précautions à prendre en cas de grand froid

Une sans-abri à Paris.

Face aux importantes chutes de température, plusieurs réflexes sont bons à adopter pour venir en aide aux sans-abri et pour protéger les personnes les plus fragiles de son entourage.

*****Les recommandations sanitaires pour votre entourage

• Sont considérés comme les plus vulnérables au froid les sans-abri, les nourrissons, les personnes âgées et les malades souffrant de pathologies chroniques cardiovasculaires, respiratoires ou endocriniennes. Le froid provoque en effet des gelures et des hypothermies, et favorise les crises d’asthme, les angines de poitrine et le développement d’infections broncho-pulmonaires.

• Conseils à l’extérieur :

-Limiter les sorties si vous faites partie des personnes à risque.

-Si vous devez vous déplacer, habillez-vous chaudement, couvrez en particulier le bas du visage, la tête et la bouche.

-Ne faites pas d’efforts brusques.

-Eviter les longs trajets en voiture. Si c’est impossible munissez-vous de nourriture et de couvertures.

-Si vous devez emmener un enfant, ne le placer pas dans un porte-bébé, portez le dans vos bras ou choisissez une poussette pour que le bébé puisse remuer ses membres et se réchauffer.

• Conseils à la maison pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et d’incendie :

- S’assurer du bon fonctionnement et entretiens des ventilations et des appareils de chauffage.

- Ne pas faire surchauffer les poêles ou les chauffages d’appoint.

- N’obstruez pas les bouches d’aération et aérez quotidiennement votre domicile.

- Fermez les pièces inutilisées.

- Maintenez la température à environ 19°C.

- Installez les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

*******L’aide aux sans-abri

 • Depuis 2007, le plan hiver, qui vient en aide aux plus démunis, n’est plus déclenché au niveau national français, mais à l’échelon départemental par les préfectures. Il comporte trois échelons :

Niveau 1 Froid Ce niveau de « mobilisation hivernale », est déclenché du 1er novembre au 31 mars. Des places supplémentaires sont ouvertes dans les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) et les équipes de maraudes, qui vont à la rencontre des personnes isolées, sont renforcées.

Niveau 2 Grand froid Il est déclenché lorsque la température ressentie se situe entre -5 et -10 degrés la nuit et tombe en dessous de zéro le jour. Ce niveau permet l’ouverture de places d’hébergement supplémentaires pour les sans-abri et prévoit une vigilance accrue des intervenants mobiles du Samu social, des pompiers, de la police et de la gendarmerie. Les effectifs du 115 et des équipes mobiles de maraude sont renforcés. Les services de police et de gendarmerie incluent, dans leurs patrouilles de nuit, le passage sur les points d’ancrage des personnes sans domicile fixe. Une vigilance particulière est portée aux SDF qui ne souhaitent pas être pris en charge.

Le passage au niveau deux se caractérise également par une proposition d’un accueil de nuit dans les CHRS pour les personnes refusant un hébergement et l’augmentation de nombre de nuitées d’hôtel disponibles.

Niveau 3 Froid extrême Les températures ressenties sont négatives le jour et inférieures à -10 degrés la nuit, et ce durant plusieurs jours. Il prévoit l’identification préalable de sites potentiels permettant la mise à l’abri d’un grand nombre de personnes. Des places supplémentaires d’hébergement sont mises à disposition, en s’appuyant sur les capacités des hôpitaux et des autres établissements équipés pour l’accueil des personnes en difficulté, avec l’aide notamment de la Croix-Rouge (ouverture de salles…) et de l’armée.

• Comment aider les sans-abri ? Afin de signaler une personne en difficulté dans la rue, appelez le numéro vert du Samu social 115. Son standard centralise en temps réel les capacités d’hébergement dans le département. L’interlocuteur du 115 évaluera l’urgence de la situation de la personne en difficulté, lui proposera une réponse immédiate en indiquant l’établissement ou le service dans lequel il peut être accueilli, et organisera sans délai la mise en œuvre de cette réponse, notamment avec le concours des services publics. En cas d’urgence vitale qui nécessite une prise en charge médicale, il faut joindre le 15 (Samu) ou le 18 (sapeurs-pompiers). (Le Figaro-14.12.09.)

 **********************

gripesaion

*2 millions de cas de grippe saisonnière enregistrés annuellement en Algérie

L’Algérie enregistre annuellement une moyenne de 2 millions de cas de grippe saisonnière dont 2.000 sont mortels, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué rendu public, jeudi, dans lequel il prévoit une augmentation du nombre de cas de grippe saisonnière et appelle à la prévention.

Le moyen le « plus efficace » pour se protéger contre la grippe saisonnière et de ses complications est la vaccination, a recommandé le ministère dans un communiqué.

La vaccination contre la grippe saisonnière est « fortement » recommandée aux groupes de population à risque élevé de complications, à savoir les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes présentant une pathologie chronique, les femmes enceintes, les personnels de santé et les pèlerins, a expliqué la même source.

A cet égard, des dispositifs de prévention, de surveillance et de prise en charge des cas de grippe compliqués ont été mis en place et opérationnels depuis le mois d’octobre de l’année 2014, a rappelé le ministère.

Le vaccin est disponible au niveau des centres vaccinateurs habituels des établissements publics de santé, où il est administré gratuitement, et dans les officines où il est remboursé par la sécurité sociale pour les personnes âgées et pour les malades chroniques.

La campagne de vaccination a été appuyée par des actions de sensibilisation à la mi-décembre de l’année 2014, plus de 80% des vaccins reçus ont été utilisés, a fait savoir le ministère de la Santé, rappelant, par ailleurs, que les pèlerins ainsi que les membres de la Bî’tha ont bénéficié d’un dispositif spécifique qui leur a permis d’être vaccinés avant le lancement officiel de la campagne.

Concernant la prise en charge des cas de grippe compliqués, le ministère de la Santé a mis en place un dispositif, opérationnel depuis le mois de novembre 2014, qui veille à la disponibilité des moyens nécessaires pour la protection et la prise en charge de ces cas et à leur hospitalisation et traitement rapide.

Ce dispositif demeure opérationnel durant toute la période d’activité du virus grippal, a précisé le ministère, soulignant que ce dispositif a « permis de prendre en charge toutes les formes sévères de cette maladie qui ont été observées chez des personnes à risque, parmi lesquels des décès ont été déplorés ».

Par ailleurs, un dispositif de surveillance, basé sur le réseau sentinelle de l’Institut national de santé publique (INSP) et le laboratoire de référence de la grippe de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), a été mis en place.*Par Lila Ghali | 05/02/2015 |algerie1.com

********************

**Mouchez votre rhume !

précautions à prendre en cas de grand froid  froid_hiver_v

Durant la préparation de son livre Ah-Choo! The Uncommon Life of Your Common Cold (Atchoum! La vie peu commune de votre rhume commun), Jennifer Ackerman, rédactrice scientifique et médicale, est allée jusqu’à inhaler une bouffée de rhinovirus, l’un des quelque 200 virus qui causent le rhume (attrapant un vilain refroidissement qui a duré 10 jours). Voici les éléments qu’elle retient de ses recherches.

1. Un système immunitaire fort

On croit que le rhume s’attrape quand le système immunitaireest affaibli. En fait, c’est le contraire. Le rhume est une réaction immunitaire à une invasion. Les personnes jouissant d’une bonne immunité naturelle ont plus de symptômes. Fait important: 25% des personnes infectées par un virus du rhume n’ont aucun symptôme.

guichetautomatique_v

2. Rien ne sert d’être parano

Un pédiatre m’a conseillé la «paranoïa raisonnable». En clair: n’ayez pas peur des touches du guichet automatique, mais lavez-vous les mains après avoir serré celle d’un enrhumé.

main_face_v

3. Les mains et le visage

Les virus du rhume passent de main en main et pénètrent dans l’organisme par le nez et les yeux. Tenez vos mains loin du visage.

femmess_0

4. L’importance du sommeil

Le manque de sommeil et le stress chronique vous fragilisent. Faites la sieste.

pilule_0

5. Un remède en zinc

D’après le site d’information biomédicale Cochrane Reviews, cet oligo-élément serait l’une des meilleures défenses possibles contre le rhume. Pris dans les 24 heures suivant le premier symptôme (nez bouché, gorge enrouée), un médicament à base de zinc pourrait réduire de 42% la sévérité et la durée du rhume. (source: Sélection du Readers-digest)

***Se réchauffer à deux…Les « collé-serré », ca rechauffe bien

Comment survivre aux nuits d’hiver: conseils d’une frileuse

 

 media_xl_4604712

Voilà, nous sommes prévenus, cette nuit sera la plus froide de tout l’hiver. Face à cette perspective des plus réjouissantes, deux solutions effleurent l’esprit. Première option: échapper à cette réalité glaçante (hiberner jusqu’au printemps, partir six mois en Amérique du Sud). Deuxième choix plus pragmatique: combattre le froid. Il est grand temps de repenser votre espace de vie et vos habitudes.

D’abord, votre maison. Assurez-vous que vos fenêtres se ferment complètement et sont bien isolées. Vous pouvez investir dans des kits spéciaux, votre facture de chauffage vous dira merci. N’oubliez pas de purger vos radiateurs de temps à autre, histoire de ne pas gaspiller du mazout pour rien. Des rideaux épais vous aideront aussi à vous protéger du froid extérieur la nuit, ou à éviter de constater la grisaille déprimante. Installez des tapis, fermez bien les portes.

Ensuite, vous-même. Inutile de vouloir rester sexy. Grosses chaussettes, pulls informes et couvertures seront vos meilleurs alliés quand vous êtes chez vous. Pour sortir, on vous conseille d’empiler les couches, de porter des bodies (peu pratiques mais extrêmement utiles contre le froid) et des collants opaques doublés de polaire qu’on peut trouver sur tous les marchés. Il est essentiel de couvrir les extrêmités du corps, les mains, les pieds mais surtout la tête. On perd jusqu’à 30% de sa chaleur par la tête et le visage.

Pensez aussi à tous les plaisirs hivernaux qui s’offrent à vous. C’est le moment de préparer du chocolat chaud maison dégoulinant de sucre et de marshmallows, de préparer des bons petits plats, d’allumer des bougies parfumées, de regarder des feel good movies sous la couette, de dormir plus qu’il n’est nécessaire. Il paraît même que la météo pourrie fait du bien à notre libido. Se réchauffer à deux, c’est tout de suite moins déprimant. (CD-02-02-2012)

souscouette.jpg

 

**La météo au service de l amour ..S’il fait froid: pourquoi sortir?

Il fait moche, c’est un fait certain. La grisaille ambiante commence à prendre le dessus sur le moral, surtout après des jours ensoleillés. Pourtant, il est une chose à laquelle le temps maussade est favorable: le sexe.

On est si bien chez soi, en fin de journée ou le week-end, dans une ambiance cosy. Sortez les bougies, huiles de massage et autres accessoires de bien-être. Se faire masser, de façon coquine, alors que dehors il fait sombre et froid, il n’y a rien de plus revigorant.

Ce temps est aussi favorable aux bains de minuit et autres petits rituels sympas que vous pouvez instaurer: « Le jeudi, tous les sous-vêt’s sont interdits », siestes coquines du dimanche en fin d’après-midi, « le lundi, c’est le sexe hors du lit »… Bref, autant de petites habitudes et jeux à inventer à deux pour donner du peps à vos ébats amoureux. Faites preuve d’imagination et d’audace. L’hiver ne fait que commencer…
 
On se réchauffe mutuellement

S’il fait froid, autant se donner chaud. Les « collé-serré » en regardant la télévision, pellotonés sous la couette, ou les câlins dans le couloir après une sortie dans le froid, ça peut échauffer les esprits. Laissez-vous aller et réchauffez-vous auprès de votre bien-aimé(e).

Alors, finalement, ce temps moche et gris, c’est une chance, non? (7s7-23.11.2011.)

 

 

**5 remèdes naturels pour combattre le rhume

La santé n’a plus de secrets pour la Dre Susan Smith Jones. L’auteur de 27 livres, dont The Joy Factor: 10 Sacred Practices for Radiant Health, enseigne depuis 30 ans aux étudiants de l’UCLA comment garder la forme et la santé.

the-menthe_v

1. La menthe poivrée

 Il existe certaines huiles essentielles qui peuvent aider à soulager un rhume ou une grippe, selon la Dre Smith Jones. Lisez ce qui suit pour découvrir comment ces huiles peuvent améliorer votre respiration, apaiser vos muscles endoloris et plus encore.

 D’après la spécialiste, l’huile de menthe poivrée est un précieux stimulant aromatique depuis des siècles. Incorporer quelques gouttes de cette huile à un bol d’eau chaude et en inhaler les vapeurs peut aider à décongestionner les voies nasales et bronchiques.

euchalyptus_v

2. L’eucalyptus

 La Dre Smith Jones affirme qu’une des qualités de l’eucalyptus est de favoriser l’absorption d’oxygène. Respirer de l’arôme d’eucalyptus peut détendre les muscles respiratoires et faciliter la respiration.

juniper_v

3. Le genévrier

 Lorsque le rhume ou la grippe nous frappe, notre système immunitaire s’affaiblit, ce qui rend notre lutte contre le froid ou d’autres infections plus difficile. L’huile de genévrier stimule le métabolisme et renforce notre système immunitaire pour nous aider à combattre le virus plus rapidement.

hommemalade_v

4. Le thé des bois

 Une friction avec cette pommade décongestionnante stimule les voies respiratoires et facilite la respiration lorsqu’on est enchifrené. De plus, l’arôme agréable laisse la peau avec une sensation chaleureuse et apaisante.

clousdegirofle_v

5. Le clou de girofle

 Lorsqu’on inhale ses vapeurs, l’huile Olbas apaise instantanément les malaises. Le clou de girofle peut aider à en renforcer les effets puisque son fort parfum stimulant dégage les voies respiratoires pour vous aider à mieux respirer.

 * On trouve toutes ces huiles essentielles dans les magasins de produits naturels et les pharmacies spécialisées. Vous pouvez bénéficier des avantages de ces huiles en inhalant leurs vapeurs. Incorporez-les à une pommade décongestionnante ou à un bol d’eau bouillante. (source: Sélection du Readers-digest)

 

 ***********************************

 

141 réponses à “précautions à prendre en cas de grand froid”

1 6 7 8
  1. 19 11 2016
    candious (19:28:44) :

    Je recommande le site internet suivant : http://www.candious.com

    http://www.candious.com

1 6 7 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...