• Accueil
  • > Recherche : del comp algerie bousaada

Les origines du drapeau algérien

13122009

Avant de connaître sa forme actuelle, le drapeau national est passé par plusieurs étapes.

Le drapeau national a fait son apparition en Algérie le 1er mai 1945 à l’occasion d’une célébration jumelée de la fête des travailleurs et celle de la victoire contre le fascisme. Cette conviction était celle du défunt Saïd Amrani, responsable du Parti du peuple algérien. Ce témoignage est cité par un de ses proches lors d’une conférence tenue hier à Alger sur le thème du drapeau national. Le 1er mai 1945, le PPA, interdit en 1939, a fait défiler près de 20.000 Algériens.
C’est lors de cette manifestation que le drapeau national a été arboré pour la première fois. Du moins, dans une forme proche de celle en vigueur actuellement.
C’est là le témoignage du même intervenant lors du forum du quotidien Ech-Chaâb. Cette rencontre entre dans le cadre de la célébration des événements du 11 décembre 1960 et de la célébration de l’anniversaire de la fondation du journal Le Peuple. Il est précisé que seulement 300 drapeaux confectionnés clandestinement conformément au prototype original ont été distribués à l’occasion de ces manifestations.
La confection des drapeaux a été prévue initialement dans un modeste appartement de deux pièces. Sous la pression de l’armée coloniale, la confection fut accomplie dans le domicile d’un responsable du parti. Ses deux filles se sont mises à la tâche. Les concepteurs du drapeau national ont repris l’écusson du PPA, d’après ce témoignage.
Le premier modèle, ajoute le même témoin, a été conçu sous la forme de trois bandes horizontales de couleur verte, blanche et rouge. Il avait la même forme que l’actuel drapeau du Turkménistan. Le 1er mai 1945, les manifestants sont sortis à Alger, Blida, Tizi Ouzou, Tigzirt, Saïda, Bousaâda, Ain Témouchent et Berrouaghia.
L’idée de jumelage de la célébration de la victoire sur le fascisme avec la Fête des travailleurs est venue du chef d’état-major russe. Sur le plan national, la direction du PPA a été confrontée un moment à la problématique du choix entre le drapeau des alliés et le drapeau national d’autant plus que les Algériens ont été au même front avec les alliés.
Par ailleurs, selon un autre intervenant, en l’occurrence Zouhir Ihadadene, le PPA a utilisé pour la première fois le drapeau national en 1937, lequel a été conçu par Messali El Hadj avec l’aide de son épouse. Messali a organisé une manifestation depuis le Champ-de-manoeuvres jusqu’à la Grande Poste, a souligné l’orateur. Il s’appuie sur les déclarations de l’un des membres de la direction du PPA, Mostefaï Chawki pour étayer sa version des faits. Après 1937, on a voulu réhabiliter le drapeau national, mais on ne se souvenait pas des normes et de la forme originale, selon l’orateur.
Néanmoins, un groupe de responsables du PPA composé de Mohamed Cherchali, Asla Hacen, Chadli El Mekki, Saïd Amrani et Mostefaï Chawki ont convenu de la forme actuelle. «On est parvenu aux normes actuelles après l’étude des anciens drapeaux représentant des différentes confréries religieuses algériennes», a expliqué le même orateur. Les premiers martyrs sont également tombés durant les manifestations du 1er mai 1945.
A titre de rappel, le PPA fut interdit en 1939. Vingt-huit de ses responsables furent arrêtés le 4 octobre 1944.(L’Expression-13.12.09.)

 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...