• Accueil
  • > Recherche : karen cuffaut

Faut-il interdire la fessée ?

25042010

*Le Conseil de l’Europe entame cette semaine une nouvelle campagne contre cette punition.

 Faut-il interdire la fessée ? fessee2parents

coeur- L’actrice Claudia Cardinale, le prince Felipe de Bourbon, Mikhaïl Gorbatchev, la reine Silvia de Suède : ces personnalités ont signé une pétition initiée par le Conseil de l’Europe pour interdire l’usage des punitions corporelles à l’égard des enfants. À l’occasion du trentième anniversaire de leur abolition en Suède, le Conseil de l’Europe entend peser dans le débat par tous les moyens : spot télé, conférence, incitation à une « parentalité positive » et pétition de « people » sont au programme la semaine prochaine.

À bas les claques, fessées et même les petites tapes sur les mains encore prisées par de nombreuses familles, clament à l’unisson pédiatres et psychiatres depuis des années. Pour eux, ces gestes signent la faillite des parents. La violence physique n’est pas une réponse éducative, répètent-ils. S’il juge l’interdiction de la fessée inscrite dans la loi «stupide», le pédiatre Aldo Naouri rejoint Edwige Antier – députée UMP et auteur d’une récente et fameuse proposition de loi visant à l’interdire – pour considérer que les châtiments corporels sont « attentatoires à la dignité de l’enfant ».

Dans les familles, cette question oppose les générations ou encore certaines belles-mères à leurs belles-filles. Pour les premières, « une petite claque remet les idées en place et n’a jamais tué personne » tandis que pour les secondes, une fessée « ne sert à rien, à part humilier l’enfant et soulager ses parents  ».

Politiques et médias ont ricané lors de la proposition d’Edwige Antier. « Des lois sur tout, partout, ça va bien », s’est agacé Xavier Bertrand, le secrétaire général de l’UMP. L’État a-t-il besoin de se mêler de sujets aussi intimes ? Pour Elda Moreno, au cabinet du secrétaire général du conseil de l’Europe, « le débat est particulièrement passionné en Franceet le sujet, ridiculisé  ».

Vingt pays sur quarante-sept au Conseil de l’Europe ont déjà banni les punitions physiques, rappelle-t-elle. Outre la Suède il y a trente ans, d’autres, comme la Grèce, l’Espagne, la Roumanie, l’ont fait plus récemment. Une dizaine encore s’y préparent. « Le vote d’une loi est d’autant plus inévitable, estime-t-elle, que la France a ratifié les conventions internationales des droits de l’enfant qui condamnent la violence à l’égard des mineurs. » L’objectif est d’inscrire cette interdiction dans le Code civil et non dans le Code pénal, de faire évoluer les mentalités et de promouvoir une éducation positive et non-violente. Les parents peuvent, par exemple, envoyer leur enfant « au coin » plutôt que de le frapper, argue-t-elle. Enfin, le fait de tolérer des punitions physiques rend difficile l’établissement d’une frontière avec les violences graves, dit-elle. Certains ne savent pas s’ils ont le droit d’intervenir lorsqu’ils voient des enfants recevoir des corrections violentes en pleine rue…

Enfin est-il normal de taper un enfant d’un an qui lance des objets par terre ou qui prend un bonbon dans un magasin alors qu’à cet âge, il ne comprend pas le concept de vol ?, interroge encore Elda Moreno. « En France, les politiques ne veulent pas prendre une mesure aussi impopulaire. Ils l’ont pourtant bien fait pour la cigarette dans les restaurants alors que la majorité des gens étaient contre. Aujourd’hui, ils sont pour ! Leur mentalité a évolué… ». La fessée déchaîne décidément les passions. (Le Figaro-23.04.2010.)

*************

** réactions d’internautes..

.AvatarSuper Zinette….J’ai répondu oui, il faut l’interdire. La question serait de savoir si une fessée, qui est une suite d’attouchements brutaux sur les fesses d’une personne, peut être considérée comme des attouchement sexuels et comme acte de pédophilie lorsque cela concerne le postérieur d’un mineur…? Si c’était le cas, je doute fort que le nombre d’adeptes de cette humiliation soit aussi important, ne serait-ce que par ce qu’ils pourraient encourir devant un tribunal.

AvatarKUPKA 16…Qelle horreur! 90% pour la fessée. Ignoble et lâche. Les parents qui éduquent avec les claques, les poings et la baguette, sont dépassés et ne méritent pas d’voir des enfants. Un être humain qui léve la main sur un autre humain est un scandale. A quoi sert le cerveau ? si cerveau yà pour les distributeurs de fessées. Afin de bannir les fessées, je conseil de donner du temps, de la tendresse et de l’Amour à ses enfants et à ses proches. Si vous voulez que vos enfants vous respectent et vous aiment, commencez par les respecter. La nature est belle, malheureusement elle est imcompléte. A mon avis, elle doit, un jour, mettre au point un programme qui: -Les adultes qui ne disposent pas de tendresse et d’amour ne peuront pas procréer. Une bonne chose pour pour tous, surtout pour les enfants qui prennent des coups et reproduisent cette culture malsaine.

Avatarkaren cuffaut….quelle honte que de frapper un être plus faible que soi. Imaginez un peu votre boss qui vous colle une tarte à chaque erreur de votre part! je ne pense pas que ça résolve le problème de fond. 

Avatarlilas loup….Ah là là! Panique générale à bord! Quoi? On demanderait aux parents ce qu’eux-mêmes exigent des enseignants, des éducateurs, des animateurs de centres de vacances, etc? Ne jamais s’énerver, avec un ou deux enfants à la maison, ce n’est pas possible mais avec un groupe de 30, où est le problème? Attendons la prochaine mise en garde à vue d’un prof pour lire les réactions des défenseurs de la fessée à la maison. 

AvatarCiji…Il est tout à fait inacceptable que l’Etat se mêle de sujets tels que la fessée, il y a tant d’autres sujets beaucoup plus importants à traiter… Une Loi ne changera rien car il y a toujours les parents qui seront violents et feront pire que donner une fessée et ceux qui donneront une fessée à bon escient et sans en abuser… cette « affaire » ne peut que monter des enfants contre leurs parents…. Ridicule cette histoire de fessées ! 

AvatarROSEFANEE…Quand fera-t-on une loi contre la médiocrité de l’homme!!!???

AvatarJean Pierre Gamet….Il est évident qu’il est indispensable que les parents éduquent leurs enfants. Ceci veut dire enseigner et punir. Aux parents de décider de la punition. Dommage qu’il ný ait plus le service militaire. On y apprenait la discipline et le respect. En cotoyant des gens de toutes les classes sociales on apprenait aussi á valoriser l’être humain. C’etait la meilleure école. On commençait á y forger des hommes.Aux parents maintenant de mettre les bouchées doubles. Quant aux « People « WHO CARES !!!!   

AvatarBadidon….Combien d’enfants ont-ils élevés eux même? C’est facile de confier sa progéniture à des nounous puis de donner des leçons aux autres.

 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...