks will go along with with your blog.

    http://rehabilitacja-i-kosmetyka.blog4u.pl/

  12. 18 06 2015
    Good Homeopaths in London (23:26:18) :

    I am glad to be one of many visitants on this outstanding internet site (:, thanks for putting up.

    http://londonosteopathiccare.com/homeopathy/4583708712

  13. 18 06 2015
    Shore view Hotel Restaurant (21:26:54) :

    With havin so much content do you ever run into any issues of plagorism or copyright violation? My blog has a lot of completely unique content I’ve either created myself or outsourced but it appears a lot of it is popping it up all over the internet without my agreement. Do you know any solutions to help stop content from being ripped off? I’d truly appreciate it.

    http://www.shoreviewhotel.co.uk

  14. 18 06 2015
    Pytanie do pracowników firm (01:11:49) :

    I’ve been browsing online more than three hours lately, yet I by no means found any fascinating article like yours. It’s lovely worth sufficient for me. In my view, if all webmasters and bloggers made excellent content material as you did, the web can be a lot more useful than ever before. « A winner never whines. » by Paul Brown.

    http://laptopy-lubie-to.blog.pl/2014/10/16/pytanie-do-pracownikow-firm/

  15. 18 06 2015
    hostele w Gdańsku (00:43:01) :

    You should take part in a contest for one of the best blogs on the web. I will recommend this site!

    http://la24-gitarra.blog.pl/hostel-gdansk/

  16. 15 06 2015
    sdorttuiiplmnr (17:36:11) :

    Very well written story. It will be supportive to anyone who usess it, as well as me. Keep doing what you are doing – for sure i will check out more posts.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...