Corps humain virtuel

* Le corps humain est un système complexe. Pour en percer le secret, nous vous proposons un voyage à travers ses principaux appareils et organes: le squelette, le système digestif, l’appareil respiratoire, le système nerveux et les organes des sens.

digestif.png Nous avions implanté

respiratoire.png

urinaire.png

circulatsang.png

squelette.png

systnerveux.png

muscles.png

cellule.png

dent.png

*****************************

* Organe des sens

vue.png

ouie.png

odorat.png

got.png

toucher.png

*********************

Corps humain Affiche

Appareil musculaire Affiche

appareil musculaire

Le squelette Affiche

le squelette

Matières cérébrales Reproduction artistique

matières cérébrales

Système nerveux Reproduction artistique

Système nerveux

Système circulatoire Reproduction artistique

Système circulatoire

Le système digestif Reproduction artistique

 système digestif

 

*******************

**corps humain….guide:Symptômes et Maladies

corosfem.png

***********************

 *radioactivité et corps humain

Corps humain virtuel 110316-radioactivite-1-small
Cliquez sur l’aperçu pour agrandir l’infographie.
la radioactivité existe à l’état naturel. Au cœur des atomes, se trouvent les noyaux. Certains, plus fragiles que d’autres, se brisent spontanément (c’est la fission) en dégageant de l’énergie sous la forme de chaleur et de rayonnements. C’est cette énergie que l’on peut mesurer. Ce sont les rayonnements ainsi émis que l’on appelle la radioactivité. Même le corps humain ou les maisons de granit en Bretagne (3 mSv) en dégagent. Lors d’un voyage en avion, le rayonnement cosmique entraîne une irradiation de 0,05 mSv pour un aller-retour Paris-New York. Les premiers effets émis par des sels d’uranium ont été découverts en 1896 par Henri Becquerel. L’année suivante, Marie Curie choisit ce sujet d’étude pour sa thèse. Elle travaillera la question avec son mari, Pierre. Tous les trois recevront le prix Nobel de physique en 1903 pour ces travaux. Depuis, l’homme s’efforce de domestiquer cette source d’énergie.

*les risques de la radioactivité sur la santé

 Les conséquences pour l’organisme dépendent largement de la dose reçue. Celle-ci peut atteindre plusieurs sieverts pour les travailleurs proches du cœur des réacteurs des centrales. Sans traitement, l’exposition à une dose de 6 sieverts (Sv) est mortelle dans 100% des cas. Une exposition à des doses plus faibles, de l’ordre de un sievert, entraîne un syndrome d’irradiation aiguë. Celui-ci se traduit par des vomissements dans les heures suivant l’irradiation, puis d’autres symptômes surviennent après une latence de quelques jours: fièvre, diarrhées, hémorragies, infections… Ces signes traduisent une destruction massive des cellules de l’organisme. Celles de la paroi digestive et de la moelle osseuse (précurseurs des globules rouges, globules blancs et plaquettes) sont les plus sensibles aux radiations. Les tissus embryonnaires et les organes reproducteurs sont aussi très radiosensibles, ce qui explique le risque de malformations fœtales, et de stérilité, chez l’homme comme chez la femme.À long terme, après plusieurs années, un excès de cancers (leucémies, tumeurs de la thyroïde, des poumons) est observé. C’est la principale conséquence pour les populations vivant à proximité des centrales nucléaires. Le risque de cancer est proportionnel à la dose reçue: il apparaît pour une exposition supérieure à 100 mSv, et augmente de 5,5% par sievert.Seules les tumeurs de la glande thyroïde peuvent être efficacement prévenues, par la prise précoce de comprimés d’iode.

***********

un autre site pour le corps humain

 cliquer ici: http://www.passeportsante.net/corpshumain/?pub=CorpsHumainAccueil

****************** 

**Quand l’esprit met le corps à distance…

 

 image1315

Les illusions de sortie du corps sont des expériences de désincarnation étonnantes, plus fréquentes qu’on ne le croit. Des neurobiologistes commencent à comprendre les mécanismes cérébraux à l’origine de ce phénomène. Ils progressent ainsi dans l’étude de la « conscience de soi ». «J’ étais dans mon lit sur le point de m’endormir lorsque j’ai eu l’impression que je me trouvais au niveau du plafond en train de regarder vers le bas mon corps allongé sur le lit. J’étais très effrayé ; immédiatement après, j’ai senti que j’étais retourné dans le corps allongé sur mon lit. » Une telle illusion de sortie du corps (ou OBE pour « Out-of-Body Experience ») est une expérience corporelle extrême, déconcertante, plaisante ou effrayante selon le cas. Elle se caractérise par l’impression de percevoir le monde selon une position élevée et par l’illusion de voir une image de son propre corps à l’extérieur des limites physiques de celui-ci. Autrement dit par l’impression d’être désincarné.

Les illusions de sortie du corps ne sont pas si rares qu’on pourrait le penser. Selon plusieurs études anglo-saxonnes, de 5 % à 10 % de la population générale en fait l’expérience au moins une fois dans sa vie, et ce phénomène existe dans toutes les cultures. D’un côté, elles offrent une opportunité unique d’approcher les mécanismes cérébraux de la conscience de soi et de l’unité entre le corps et l’esprit. Mais, de l’autre, très peu de travaux ont porté jusqu’à présent sur lesdits mécanismes pour la bonne raison que ces expériences sont difficiles à observer : elles surviennent de façon imprévisible, pour une très courte durée, et rarement plus d’une fois au cours de la vie. Heureusement, en quelque sorte, pour les neuroscientifiques, les OBE ne se produisent pas que chez les sujets en bonne santé. Elles ont également été observées chez des personnes souffrant de troubles neurologiques ou psychiatriques : migraine, dépression, tumeur cérébrale, épilepsie du lobe temporal ou schizophrénie [1].

Et c’est ainsi, en observant certains patients au service de neurologie de l’hôpital universitaire de Genève, que nous avons pu émettre les premières hypothèses sur les mécanismes neurobiologiques sous-tendant ces étranges illusions. Deux mètres au-dessus du lit. En 2002, notre équipe a en effet déclenché sans le vouloir des illusions de sortie du corps chez une femme épileptique à la surface de son cortex cérébral au niveau d’une zone, la jonction temporo-pariétale (JTP)droite afin de localiser son foyer épileptique. Or en appliquant un léger courant électrique dans une région de cette zone, le gyrus angulaire, nous avons involontairement déclenché des OBE. La personne, qui était alors éveillée et consciente, fit effectivement l’expérience d’une désincarnation. Elle avait l’impression de se trouver deux mètres au-dessus de son lit, proche du plafond de la chambre, flottant dans les airs avec une certaine sensation de légèreté. Elle voyait en même temps son propre corps allongé sur son lit d’hôpital. Pendant cette expérience, la personne ne percevait donc plus le monde extérieur et l’image de son propre corps selon une perspective dite en première personne, c’est-à-dire centrée sur  son corps physique, mais selon une perspective spatiale élevée et « désincarnée ». Par ailleurs, lorsqu’on a diminué l’intensité du courant électrique appliqué, la personne n’a plus éprouvé de sensations de désincarnation mais elle a ressenti encore de fortes illusions perceptives. Il s’agissait soit d’illusions vestibulaires* – sensations de chute libre, de flottement, de lévitation –, soit d’illusions visuo-somesthésiques* – sensation de déplacement ou de déformation visuelle des membres qui semblent raccourcir. Unité entre corps et esprit. Cette observation clinique nous a donc permis de découvrir que la jonction temporo-pariétale était impliquée dans les OBE [fig. 1]. Mais comment expliquer que la stimulation de cette seule zone perturbe un sentiment aussi fondamental que la conscience de l’unité spatiale entre le corps et l’esprit ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons émis l’hypothèse suivante : les OBE apparaissent lorsque les informations vestibulaires – celles qui nous permettent de connaître la position de notre corps par rapport à la gravité et de maintenir notre équilibre – ne sont pas intégrées de façon cohérente avec les informations visuelles et somesthésiques au niveau de la jonction temporo-pariétale [3]. En effet, les personnes ayant expérimenté une désincarnation ont souvent déclaré qu’elles avaient ressenti ces trois types d’illusions : visuelles, vestibulaires et somesthésiques.

Mais quel est au juste le rôle de la jonction temporo-pariétale ? Des études utilisant l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle montrent que cette zone est un carrefour impliqué dans de multiples expériences corporelles : son fonctionnement est crucial pour que nous reconnaissions que nous sommes les acteurs de nos propres mouvements, que nos segments corporels sont bien les nôtres et que notre corps en entier nous appartient [4]

. Ainsi, chez des patients souffrant de symptômes de dépersonnalisation – caractérisés par une perte du sens de la réalité –, le métabolisme mesuré au niveau de la JTP est anormalement bas [5]. Par ailleurs, c’est la principale région du cerveau traitant les informations vestibulaires* [6]. On le sait car, parallèlement à notre expérience de 2002, des neurologues ont aussi réussi à provoquer des illusions vestibulaires simples sans désincarnation (notamment des sensations de lévitation) en stimulant la JTP et les régions environ…

********************

*Le langage du corps…

enfparents.jpg 

Vous êtes-vous jamais demandé si vous pouviez deviner les émotions et sentiments d’autres personnes ? Savoir si l’on vous dit la vérité ou bien on vous ment.  Il est possible d’avoir un accès direct à l’inconscient des personnes qui vous entourent. Et ceci avec beaucoup plus de fiabilité que la télépathie ou toute autre science paranormale. Vous n’avez pas besoin d’avoir un don quelconque. Il suffit d’appliquer la méthode basée sur les dernières recherches en psychologie sur la science comportementale, c’est tout.  Avec la plupart des sciences psychiques ou développement personnel, il faut vraiment croire pour que l’effet se produise. Avec le langage du corps; il suffit juste de regarder l’autre. Vous n’avez pas besoin d’être psychologue. Juste un peu de mémoire pour vous souvenir de certains gestes et lire dans l’inconscient de votre entourage. Imaginez que vous ayez à la place de vos yeux, des rayons « X » qui verraient à travers l’âme humaine. Vous auriez un ascendant considérable sur votre entourage. Vous pourriez entre autres : Savoir si votre employeur ne vous fait pas de fausse promesse. Vous éviterez ainsi une perte de temps et d’argent dans une carrière sans issue. Devenir le meilleur vendeur de votre activité avec les félicitations de votre patron. Chercher un autre emploi et prétendre à une reconnaissance sociale qui fera l’admiration de votre entourage. Deviner si votre conjoint est vraiment sincère avec vous par un simple regard. Lire comme dans un livre ouvert les personnes du sexe opposé. Au lieu de vous faire manipuler vous-même, manipulez les recruteurs lors d’un entretien d’embauche. Connaître les véritables intentions de vos amis, de votre famille, de vos partenaires, de vos clients etc.. tout cela est possible et beaucoup plus…Le corps ne trompe jamais, il trahit ! Il vous permet d’identifier diverses émotions ou sentiments tels que :* l’énervement*la franchise * la colère  * l’ennui * le doute  * l’excitation Etc… Tout ceci, sans dire un mot, simplement en étant observateur.

 Vous pourrez ainsi influencer le subconscient des gens à votre avantage. Alors, utilisez votre corps pour vous exprimer, et ce sont les autres qui viendront vers vous par le magnétisme que vous dégagerez. 

 Pourquoi certaines personnes ont ce que l’on appelle du charisme, sans même ouvrir la bouche ? N’avez-vous jamais remarqué que les personnes qui « en imposent » uniquement par leur présence ont des postures et expressions qui inspirent confiance ?

**********************

*zones érogènes chez la femme

 Une zone érogène (du grec eros et gen’es) est une partie du corps humain de grande sensibilité et qui, lorsqu’on la stimule, est susceptible de provoquer une excitation sexuelle. Selon les individus, cela peut concerner n’importe quelle partie du corps mais une majorité des hommes et des femmes ont des zones érogènes communes[1]. La peau est la plus commune mais il en existe bien d’autres : la prostate chez l’Homme et le clitoris chez la Femme sont, par exemple, deux zones érogènes.

**************************************

 

388 réponses à “Corps humain virtuel”

1 2 3 20
  1. 29 05 2011
    Marketing Boston (09:06:41) :

    Thank you for your thoughtful post!

  2. 28 05 2011
    Lindsey Dowland (19:48:49) :

    You’ve got some really helpful information written here. Great job and keep posting terrific stuff.

  3. 28 05 2011
    Thomasine Desrosier (01:07:38) :

    You have some genuinely valuable information written here. Great job and keep posting great stuff.

  4. 27 05 2011
    amish country quilts (19:22:46) :

    Wow, I enjoyed your neat post.

  5. 27 05 2011
    trucks for sale (19:03:11) :

    Your place is valueble for me. Thanks!…

  6. 27 05 2011
    wedding photographers baltimore (19:02:56) :

    I need to examine with you here, which isn’t something I normally do! I take pleasure in studying a blog that can make individuals think. Additionally, thanks for allowing me to comment!

  7. 27 05 2011
    game cigars (00:54:38) :

    very good post, i certainly love this website, keep on it

  8. 27 05 2011
    executive suites (00:50:02) :

    very nice post, i certainly love this website, keep on it

  9. 27 05 2011
    real estate nashville (00:42:13) :

    Aw, this was a really nice post. In thought I wish to write like this – taking time and actual effort to make an excellent article is very rare…

  10. 27 05 2011
    cupola (00:31:23) :

    Hello! I just would like to give a huge thumbs up for the great info you have here on this post. I will be coming back to your blog for more soon.

  11. 26 05 2011
    headline news (17:31:26) :

    How Can I Make Money Online Advertising?: I know there are sites out there like if you get people to go to your si

  12. 26 05 2011
    hcg diet info (12:11:21) :

    Aw, this was a really nice post. In thought I would like to write like this – taking time and actual effort to make a very good article is very rare…

  13. 26 05 2011
    Alegro (08:18:57) :

    I am often to blogging and i really appreciate your content. The article has really peaks my interest. I am going to bookmark your site and keep checking for new information.

  14. 26 05 2011
    Drupal Theming (03:02:47) :

    I found your posting to be insightful! Thank you.

  15. 24 05 2011
    Alegro aukcje (20:26:23) :

    Would you be interested in exchanging links?

  16. 24 05 2011
    online pharmacy canada (08:24:27) :

    Thanks for all your efforts on this site. My mom takes pleasure in doing research and it’s easy to understand why. A number of us learn all relating to the compelling ways you render efficient techniques on your web blog and increase contribution from other people on that subject matter then our princess is really learning a whole lot. Take advantage of the rest of the year. You’re conducting a good job.

  17. 24 05 2011
    Rosita Weatherall (08:20:48) :

    Incredible! Your site has quite a few readers. How did you get so many viewers to view your article I’m very jealous! I’m still learning all about posting articles on the internet. I’m going to look around on your site to get a better idea how to achieve success. Thanks!

  18. 24 05 2011
    subject based data mining (03:19:36) :

    I like this post, enjoyed this one thankyou for posting .

  19. 22 05 2011
    Teak Furniture Manufacturer (16:00:13) :

    I’d must examine with you here. Which isn’t something I usually do! I enjoy reading a submit that may make people think. Additionally, thanks for permitting me to comment!

  20. 2 05 2011
    Jason Burnett (03:05:56) :

    As I website possessor I conceive the content material here is real superb, thanks for your efforts.

1 2 3 20



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...