• Accueil
  • > Recherche : the following

Des hackers égyptiens s’attaquent aux sites de la FAF et de la JSK

17082010

*la guerre entre Algériens et Egyptiens repart de plus belle.

 C’est de nouveau la guerre entre les hackers Algériens et Egyptiens. Le site de la FAF et de la JSK l’ont appris hier à leur dépens.

Décidément, le match qui a opposé la JSK à AL-AHLY n’a pas tenu ses promesses de réconciliation. Preuve en est, sur la toile, la guerre entre les Algériens et les Egyptiens repart de plus belle. Or, cette fois-ci, ce sont les pirates égyptiens qui sont passés à l’offensive les premiers. D’ailleurs, leur déclataion de guerre a été proclamée lundi en s’attaquant au site de la Fédération Algérien de Football (www.fafa.dz) et à celui de la JSK (www.jeunessesportivedekabylie.com).

En effet, hier aprés midi, les internautes amateurs de football algérien ont eu la désagréable surprise de voir le site officiel de la Fédération algérienne de football inaccessible, la page d’accueil ayant été piratée par un hacker, se présentant comme un Egyptien. En ouvrant le site de la Faf, l’internaute découvre le visage bariolé d’un homme aux couleurs du drapeau égyptien. En haut du tableau on peut lire « hacked by red virus ». En dessous de cette image, l’internaute à en face de lui un long texte plein d’insultes adressées au peuple algérien.

Suite à cette attaque, le site de la FAF a été désavtivé. Malheureusement, les attaques cybernétiques égyptiennes ne se sont pas arrêtées là puisque hier soir, c’est au tour du site officiel de la JSK de connaitre le même sort. Ainsi, depuis lundi soir, en consultant le site de leurs clubs favoris, les fans de la JSK sont tombés sur une page qui met en évidence le logo du club de l’AHLY du Caire accompagné par la signature du hacker égyptien. Le match retour promet d’être encore plus chaud car tout indique que la tension n’est pas prête de baisser. (El Watan-17.08.2010.)

***********

**A coups de mensonges, de contre-vérités et d’images préfabriquées, la chaîne du club cairote prépare une campagne de dénigrement sans précédant contre la JS Kabylie, ce qui n’est pas sans enflammer les foules égyptiennes à deux semaines du match retour.

***Après le match JSK – al-Ahly du Caire

Quand Ahly TV fait dans la manipulation !  

*** 

La chaîne Ahly TV a annoncé, hier, la diffusion d’un reportage sur le séjour du club en terre algérienne, préparé par son équipe d’envoyés spéciaux en Algérie qui a accompagné les camarades d’Aboutrika. Les égyptiens se disent être en possession d’images accablantes sur la prétendue violence subie par leur délégation à Tizi Ouzou. Des extraits de telles images ont été du reste diffusés, hier, par la chaîne appartenant au club cairote. Ces images concernent justement le “caillassage” du bus de l’équipe égyptienne. Selon les affabulations des journalistes de cette chaîne, le bus aurait été attaqué une première fois, la veille de la rencontre, sur le chemin entre l’hôtel et le stade de Tizi Ouzou, ce qui aurait entraîné une vitre brisée et une légère blessure du joueur Oussama Hosni au front, et une seconde fois, toujours selon la chaîne Ahly TV, d’une façon plus importante, à la fin du match de dimanche dernier, lorsque l’équipe a dû quitter l’enceinte sportive sous une forte escorte sécuritaire. Les images montrent également un joueur égyptien, le visage ensanglanté, touché par des bris de glace. En outre, les images montrent aussi la sortie des joueurs égyptiens
faisant l’objet d’un jet nourri de projectiles de la part des supporters de la JSK.
La scène se passe devant le tunnel menant aux vestiaires, sous une forte escorte policière. De tels faits n’ont été rapportés par aucun autre média algérien ou égyptien, malgré une présence massive des journalistes et photographes des deux pays au stade du 1er-Novembre.  De plus, le président d’Al-Ahly n’avait, à aucun moment, fait état de ses détails lors du point de presse qu’il avait improvisé à l’aéroport Houari-Boumedienne au moment de quitter Alger. En revanche, la chaîne égyptienne a volontairement censuré, pour des raisons évidentes, l’agression caractérisée des joueurs égyptiens contre l’arbitre assistant, suite au but égalisateur refusé pour une position d’hors jeu, pourtant flagrant, de Ahmed Chawki. Les images ne concernent, également, pas les provocations des joueurs égyptiens contre le public de la JSK et de l’entraîneur, d’ailleurs. 
En tout état de cause, la chaîne du Ahly a annoncé que ces images seront transmises à la CAF dans le rapport du club cairote contre la JSK. La chaîne informe aussi qu’un rapport a été transmis à la CAF contre l’arbitre togolais, M. Koko. Il apparaît donc clairement que la partie égyptienne a décidé d’emblée de faire dans la manipulation et ne transmettre à la CAF que les images préfabriquées qui l’arrangent. Le journaliste du Ahly TV a d’ailleurs souhaité que le délégué du match et l’arbitre transmettent ces “faits” à la CAF dans leurs rapports respectifs. De ce fait, la JSK doit préparer sa défense pour éviter d’être prise au dépourvu. (Liberté-18.08.2010.)

*Lire aussi: Un film sur le match Egypte-Algérie 

Algérie-Egypte, les prolongations de la haine

cliquer ici: Le Foot vu autrement

**Le foot c’est la guerre
 

*******************

** 4 raids israëliens sur ghaza mardi soir.

 L’aviation israélienne a lancé mardi soir quatre raids contre la bande de Gaza …Deux raids ont d’abord visé des objectifs situés près de la ville de Rafah et au nord de Khan Younès, non loin de la frontière avec l’Egypte. Puis, les appareils israéliens ont attaqué des objectifs proches de Zeitoun, à l’est de la ville de Gaza, et dans le camp de réfugiés de Deir al-Ballah, dans le centre du territoire palestinien.

**Lire aussi:   Les scènes d’« Abou Ghraïb » imitées en Israël

************

*Un hélicoptère heurte une ligne haute tension

Un français et un espagnol décèdent dans un crash à Corso

image

Une troisième personne, un ressortissant espagnol, se trouve actuellement dans un état grave. Les trois victimes exerçaient en tant que cadres pour le compte de la société espagnole Helitecnics et étaient chargés de nettoyer les isolateurs de la ligne électrique haute tension de la société algérienne gestion du réseau de transport de l’électricité (GRTE).

Un ressortissant espagnol et un autre français ont été tués dans un accident d’hélicoptère qui s’est écrasé, hier, vers 7h30 du matin, dans la région de Ben Bakhta à Corso (6 km au sud de Boumerdès). Une troisième personne, un ressortissant espagnol, se trouve actuellement dans un état grave. Selon des informations recueillies sur place, les trois victimes exerçaient en tant que cadres pour le compte de la société espagnole Helitecnics. Ils étaient chargés de nettoyer les isolateurs de la ligne électrique haute tension de la société algérienne Gestion du réseau de transport de l’électricité (GRTE). Selon un communiqué de la GRTE, les deux personnes mortes sur le coup sont le pilote de nationalité française et le mécanicien de nationalité espagnole. La troisième personne blessée – un opérateur en travaux de nationalité espagnole – a été évacuée vers l’hôpital. Selon le témoignage des habitants, l’appareil affrété par la Sonelgaz-GRTE a dû toucher un fil de la ligne haute tension avant de s’écraser au sol, au milieu du cimetière de la localité de Ben Bakhta. L’appareil, de couleur jaune, a été complètement abîmé. Ce sont les gendarmes qui assuraient la sécurité des travaux qui ont donné l’alerte. Aussitôt, les pompiers se sont rendus sur place pour prendre en charge les blessés, tandis que les gendarmes ont dressé un périmètre de sécurité autour du lieu du crash. Deux des occupants de l’hélicoptère sont morts sur le coup. Il s’agit de David Canon, âgé de 28 ans, de nationalité espagnole, et d’Alex Weaag, 47 ans, de nationalité française. La troisième victime de cette catastrophe, Antoni Habilane Salmero, 47 ans, de nationalité espagnole, qui est aussi responsable de l’entreprise Helitecnics, a été évacué vers l’hôpital de Thénia dans un état grave. Selon une source hospitalière, il a été touché à la tête et se trouve dans un coma profond.
Une enquête est ouverte par les services de sécurité pour déterminer les circonstances de cet accident. Une délégation composée de plusieurs responsables de la wilaya et de Sonelgaz s’est rendue sur les lieux de la catastrophe et à l’hôpital de Thénia pour s’enquérir de l’état de santé du blessé. (Liberté-18.08.2010.)

** 15 blessés dans un accident de train reliant Francfort à Paris

Quinze blessés dans un accident <br />de train reliant Francfort à Paris » class= »photo » /></a></font></p>
<p><font face= Un train à grande vitesse (ICE) est entré en collision mardi matin avec un camion de ramassage d’ordures. Un des blessés se trouve dans un état grave.

***********

     **Cour d’arbitrage de Paris **

*Contentieux Sonatrach-Gas Natural sur le prix du gaz :

 Une sentence arbitrale en faveur de l’Algérie

image 

Sonatrach a eu gain de cause dans le conflit qui l’opposait depuis 2007 à son partenaire espagnol Gas Natural en matière de prix de cession du gaz livré à l’Espagne.

En effet, la Cour d’arbitrage de Paris a statué en sa faveur. A moins  d’un appel  que pourrait interjeter la partie espagnole, ce que laisse entendre la compagnie dans un  communiqué qu’elle vient de publier suite à ce verdict, Gas Natural serait dans l’obligation de payer en dédommagements quelque 1,5 milliard d’euros à la compagnie algérienne. Le groupe énergétique espagnol a indiqué cependant qu’il “analysait la décision arbitrale afin de déterminer les actions à entreprendre en défense de ses droits”.
 Gas Natural contestait les hausses de tarifs du gaz naturel appliquées à partir de 2007 par la Sonatrach, qui fournit environ le quart du gaz consommé en Espagne à travers le gazoduc Maghreb-Europe. Pour rappel, en vertu des clauses figurant au contrat, l’Algérie avait demandé, à partir de 2007, une adaptation des prix du gaz en opérant une hausse de 20%. Sonatrach évoquait une perte de 600 millions de dollars par an due au  maintien des anciens tarifs. Ce qui donne le chiffre de 1,8 milliard de dollars (1,5 milliard d’euros). Les  contrats de fourniture de gaz prévoient des clauses d’adaptation des prix mais entre Sonatrach et Gas Natural, il y avait un problème d’interprétation de la notion de flexibilité sur laquelle les deux parties ont été loin de  trouver un terrain d’entente.
L’ex-ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, qui avait géré le  dossier, a eu maintes tentatives infructueuses avec les responsables espagnoles  dont la dernière avec son homologue espagnol, Miguel Sébastien, pour régler ce contentieux. On peut citer parmi les sujets de  friction, celui lié à « la compensation des volumes de gaz pris en dehors des volumes contractuels »
 C’est le  second arbitrage, après celui de Genève en faveur de la Sonatrach vis-à-vis des sociétés espagnoles dont Gas Natural et Repsol suite à la résiliation  du projet de réalisation du projet gazier Gassi Touil en novembre 2009, à cause  des retards dans la phase de réalisation.
Cette sentence intervient au moment où les prix du gaz sont bas et où la demande  mondiale est en situation délicate. Quant aux conséquences d’une telle  sentence sur les relations commerciales avec l’Espagne et l’investissement, on peut déjà rappeler l’attitude « positive »  des responsables de Gas Natural qui ont estimé, suite à cette première affaire, que « cela n’entamait pas le climat des affaires avec l’Algérie ». L’Algérie reste le premier fournisseur de gaz naturel à l’Espagne. De plus, il faut miser sur les autres projets en cours dont le Medgaz, destinés à fournir du gaz à l’Espagne et à l’Europe d’une manière générale. (Horizons-17.08.2010.)

*********************

*Lire aussi: Depuis samedi prochain, La Terre vivra à crédit

Des hackers égyptiens s'attaquent aux sites de la FAF et de la JSK  20090528PHOWWW00143 

*Sur quelle planète êtes-vous ?  

Bientôt des huîtres à Sidi Lakhdar. (Mostaganem) 

**une production de près de 50 tonnes d’huîtres annuellement     

cliquer ici :  fruits de mer   

************************

******Une liaison par fibre optique reliera l’Algérie au Nigeria via le Niger

L’Algérie, le Niger et le Nigeria, qui ont signé récemment à Alger une déclaration portant sur un projet de liaison de fibre optique Alger-Zinder-Abuja, viennent de consolider le cadre du Nouveau oartenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad). Evalué à 80 millions de dollars, le projet, dont les travaux de réalisation débuteront en décembre 2010 pour s’achever 18 mois plus tard, s’étendra sur 4 500 km. L’Algérie prendra en charge la plus grande partie du projet. Il s’agit pour elle de financer la réalisation de 60% du réseau sur une distance de 2 700 km. Et ce, pour un montant de 40 millions de dollars, soit 32,4 millions d’euros. La quote-part du Niger s’élève, quant à elle, à 15 millions de dollars.  La contribution financière  du Nigeria est estimée à 12 millions de dollars, soit 9,71 millions d’euros. Il est à noter que la déclaration d’Alger engage les trois pays initiateurs à lancer immédiatement des études de faisabilité en vue de lancer, dans les meilleurs délais, les avis d’appels d’offres internationaux pour la réalisation du projet dans les délais prescrits. La réalisation de cette autoroute électronique qui permettra l’intégration économique du continent sera menée par les trois pays, parallèlement à deux autres projets qu’ils ont déjà entamés. Il s’agit du  gazoduc transafricain et de l’autoroute transsaharienne. Inscrit, comme les deux autres projets, dans le cadre du Nepad, le projet de cette autoroute électronique a été relancé par Alger, après un retard de deux années qui s’est traduit  par une réévaluation de 15 millions de dollars, soit 12,14 millions d’euros. L’Algérie qui a déjà finalisé l’étude de faisabilité a entamé la pose de sa partie du réseau. Et les travaux de réalisation sont déjà sur la bonne voie. Ce qui démontre la volonté politique de l’Algérie, principal pays initiateur et constructeur du Nepad, de contribuer par tous les moyens de développement pour faire sortir le continent de la pauvreté, des maladies et des conflits fratricides. C’est pourquoi la réalisation d’une liaison par fibre optique constitue un événement stratégique dans le développement socioéconomique des trois nations et par là même de l’Afrique. (Horizons-17.08.2010.)
 

***************

** entrepreneur et millionnaire à 16 ans
 Christian Owens - Photo GizmodoChristian Owens est un jeune chef d’entreprise, petit génie des affaires « né » sur le Web. Seule particularité : ce nouveau Tycoon n’a que… 16 ans, et son aventure fait désormais le tour du monde

. Il y a deux ans, fasciné par la réussite de Steve Jobs, l’emblématique patron d’Apple, le jeune écolier britannique de 14 ans décide à son tour de lancer sa petite entreprise, rapporte

le site Gizmodo. Son idée ? Vendre un pack composé d’une dizaine de logiciels utilitaires pour Mac à un prix défiant toute concurrence ! Pour réussir à commercialiser le « Mac Bundle Box », il va d’abord convaincre des développeurs de baisser drastiquement leur prix de vente en leur expliquant l’avantage de son offre: vendre moins cher mais à beaucoup plus grande échelle. Pour attirer les clients, il a ensuite une idée imparable : créer un magnifique site web directement inspiré des codes graphiques de l’univers Apple pour y promouvoir son pack. Les visiteurs, habitués à l’image haut de gamme de la marque à la pomme, se sentent ainsi en confiance, et dépensent facilement les 49 dollars pour le pack à télécharger. Et les acheteurs apprécient la bonne affaire: le prix est imbattable pour des logiciels qui, achetés séparément, feraient monter la facture à plus de 400 dollars, soit près de 10 fois le prix du pack !!Encore plus fort : pour accélérer le bouche à oreille, un logiciel supplémentaire sera offert à tous les acheteurs, dès lors qu’un certain nombre de packs sera vendu. Chaque acheteur a naturellement envie de faire connaître la bonne affaire autour de lui, et ses clients deviendront donc ses meilleurs agents commerciaux, l’effet viral est en marche ! Deux ans après le lancement, le chiffre d’affaires engrangé par le « Mac Bundle Box » de Christian Owens atteint le million de dollars, faisant la fortune du jeune homme à 16 ans seulement.*Conquérir le marché de la publicité sur mobile.

Lorsqu’on lui demande quelles ont été ses motivations pour se lancer, la maturité de sa réponse étonne: « Je voulais construire quelque chose de génial, qui serait utile au plus grand nombre, un produit qui pourrait révolutionner la manière dont les gens font les choses ». Les mots nous rappellent beaucoup le discours d’un certain… Steve Jobs ! Christian ne cache pas son admiration pour celui qui est depuis toujours son modèle de réussite. Il nous confie aller jusqu’à étudier la manière dont Jobs dirige la compagnie, dont sont lancés les produits, et va même jusqu’à s’inspirer de la manière dont Apple communique. Le jeune homme a décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Son dernier défi : concurrencer Google et Apple sur le marché très porteur de la publicité sur mobiles. Google a racheté le leader du marché Admob en 2009, et Apple vient de lancer iAd, une plateforme concurrente. Mais ces mastodontes ne font pas peur à l’adolescent, qui vient de lancer sa propre régie : Branchr. « En plus des campagnes d’annonceurs classiques que nos concurrents proposent, nous avons  également des offres pour les très petits budgets, segment qui est par exemple négligé par iAd. Accompagnant la courbe de croissance du parc de smartphones dans le monde, la publicité sur mobile est en effet un marché en plein expansion, et il semble que Christian Owens ne s’y soit pas trompé : Branchr intègre aujourd’hui ses publicités au sein de plus de 17 000 applications installées sur mobiles et revendique déjà 300 millions d’affichage de publicité par mois !

Le jeune Owen n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Après son premier million de dollars gagné grâce au « Mac Bundle Box », il a bien l’intention de continuer à faire évoluer Branchr pendant encore quelques années.Mais les grandes entreprise étant souvent tentées de racheter des startups ayant réussi sur un créneau qu’elles convoitent, un rachat par Google ou Apple ne serait donc pas impossible. A la question de savoir comment il accueillerait une offre de Jobs pour lui racheter Branchr, Christian nous répond avec humilité « Si Apple me contactait pour cela, ce serait un très grand honneur, et je serais ravi d’en discuter avec Steve Jobs ! ». Christian a aujourd’hui 16 ans, et pendant que ses copains s’affrontent devant une console de jeux vidéo, lui préfère réfléchir à de nouveaux projets, son esprit d’adolescent fourmillant de nouvelles idées, dont certaines seront peut-être ses prochains succès. (Yahoo-17.08.2010.)

*************************** 

Ce gène venu d’Asie qui désarme les antibiotiques

Une biologiste dans un laboratoire.

Une biologiste dans un laboratoire.

C’est une équipe internationale de chercheurs qui a donné l’alerte, le 11 août 2010, en publiant un article sur le site de la revue médicale britannique The Lancet. Des bactéries ultrarésistantes aux antibiotiques ont fait leur apparition au Royaume-Uni… 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...