les milliardaires

*Une jeune Norvégienne devenue milliardaire à 19 ans

*A 19 ans,  la jeune Norvégienne Alexandra Andresen vient de se glisser parmi les hommes et les femmes les plus riches du monde, avec 1,2 millard de dollars

les milliardaires

*Elle prend la 1.476e dans le classement Forbes des plus grosses fortunes au monde.  C’est à son papa que la jeune cavalière doit sa fortune. Il y a neuf ans, l’homme a fait le choix de verser 80 % des actions de sa société à ses deux filles. Une richesse qui s’est construite grâce à l’industrie du tabac. L’arrière-arrière grand père d’Alexandra n’était d’ailleurs autre que le plus grand fabricant de cigarettes de Norvège. Si l’argent coule à flot dans les mains de la jeune fille, la chose la plus importante pour elle reste sa passion, l’équitation. Avec sa monture Belamour, elle participe à de nombreux concours et a déjà remporté des ribambelles de prix lors des championnats d’Europe juniors. Dans une interview publiée sur le site de sa compagnie, Alexandra s’est confiée récemment sur l’argent, expliquant que dans le chemin vers la réussite, il n’est pas la seule chose qui compte. « Je ressens une grande responsabilité », explique-t-elle. « D’une certaine façon, je pense que je n’ai rien fait pour mériter cet argent. Le fait que ma famille ait des ressources m’a donné de grandes opportunités, surtout en ce qui concerne l’équitation qui demande beaucoup d’investissements. Il n’en reste que l’argent n’est pas tout lorsque l’on veut réussir. »

*Dans le classement Forbes on retrouve le nom de Gustav Magnar Witzoe (22 ans), un troisième jeune norvégien. Voilà qui ne semble pas être un hasard puisqu’il apparaît simplement que la tradition norvégienne invite les parents à léguer très tôt leur fortune à leurs jeunes enfants.

*Le fondateur de Microsoft Bill Gates caracole quant à lui toujours en tête du classement des personnes les plus fortunées au monde, avec 75 milliard de dollars (69 milliards d’euros). En deuxième position, on retrouve la propriétaire du magasin Zara, l’Espagnole Amancio Ortego. En tête des fortunes de Belgique, le magnat des affaires Albert Frère, avec un trésor estimé à 4,5 milliards d’euros.*7sur7/ mercredi 02 mars 2016

****** Bill Gates, toujours le plus riche *******

media_xll_8450270

Le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, 60 ans, reste toujours l’homme le plus riche du monde selon le classement Forbes 2016. Avec une fortune de 4,9 milliards de dollars, l’investisseur wallon Albert Frère, l’homme le plus riche de Belgique, se classe à la 286e position mondiale.

Bill Gates, 60 ans, dispose d’une fortune estimée à 75 milliards de dollars soit 4,2 milliards de moins qu’un an auparavant. Microsoft va épauler le Centre pour la cybersécurité

A la deuxième place, on retrouve Amancio Ortega (79 ans), patron de la marque espagnole de vêtements Zara. Il a une fortune estimée à 67 milliards de dollars (2,5 milliards de plus qu’en 2015). Warren Buffet (85 ans), investisseur charismatique américain, ferme le top 3 avec une fortune de 60,8 milliards de dollars.

Zuckerberg entre dans le top 10
On retrouve pour la première fois dans le top 10: le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg (44,6 milliards) et le patron d’Amazon Jeff Bezos (45,2 milliards).
Trois Belges figurent dans ce classement mais à des places très éloignées: le Wallon Albert Frère (286e, 4,9 milliards de dollars), Patokh Chodiev (1.275e, 1,4 milliard de dollars) et l’homme d’affaires flamand Marc Coucke (1.476e, 1,2 milliard de dollars).*01/03/16 -Source: Belga

L'économie chinoise en perte de vitesse

**Les nouveaux milliardaires sont presque tous originaires de Chine 

Nonante pour-cent des personnes qui sont devenues milliardaires l’an dernier sont originaires de Chine, rapporte jeudi le journal South China Morning Post sur base d’une liste de milliardaires établies par Hurun Global.

On dénombrait, en 2015, 2.188 milliardaires de par le monde, soit 99 de plus qu’en 2014. Nonante pour-cent d’entre eux proviennent de Chine, Hong kong, Macao et Taiwan (la « Grande Chine »). Les milliardaires chinois sont au nombre de 568 et représentent ensemble un patrimoine net total de 1.400 milliards de dollars. Pour la première fois, on compte davantage de milliardaires chinois qu’américains (535). Les 2.188 milliardaires sur terre possédaient au total, au 15 janvier, la coquette somme de 7.300 milliards de dollars, ce qui représente, malgré le ralentissement économique, une augmentation de 9% sur base annuelle.

Le top 10 des personnes les plus riches reste dominé par les Américains. Le co-fondateur de Microsoft Bill Gates, premier de cette liste, pèse à lui seul 80 milliards de dollars, suivi par l’oracle d’Omaha, l’investisseur américain Warren Buffett (68 milliards) et l’Espagnol Amancio Ortega (64 milliards), fondateur du groupe textile Inditex (Zara). 

Le plus riche Chinois est Wang Jianlin, le président du promoteur immobilier Wanda Group (26 milliards de dollars).*25/02/16 -Source: Belga

media_xll_8435134

*photo: Wang Jianlin est considéré comme le Chinois le plus riche, avec une fortune estimée à 26 milliards de dollars

****************************************

*Le nombre des milliardaires dans le monde a atteint un niveau record en 2014

Le nombre des milliardaires dans le monde a atteint un niveau record en 2014, avec 155 nouveaux entrants dans le club des personnes dont la fortune personnelle dépasse le milliard de dollars, selon une étude publiée mercredi.

Le nombre des ultra-riches, 2 325 au niveau mondial, a ainsi augmenté de 7% par rapport au comptage de 2013, d’après un communiqué rédigé par la banque suisse UBS en partenariat avec le cabinet de recherches singapourien Wealth-X.

La fortune cumulée de ces milliardaires a encore plus rapidement augmenté puisqu’elle a progressé de 12% pour passer à 7 300 milliards de dollars. Afin de mettre ce montant en perspective, les auteurs de l’étude ont précisé que ce chiffre était supérieur à la capitalisation combinée de toutes les sociétés du Dow Jones Industrial Average, l’indice phare de la Bourse de New York.

L’Asie est encore une fois la région qui a vu émerger le plus de nouvelles grosses fortunes, avec 52 nouveaux milliardaires, dont 33 rien qu’en Chine. L’Europe reste cependant celle qui concentre le plus d’individus ultra-fortunés, avec 775 milliardaires. Si leur nombre n’a augmenté que de 1,2% sur un an, la valeur de leur patrimoine s’est accrue de 12%, atteignant 2 375 milliards de dollars.

Le Vieux Continent a ainsi détrôné l’Amérique du Nord, qui figurait en tête du classement en termes de valeur patrimoniale l’an passé. Par pays, les États-Unis restent cependant à la première place, avec 571 milliardaires, suivis par la Chine (190) et le Royaume Uni (130).

Selon cette étude, l’âge moyen des milliardaires, parmi lesquels les hommes sont largement majoritaires, est de 63 ans. Ses statistiques font également ressortir que 5% d’entre eux disposent d’une fortune supérieure à 10 milliards de dollars. Les auteurs de l’étude relèvent aussi que près de 35% de cette richesse se concentre dans 20 grandes villes, New York, Moscou et Hong Kong arrivant en tête du classement. Londres se hisse au quatrième rang avec 72 milliardaires, tandis que Paris occupe la neuvième place, avec 33 milliardaires.(Afp)-mercredi  17/09/2014 |

*Les plus riches, encore plus riches

leur fortune a augmenté de 92 milliards de dollars en 2014.

Les plus riches de part le monde ont vu leur patrimoine gonfler davantage encore cette année, ressort-il d’une liste des milliardaires dressées par l’agence de presse financière Bloomberg. Les 400 principaux milliardaires ont ainsi vu leur fortune augmenter de quelque 92 milliards de dollars (environ 76 milliards d’euros) en 2014.

media_xll_7375429

Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, reste l’homme le plus riche du monde avec un patrimoine évalué par Bloomberg à 87,6 milliards de dollars, ce qui correspond à une hausse de 9,1 milliards de dollars. Viennent ensuite l’investisseur Warren Buffett (74,5 milliards de dollars) et le magnat mexicain des télécoms Carlos Slim (73,1 milliards de dollars).

Le Chinois, Jack Ma, fondateur du portail internet Alibaba, s’illustre de par sa progression dans ce classement: l’introduction en Bourse de son entreprise lui a permis de voir sa fortune estimée passer de 3,7 à 28,7 milliards de dollars, ce qui lui offre la 22e place du classement. Il rivalise désormais avec Li Ka-shing, 17e du classement, pour le titre d’homme le plus riche d’Asie. Le patrimoine de ce dernier est évalué à quelque 30 milliards de dollars.*30/12/2014 – Source: Belga

media_l_7375442

*Warren Buffett ( avec 74,5 milliards de dollars) 

media_l_7375430

*le magnat mexicain des télécoms Carlos Slim ( avec 73,1 milliards de dollars).

*******************************

media_xll_7356533

L’homme le plus riche de Russie, Alicher Ousmanov, a annoncé vendredi avoir rapatrié dans son pays ses principaux actifs, l’opérateur télécom MegaFon et le sidérurgiste MetalloInvest, après l’annonce par Vladimir Poutine de mesures pour contrer les fuites de capitaux croissantes.Les « participations majoritaires » de ces entreprises ont été transférées en Russie conformément à la volonté du président russe de lutter contre les paradis fiscaux et en raison de nouvelle dispositions sur l’impôt sur les bénéfices des sociétés étrangères, a indiqué dans un communiqué USM, la holding de l’homme d’affaires dont la fortune est estimée par Forbes à 18,6 milliards de dollars. *19/12/14 – Belga

media_xll_7341221

*Jack Ma l’homme le plus riche d’Asie

Le fondateur du site internet chinois de commerce en ligne Alibaba, Jack Ma, est aujourd’hui l’homme le plus riche d’Asie, selon une liste des milliardaires dressée par l’agence Bloomberg. Avec une fortune estimée à 28,6 milliards de dollars (22,9 milliards d’euros), Jack Ma dépasse l’homme d’affaires hongkongais Li Ka-shing, dont les avoirs sont estimés à 28,3 milliards de dollars (22,7 milliards d’euros). Jack Ma est entré parmi le groupe des personnes les plus riches de la planète en septembre, lorsque son entreprise Alibaba a été cotée à la bourse de New York. D’un montant de 25 milliards de dollars, il s’agit de la plus importante introduction en bourse au monde.*12/12/14 -Belga

media_xll_7340288

*Le rappeur américain Dr. Dre, le musicien le plus riche de l’année

Le rappeur américain Dr. Dre a touché le jackpot en 2014, grâce au rachat de sa société Beats (une marque de casques audio) par Apple pour 3 milliards de dollars. Largement en tête du classement des 20 musiciens les mieux payés de l’année, établi par Forbes, Dr. Dre a empoché la somme de 620 millions, relate le site des Inrocks.À la deuxième place, on retrouve sans surprise Beyoncé, avec « seulement » 115 millions, tandis que le reste du classement est notamment occupé par des papys du rock qui ont bien fait de revenir, comme The Eagles (100 millions), Bon Jovi (82 millions), Bruce Springsteen (81 millions) ou Paul McCartney (71 millions).Interrogé par Forbes, Jon Bon Jovi a expliqué le secret de ses revenus: « Je connais des gros groupes où chaque membre a son assistant personnel en tournée, chacun a son garde du corps. Nous n’avons pas de garde du corps. Putain, portez votre sac vous-même! » *12/12/14 -7sur7

*le Huffington Post rappelle que le classement de 2014 est bien différent de celui de 2013, où l’on retrouvait entre autres Madonna et Lady Gaga. 

Voici la liste établie par Forbes:
Dr. Dre - 620 millions de dollars
Beyoncé - 115 millions de dollars
The Eagles - 100 millions de dollars
Bon Jovi - 82 millions de dollars
Bruce Springsteen - 81 millions de dollars
Justin Bieber - 80 millions de dollars
One Direction - 75 millions de dollars
Paul McCartney - 71 millions de dollars
Calvin Harris - 66 millions de dollars
Toby Keith - 65 millions de dollars
Taylor Swift - 64 millions de dollars
Jay Z - 60 millions de dollars
Diddy - 60 millions de dollars
Bruno Mars - 60 millions de dollars
Justin Timberlake - 57 millions de dollars
Pink - 52 millions de dollars
Michael Buble - 51 millions de dollars
Rihanna - 48 millions de dollars
Rolling Stones - 47 millions de dollars
Roger Waters - 46 millions de dollars

*************************************

*Les milliardaires européens sont plus riches que leurs homologues américains et asiatiques

Les milliardaires européens sont plus riches que leurs homologues américains et asiatiques, avec une fortune moyenne de 5,7 milliards de dollars, selon une étude publiée mardi par la grande banque suisse UBS et le cabinet conseil PwC.

La fortune moyenne des milliardaires américains est de 4,5 milliards de dollars et celle des milliardaires asiatiques de 3,2 milliards de dollars. Si les milliardaires d’Asie sont moins riches, ils sont en revanche beaucoup plus jeunes que les Américains ou les Européens, avec une moyenne d’âge de 57 ans, soit 10 ans de moins que leurs homologues. Pour l’UBS et PwC, l’Asie « sera le centre de développement des nouvelles fortunes de milliardaires ». Selon Josef Stadler, un des responsables de division d’UBS qui s’occupe des « ultra-riches », la période actuelle, « marquée par une création accélérée de richesses est similaire à l’âge d’or de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème siècle, lorsqu’aux Etats-Unis et en Europe l’esprit d’entreprise a lancé la première vague d’innovation de l’histoire moderne ». L’étude publiée mardi a été réalisée sur un échantillon de 1.300 milliardaires. La plupart des fortunes constituées au cours des 20 dernières années en Europe et en Asie, mais dans une mesure moindre, trouvent leur origine dans l’industrie des biens de consommation, soit 50% pour les Européens et 20% pour les Asiatiques. Aux Etats-Unis, beaucoup de nouveaux milliardaires ont fait fortune dans le secteur financier (30%). Par ailleurs, 25% des milliardaires asiatiques ont grandi dans la pauvreté, à comparer avec 8% aux Etats-Unis et 6% en Europe. *26/05/15 -Source: Belga

*************************************

**2013, année faste pour les milliardaires

Le magazine américain «Forbes» dévoile son classement annuel des fortunes mondiales à la tête duquel sont apparus quelques changements. Liliane Bettencourt est la femme la plus riche du monde. Et il n’y a jamais eu autant de milliardaires dans le monde.

Par AFP

Libération-04 mars 2013

Le monde n’a jamais compté autant de milliardaires : ils sont 1 426 cette année, 200 de plus que l’an dernier, dont le plus riche est toujours le Mexicain Carlos Slim, selon le classement annuel 2013 du magazine Forbes publié lundi.

Deux Français se hissent à la 9e et 10e places de ce classement: Liliane Bettencourt (L’Oréal) est désormais la femme la plus riche au monde (9e, 30 milliards de dollars) et Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, est 10e, avec une fortune estimée à 29 milliards de dollars.

Les quatre pays qui comptent le plus de milliardaires sont les Etats-Unis (442), la Chine (122), la Russie (110) et l’Allemagne (58). Pour la quatrième année consécutive, le roi mexicain des télécommunications Carlos Slim reste premier du classement Forbes, avec une fortune estimée à 73 milliards de dollars (4 milliards de plus que l’an dernier), devant l’Américain Bill Gates, co-fondateur de Microsoft (67 milliards, 6 milliards de plus qu’en 2012).

L’Espagnol Amancio Ortega, créateur de la marque de vêtements Zara arrive désormais 3e avec 57 milliards (19,5 milliards de plus qu’en 2012), devançant l’homme d’affaires et philantrope américain Warren Buffett, 4e avec 53,5 milliards.

Pour les plus fortunés de la planète, qui se sont enrichis dans l’immobilier, l’énergie, la technologie, la finance, l’alimentaire, ou même la religion, la crise n’existe pas. Ils sont cette année 1 426 milliardaires, 200 de plus que l’an dernier, record absolu depuis 27 ans que le classement existe. Ils étaient 140 lorsque Forbes avait publié sa première liste, avec une fortune cumulée de 295 milliards.

Tous ensemble, ces ultra-riches – dont 138 femmes – pèsent cette année 5 400 milliards de dollars (contre 4 600 milliards l’an dernier).

Le plus jeune milliardaire a 28 ans

Le plus jeune, Dustin Moskovitz, a 28 ans, à la tête d’une fortune de 3,8 milliards. Il était l’un des co-fondateurs de Facebook avec Mark Zuckenberg (qui a rétrogradé de la 35 à la 66e, ayant perdu 4,2 milliards en un an). Le plus âgé est David Rockefeller, 97 ans, qui dispose de 2,7 milliards.

Et le plus grand perdant est cette année le Brésilien Eike Batista (énergie, mines), qui a perdu 19,4 milliards, rétrogradant de la 7e à la 100e place. Il a perdu, souligne Forbes, plus de deux millions de dollars par heure…

On trouve aussi dans la liste la designer italienne Miuccia Prada (78e) et, nouvelle dans la liste, la Suisse née en Russie Margarita Louis-Dreyfus (198e). Et quatre pays font leur entrée pour la première fois dans le classement, l’Angola, le Népal, le Swaziland et le Vietnam tous désormais riches d’un milliardaire.

Parmi les autres nouveaux entrants, figure aussi Edir Macedo (1268e), un pasteur brésilien, pentecôtiste, créateur d’une église à Rio et propriétaire d’une chaîne de télévision, qui a vendu 10 millions de livres.

Chez les femmes, Liliane Bettencourt a détrôné cette année l’Américaine Christy Walton, héritière de la chaîne d’hyper-marchés WalMart, qui était depuis sept ans la femme la plus riche au monde (11e, 28,2 milliards). Avec une fortune estimée à 30 milliards de dollars (soit 6 milliards de plus) elle passe de la 15e à la 9e place et devance l’Américaine Christy Walton, héritière de la chaîne d’hyper-marchés WalMart, jusqu’à présent la femme la plus riche au monde (11e, 28,2 milliards). 

*************

*En dépit de la crise, le nombre des «super riches» explose

En dépit de la crise, il y en a de plus en plus. Selon les chiffres du spécialiste de l’immobilier britannique Knight Frank, il y avait 180.000 «super riches», l’an dernier, avec un patrimoine d’au moins 23 millions d’euros. C’est 8.700 de plus qu’en 2011. En tout, ils sont à la tête d’une fortune de 20.000 milliards d’euros soit un bond de 432 milliards d’euros en douze mois.

Londres caracole en tête

C’est en Amérique du Nord qu’ils résident le plus (65.579), suivi par l’Europe (54.170), l’Asie (43.724), l’Amérique Latine (15.230) le Moyen-Orient (4.675), l’Asie du Sud-est (environ 4.000), et l’Afrique (2.488). Londres York (118) et New- York (102) sont les destinations préférées des «super riches», de l’avis des conseillers en gestion de patrimoine interrogés par Knight Frank avec 118 et 102 «super riches».

Monaco conserve, cependant, sa place en tête du classement des villes résidentielles les plus chères du monde. Le prix du mètre carré pour une maison de luxe oscille en moyenne à 45.000 euros. Paris est en cinquième place avec environ 20.000 euros le m2.

Et les records de flambée des prix sont atteints à Jakarta et à Bali, avec des hausses respectives de 38 et 20%, sous l’effet d’une montée en puissance de classes moyennes aisées en Indonésie.

Mais qu’est ce que ces riches font de tout leur argent ? D’après l’étude, les obligations, c’est-à-dire les titres des créances des Etats et des entreprises, représentent 23%, l’immobilier compte pour 22%, les actions 15%, les liquidités 12%, les devises 7%, les métaux précieux 6%, l’or 5%, les participations dans les sociétés (5%), et les placements passion 4%.

Parmi ces derniers, les investissements ont augmenté de 99% dans l’art, de 395% dans les voitures, de 216% dans les timbres, de 140% dans les bijoux, et de 166% dans le vin.

Et les super riches devraient être 50% plus nombreux dans les dix années à venir», avance Knight Frank, soit 95.000 personnes de plus. Si Londres devrait rester la ville concentrant le plus de super-riches, New York devrait se faire détrôner par Singapour.

«2012 a aussi marqué le regain d’intérêt des ultra-riches pour des œuvres philanthropiques. Le phénomène est particulièrement observé en Asie et en Russie qui connaissent la plus forte progression de cette forme d’utilisation de sa richesse», conclut Knight Frank. *20Minutes-10.10.2013.

*******************************************

83 milliardaires siègent au Parlement chinois

Alors qu’aucun milliardaire n’est élu, par exemple, au Parlement américain, ils seraient, selon le Financial Times (lien abonnés en anglais) du 7 mars, 83 à siéger au sein de la représentation nationale de la République populaire de Chine, la plus riche au monde.

Le classement de l’institut Hurun (lien en anglais) qui recense les plus grosses fortunes chinoises dénombre 31 milliardaires en dollar à l’Assemblée populaire nationale et 52 délégués au sein de la Conférence consultative politique du peuple chinois. Un chiffre en hausse de 17% par rapport à l’an dernier, où ces assemblées comptaient respectivement 28 et 43 milliardaires.

Le plus riche d’entre eux est Zong Qinghou, fondateur de la marque de boissons chinoise Wahaha, dont la fortune personnelle est estimée à 13 milliards de dollars, soit 9,996 milliards d’euros. Mais du fait de l’opacité du système, « les analystes de l’institut Hurun minimisent probablement le nombre d’ultra-riches au sein des institutions politiques », précise le Financial Times.*Francetv info-10.03.2013.

*************************************

**Le monde comptait 11 millions de millionnaires en dollars en 2011

La progression est beaucoup plus forte en Afrique, au Moyen-Orient ou encore en Asie (+ 9,7 %) qu'en Europe.

Le monde comptait 11 millions de millionnaires en dollars en 2011… leur patrimoine est en baisse pour la première fois depuis la crise de 2008, selon une étude publiée mardi par le groupe français de conseil Capgemini et la Royal Bank of Canada (RBC).

La population concernée est celle des « particuliers fortunés », ceux qui possèdent un patrimoine financier d’au moins un million de dollars, hors résidence principale, objets de collection et biens de consommation durable.

Après une forte progression du nombre de particuliers fortunés en 2010 (+8,3%), la hausse s’est établie à 0,8% en 2011 pour atteindre 11 millions dans le monde.

Leur patrimoine, qui totalise 42.000 milliards de dollars, est toutefois en baisse de 1,7%, pour la première fois depuis la crise financière de 2008, où il avait reculé de 19,5%.

Leur fortune avait bondi de 9,7% en 2010.

Après « une période de quasi normalité en 2010, les niveaux de volatilité en 2011 ont atteint un pic en novembre en raison des craintes sur la contagion potentielle de la crise de la dette de la zone Euro à certaines grandes économies », indique Capgemini dans son communiqué.

Les valeurs refuges ont été privilégiées en 2011, les investissements monétaires et les obligations ayant « constitué la catégorie d’actifs la plus performante », avec des « sommets historiques » atteints par « le prix des bons du Trésor américains à long terme », poursuit le communiqué.

Pour la première fois, l’Asie-Pacifique est la région qui compte le plus de particuliers fortunés (3,37 millions) devant l’Amérique du Nord qui en compte 3,35 millions.

Les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne concentrent 53,3% des particuliers fortunés, en légère progression par rapport à 2010 (53,1%).

Le nombre de millionnaires a progressé le plus fortement au Brésil (+6,2%). (Le Point-19.06.2012.)

**Leur nombre n’a jamais été aussi élevé

…. grâce notamment au dynamisme des pays émergents. Pour la première fois, les fortunés sont d’ailleurs plus nombreux en Asie qu’en Europe.

Jamais les grandes fortunes n’ont été aussi nombreuses dans le monde. En 2010, le nombre de millionnaires (en dollars, hors résidence principale) a bondi de 8,3 %. Ils sont aujourd’hui 10,9 millions, beaucoup plus même qu’avant la crise (10,1 millions en 2007), selon le dernier rapport sur la richesse dans le monde de Merrill Lynch Wealth Management et Capgemini.

La progression est beaucoup plus forte en Afrique, au Moyen-Orient ou encore en Asie (+ 9,7 %) qu’en Europe. Grâce notamment à la forte croissance économique, à la hausse des actions et de l’immobilier, les millionnaires se multiplient à Hongkong (+ 33 %), au Vietnam (+ 33,1 %) ou en Inde (+ 20,8 %). La vieille Europe, où le nombre de grandes fortunes n’a augmenté «que» de 6,3 % l’an dernier, compte désormais moins de riches familles (3,1 millions) que la région Asie-Pacifique (3,3 millions). Celle-ci talonne l’Amérique du Nord, toujours numéro un avec 3,4 millions d’heureux élus. Même le patrimoine des millionnaires européens (10 200 milliards de dollars au total) est devenu inférieur à celui des Asiatiques (10 800 milliards). La fortune de ces derniers a largement dépassé son niveau d’avant crise, alors que celle des Européens reste encore inférieure à celle de 2007.

Pays par pays, en revanche, les changements sont moins nombreux. C’est toujours aux États-Unis, au Japon et en Allemagne que les riches particuliers sont les plus nombreux. «Ces trois pays rassemblent encore plus de la moitié des grandes fortunes mondiales», souligne Gilles Dard, président de l’activité gestion privée France et Europe Continentale chez Merrill Lynch Wealth Management. La Chine campe en quatrième position. La France conserve, elle, la sixième place. Mais les nouveaux millionnaires n’y sont pas légion : + 3,4 % seulement l’an dernier. Quelque 396 200 Français détiennent désormais plus d’un million de dollars.

Héritiers contre self-made-men

Dans une étude récente, Forbes et Société générale Private Banking se sont penchés, eux, sur le cercle encore plus restreint des fortunes de plus d’un milliard de dollars. Plus de la moitié des nouveaux milliardaires viennent du Brésil, de Chine, de Russie et d’Inde. Plus jeunes que la moyenne, ce sont aussi des self-made-men. En Chine et en Inde, par exemple, 65 % des milliardaires ont construit leur fortune eux- mêmes, contre seulement 36 % des Allemands ou 33 % des Français. En Europe, les milliardaires sont plus souvent des héritiers. (Le Figaro-22.06.2011.)

1c9b50e4-9d02-11e0-8d6f-efb9e8270c2a

*****************************************

*Les milliardaires algériens investissent dans le luxe

Chekara1-300x198

La franchise commerciale avance à grands pas en Algérie à la  faveur du lancement des grands centres commerciaux. Dans le lot, le luxe grandit  plus vite Vu les tarifs à l’entrée, tout le monde ne peut pas en être. Des  milliardaires qui ont construit leur prospérité dans d’autres métiers ont choisi  de venir sur ce créneau. Galerie de profils dans un nouveau paysage d’affaires  ou l’enjeu est de transformer les franchises commerciales en fabrications  locales.

Hakim Cherfaoui, du groupe Blanky a tenté  d’oublier l’échec dans le développement de la chaîne de supermarchés Promy.  Spécialiste du négoce, il est actionnaire dans la société Odyssée qui représente  Z, du groupe Zannier, l’un des plus grands dans le monde dans la confection de  vêtements pour enfants. Sa boutique au centre commerce et de loisirs de Bab  Ezzouar ouvrira vers la mi- novembre. Issad Rebrab, le patron du plus grand  groupe privé algérien, lui, a un programme plus ambitieux. Il veut développer  une chaîne d’hypermarchés à l’enseigne locale Uno répartis à travers les grandes  villes du pays. Après un premier, situé à Garidi, un second, plus important, a  ouvert au centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar. Manel et Salim  Benmiloud développent quatre franchises toutes présentes au sein de ce grand  espace commercial à travers la société Mansel Distribution. Carré Blanc a déjà  ouvert au sein de ce grand espace implanté dans le quartier d’affaires d’Alger.  Les boutiques Alain Aflelou (lunettes), Geneviène Lethu et Guy Degrenne (Arts de  la table) le seront avant la fin de l’année. Slim Othmani, le PDG de NCA, numéro  1 dans la production de jus en Algérie (Rouiba), est lui pour sa part partenaire  de Lacoste. Il est actionnaire de la société Oméga qui distribue les produits de  la grande marque en Algérie. Sa première boutique a ouvert au centre commercial  et de loisirs de Baz Ezzouar. Un second point de vente est prévu à Oran. La  société Playmode, détenu par de jeunes milliardaires algériens est actionnaire  dans la société Oméga. Elle représente également les marques Nike et Geox. Une  boutique Nike a déjà ouvert au centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar.  Playmode compte déjà 19 boutiques implantées principalement dans la capitale. La  famille Hasnaoui, connue pour distribuer Nissan en Algérie, est également  présente à travers la marque Sony.

Une demande montante pour les  produits de marque

Mais pourquoi ce nouveau penchant pour le  commerce du luxe en Algérie ? Une demande existe. Elle est reflétée par  l’émergence d’une classe moyenne à revenus élevés. Elle correspond en un mot aux  cadres algériens employés dans les sociétés étrangères implantés en Algérie  et/ou de grands privés locaux. Il y’a eu également une augmentation de revenus  pour les hauts fonctionnaires et les cadres supérieurs de l’état. Cela pèse dans  la balance. « Les Algériens sont à la recherche de qualité, de la traçabilité  des produits. Ce n’est pas forcément destiné à des consommateurs riches. Des  ménages sont prêts à se sacrifier pour leurs enfants, des articles de plus  longue durée (que des produits bas de gamme) qui sont lavés et relavés et qui  restent intacts pendant des années », explique Hind Benmiloud, avocate  d’affaires et promotrice du développement de la franchise en Algérie. Le lieu  d’implantation du centre commercial et de loisirs n’est pas fortuit. L’espace  fait partie du futur quartier d’affaires de la capitale. Non loin du centre  s’érigent déjà les sièges de la société française CMA CGM et d’Algérie Poste.  Les travaux concernant le siège de Bnp Paribas ont démarré. C’est également le  cas d’un complexe immobilier incluant des hôtels cinq étoiles. Un projet de  groupe Bahreini, La Trust, les hôtels Mercure et Ibis font partie également de  l’environnement. Il s’agit là d’une clientèle potentielle à pouvoir d’achat  élevé. Ces arguments ont sûrement influé dans la décision d’Ooxoo de s’implanter  en Algérie via une boutique au centre commercial ouverte par la société Godache  importation. . Cette grande marque est présente dans cinq pays : quatre  européens et, pour l’heure, seulement  l’Algérie au Maghreb.

Tous ces facteurs ont favorisé  la décision d’investir dans le créneau. Les chances de succès restent  importantes. La notoriété des marques, le transfert de savoir-faire dans le  commercial, en particulier le marketing vont jouer. « Les produits de marques  étaient pendant longtemps absents du marché algérien. On enregistre un besoin de  produits de grandes marques qui ne sont pas falsifiés. Cela crée de l’emploi,  une valeur ajoutée (de gros bénéfices) pour les franchisés qui savent commercer  », observe Mustapha Nia, un distributeur de produits textiles. Mais la question  est de savoir si cette propension pour le commerce des franchises va se muer en  fabrications locales. Nous serions alors, avec la floraison des franchises, dans  un scénario d’étape préindustrielle. Premier bémol, aucune marque algérienne  issue d’une production locale ne figure dans ce lot de grandes enseignes. Le  reflet reconnaissable d’une économie foncièrement rentière. L’autre enjeu, non  des moindres, demeure de maintenir dans la durée la commercialisation de  produits à 100% d’origine.(Le Quotidien d’Algérie-novembre 2010)

**Réaction d’un internaute:

Mais pourquoi ce nouveau penchant pour le commerce du luxe en Algérie ?
reponse…80% des petrodollards sont entre les mains des voleurs, cèst normal quìls vont les jetter par la fenêtre…argent mal aquis, n’en profite jamais.
Ensuite, cèst la logique de détruire tous ce qui est algerien…
Les industriels, privés algériens ont été inondés …avec l’aide et l’argent de l’Etat et ses institutions.
1 – par une bureaucratie ecrasante, repugnante.
2 – par un service de douane a deux vitesses, deux poids deux mesures, favorisent certains, mais la plus part payent cher les droits des douanes.
3 – par les importation anarchiques, de tous genres, sans le moindre tenir compte de la protection de la production national…combien d ìndustrie, d`industriel, ont arreté leurs activités, fermé leurs portes…textile, meuble, alimentaire, papetrie….ect
4 – Par le terrorisme, creer specialement pour ruiner, voler, dilapider les biens du pays, ecraser le peuple algerien, stoper nettement tout industrie productif.
5 – par un service des impots des plus destructeur de la production nationale.
6 – par la reduction de l`apport de l ùniversitee, des ecoles de formation proffesionel, en ecrasant toute forme de liberter, de qualitee de formation , et surtout en interdisant tout contact entre les industries algeriennes et les universitaires.
7 – par la devaluation du dinard algerien, cela donne un salaire dérisoire a toute tentative d embauche d un salarié…
8 – par l octroi des affaires juteuse juste entre le cercle des décideurs…si tu connai un capitaine, un colonel..un directeur.un maire, un wali…tu peut reussir une affaire juteuse, bien en donnant des tchipa par ci et par la

et voila, aujourd’hui on finit bien la tache par l investissement de ses voleurs, criminels, aux mains tachées de sang des milliers algeriens assassinee dans les annees 1990…sans aucune justice, aucune enquete, ….ces milliardaire font encore du mal au pays …..

*****************************

  *Fuite des capitaux

30% de l’argent des riches Marocains va en Europe

 Au Maroc, les riches ne font pas confiance aux banques marocaines. Ils préfèrent déposer leur argent dans des paradis fiscaux ou dans des banques européens, indique une étude du Boston Consulting Group, un cabinet de conseil américain.

La fuite des capitaux marocains vers l’étranger a le vent en poupe. Une évolution confirmée, cette année, par le Boston Consulting Group (BCG), un cabinet de conseil américain créé en 1963. Selon le BCG, 30% de l’argent détenu par les riches familles au Maroc est déposé dans des banques  étrangères, notamment suisses et anglaises. Cette manne financière a probéblement atterri dans des banques d’une manière frauduleuse puisque la dotation touristique au Maroc ne dépasse pas 40 000DH par an : un Marocain ne peut dépenser plus de 40 000DH à l’étranger au cours de ses déplacements en un an. Restent deux moyens frauduleux pour passer cet argent : le premier consiste à profiter du régime de change de devises offerts aux entreprises ayant des échanges commerciaux avec l’étranger  pour demander plus des sommes en devises qu’elles n’en ont réellement besoin. C’est ce surplus qui repose probablement confortablement dans les banques européennes. La seconde méthode, la plus conventionnelle, est encore celle des « porteurs de valises », ces hommes transportant des valises pleines d’euros ou de dollars qui traversent la frontière en toute tranquillité, avec, peut être, la complicité de douaniers.

 Selon l’étude de la Boston Consulting Group, dont des extraits ont été publiés par le site saoudien Alarabiya.net, ce pourcentage place le royaume en seconde position derrière la Tunisie, en Afrique du Nord, dans le classement des pays victime de fuites des capitaux. Le cas tunisien est plus compréhensible car cet Etat vit, depuis la chute du régime Ben Ali, le 14 janvier 2011, dans l’instabilité politique. Ce n’est guère le cas du Maroc. Ses responsables ne cesse de vanter sa stabilité, à l’intérieur comme à l’extérieur, au point de l’ériger comme argument principal dans leur stratégie d’attraction des investissements étrangers. Par rapport aux autres pays de la région arabe, victime également du phénomène de fuits de capitaux,  le Maroc occupe une confortable position. Il n’est devancé que par l’Arabie saoudite,  le Bahrein, le Koweït, les Emirats arabes unis et le Liban. Cinq systèmes politiques fragiles qui font face à de vives contestations populaires ou menacent de l’être dans un proche avenir.

Le régime de Riyad a été classé dans un rapport publié en novembre 2008 du Global Financial Integrity  et couvrant la période 2002-2006, en seconde position dans le monde avec une moyenne annuelle de fuite de capitaux estimée à 54 milliards de dollars. Seule la Chine a fait mieux que les wahhabites. Selon la même enquête, environ 2 milliards de dollars, soit plus de 187 milliards de dirhams, fuient annuellement le Maroc vers des paradis fiscaux ou des banques en Europe.  Une somme qui s’ajoute aux 27 milliards de dirhams qui disparaissent chaque année dans des affaires liées à la corruption et à  la prévarication. Autant d’argent qui, imposé de façon légale, pourrait participer au règlement du déficit de la Caisse de compensation et créer de l’emploi. De son côté, la Banque mondiale a estimé que la fuite des capitaux des pays en voie de développement vers paradis fiscaux représentent une perte annuelle totale comprise entre 500 et 800 millions de dollars. (source: Yabiladi.com-18.06.2012.)

**Les riches n’ont ni foi, ni patrie

  Les milliardaires français s’exilent sur les bords du lac Léman..un petit paradis suisse!

 «20 Minutes» s’est rendu à Genève, en Suisse romande, et sur l’arc lémanique, afin de comprendre ce qui séduit les Français qui s’installent ou investissent en Suisse…

Le jet d'eau de Genève, en Suisse

«Un Français par jour s’installe ou investit en Suisse, dans une fourchette allant de 2 millions d’euros à 150 millions d’euros», lance Thibault de Saint Vincent, président de l’agence immobilière haut de gamme Barnes. Le gros des opérations s’opère toutefois entre 2 et 15 millions d’euros. Les prix pour l’immobilier de prestige suisse sont de 15.000 au m² en ville et de 4 à 30 millions d’euros au bord du lac Léman. Et les prix ne cessent de monter, la demande, essentiellement forte de capitaux étrangers, restant plus élevée que l’offre helvétique.

L’exil des Français en Suisse, un phénomène vieux de 20 ans

Barnes a pris en compte cette demande accrue depuis longtemps en installant neuf agences en Suisse et en concluant un accord d’affiliation et de partenariat avec son homologue suisse, Gerofinance-Dunand. Le haut de gamme est déconnecté du marché et se présente comme une valeur refuge. Pendant que les prix du marché local sont divisés par trois, ceux de l’hyper-luxe sont multipliés par 2,5.

Genève et la région lémanique présentent une palette de prix très disparates, en fonction de l’emplacement, de la vue, de la fiscalité de la commune, de l’environnement résidentiel des transports, de la présence d’une école internationale. Toutefois, le prix des transactions reste uniformément élevé avec 80% des opérations à plus de 830.000 euros.

La venue des Français, «c’est un phénomène qui dure depuis 15-20 ans», précise le président. Un phénomène déconnecté de la conjoncture actuelle donc, bien que ce mouvement pourrait s’accélérer en 2012. «On a beaucoup stigmatisé les deux élections [et le risque d’exil des plus riches après la victoire de la gauche, NDLR]. On vient cependant de plus en plus nous consulter pour connaître les conditions d’achat régulées en fonction des permis», poursuit un agent. Ils sont aujourd’hui 5.400 contribuables au bénéfice de l’imposition forfaitaire, dont 50% en Suisse Romande*.

Investir avant tout pour la stabilité politique

La stabilité économique et politique est assurément l’un des facteurs majeurs de l’exil des Français, devant l’environnement fiscal. Le spot chaud du moment: les rives du lac Léman en Suisse romande, près de Genève –la rive gauche étant connue comme la plus cotée. Les étrangers qui s’y installent sont cadres de multinationales sises en Suisse, expatriés ou résidents fiscaux**.

Du côté des appartements, les immeubles-résidences haut-standing du bord du lac Léman comme «la résidence du Lac» sont déjà tous quasi-vendus. Pour un appartement de 145 à 800 m² dans le canton de Vaud, dans un immeuble avec piscine et conciergerie, comptez entre 2,4 et 13,3 millions d’euros. Pour les mêmes biens d’exception à Paris, il faut compter 10.000 euros du m² de plus. Du côté des maisons indépendantes, il faudra aligner plusieurs dizaines de milliers d’euros au m², notamment pour les villas, dites «pieds dans l’eau».

A Cologny par exemple, 6.000 francs suisses au m² seront nécessaires pour un terrain de 1.000 m². L’argument «Paris est à une heure, Londres est à une heure» joue également sur les prix et pèse dans la balance. (20Minutes-04.07.2012.)***L’idée maîtresse de l’imposition forfaitaire, qualifiée dans la législation suisse d’«imposition d’après la dépense», est que le bénéficiaire paie un impôt non pas sur ses revenus et sa fortune, mais sur ses dépenses. Le contribuable souhaitant être imposé de la sorte doit en faire la demande à l’administration fiscale. Outre la question de la nationalité, le contribuable imposé à forfait doit satisfaire deux conditions, à savoir qu’il ne doit pas avoir travaillé en Suisse durant les dix dernières années et qu’il ne doit pas exercer d’activité lucrative en Suisse. Une personne imposée à forfait peut toutefois exercer une activité lucrative à l’étranger.**Les étrangers n’ont pas le droit de devenir propriétaires en Suisse en théorie. Il faut soit être détenteur d’un permis B de travail soit avoir un forfait escale, c’est-à-dire résider sans activité lucrative en Suisse et être présent un minimum de 181 jours par an. Il y a des contrôles. Ainsi, les forfaitistes sont souvent des individus en fin de carrière ou ayant vendu leur activité et qui viennent se domicilier fiscalement.

********************************

         Les milliardaires les plus radins

Il y a celui qui se coupe lui-même les cheveux ou encore celui qui préfère un hamburger à un repas gastronomique…

Warren Buffett , l'homme le plus riche du monde, est aussi un pingre notoire. (DR)coeur-Warren Buffett a acheté sa demeure d’Omaha, dans le Nebraska, pour 31 500 dollars en 1958. Aujourd’hui, la fortune de Buffett a augmenté de 50 milliards de dollars mais il n’a pas déménagé. L’avarice de cet Américain, seconde fortune du pays, est légendaire. Il conduit une Cadillac. Il préfère les hamburgers et le Cherry Coke à un beefsteak coûteux. Lorsqu’un serveur a essayé de lui verser un vin millésimé rare, Buffett a couvert son verre et lui a dit «Non merci, donnez-moi plutôt l’équivalent en espèces». Il n’est pas le seul milliardaire frugal. Les dépensiers comme Larry Ellison d’Oracle sont les grands titres pour leurs excès, comme d’acheter le plus long yacht du monde, les riches économes sont, eux, beaucoup plus discrets, et dépensent bien moins. Ils vont certainement faire des émules : un sondage récemment réalisé auprès de 439 familles fortunées par la société Prince & Associates, spécialisée dans les études sur la richesse, a conclu qu’environ 59 % d’entre elles réduisent leurs dépenses.
Pour certains, comme John Caudwell, dont on a évalué la fortune à 2,3 milliards de dollars en mars dernier, il sera peut-être difficile de faire des économies. Il se coupe lui-même les cheveux et ses vêtements sont du prêt-à-porter. «Je n’ai pas besoin de costumes de Saville Row» a-t-il déclaré à un reporter Forbes l’an dernier. «Je n’ai pas besoin de dépenser de l’argent pour soutenir mon estime de moi-même». C’est la même histoire pour l’Indien Azim Premji, qui a transformé l’entreprise d’huile de friture de son père en un géant technologique, Wipro. Evalué à 12,7 milliards de dollars environ, il a conduit une Ford Escort pendant huit ans avant de la remplacer par une Toyota Corolla neuve. En général, il fait à pied le petit trajet entre son domicile et son travail. Premji séjourne souvent dans des hôtels pas chers lorsqu’il voyage en Inde et on dit qu’il porte des costumes sans marque et qu’il emprunte la classe économique en avion. Pour un déjeuner organisé en l’honneur du mariage de son fils Rishad il y a quelques années, les assiettes étaient en carton. Ingvar Kamprad est le septième homme le plus riche du monde, mais cela ne se voit pas. C’est lui qui a fondé la société Ikea, et sa fortune est estimée à 31 milliards de dollars. Il porte généralement une chemise en denim et décore sa maison avec les produits peu coûteux de sa propre société. Sa voiture est une Volvo de 1993. «Comment demander aux gens qui travaillent pour moi de faire des trajets économiques si je voyage moi-même dans le luxe ?» demande Kamprad. «Il est préférable de rester en contact avec le monde réel.»

Finie la flambe ! Ce type de dépenses plus raisonnables pourrait bien se généraliser parmi les milliardaires dans le monde. Certes, ils ont de grandes fortunes, mais leur patrimoine est souvent bloqué dans des investissements. Pour pouvoir augmenter leur mise, ils pourraient utiliser l’effet de levier de leurs actifs. Pendant des périodes d’instabilité du marché, comme actuellement, leur liquidité peut s’évaporer très rapidement. Aubrey McClendon a été forcé de vendre une énorme part dans sa société Chesapeake Energy à cause d’appels de marge (versement de fonds supplémentaires pour couvrir une dépréciation sur le marché boursier, ndlr). Un autre milliardaire américain, Sumner Redstone, a récemment vendu 400 millions de dollars d’actions de Viacom et CBS pour satisfaire ses créanciers. Les milliardaires russes, qui se sont fait une réputation d’extravagance débridée depuis quelques années, ont été encore plus durement touchés. Oleg Deripaska, Alisher Usmanov et Suleiman Kerimov ont tous été confrontés récemment à des appels de marge, qui ont fait une grosse entaille dans leur fortune. Pendant que ces milliardaires s’agitent pour rassembler des fonds, Buffett est assis sur une pile de billets. Au cours des deux derniers mois, sa société Berkshire Hathaway a investi 3 milliards de dollars dans General Electric et 5 milliards de dollars dans Goldman Sachs. Buffett a bénéficié de conditions préférentielles pour ces deux opérations car il est l’une des rares personnes à avoir des milliards à investir sur ce marché difficile. Un bon conseil qui vaut pour tous, milliardaires ou non : comptez vos centimes et achetez en soldes. (source : le Figaro.)

**Des milliardaires philanthropes

batmoo_0

Onze nouveaux adhérents sont entrés dans le club des milliardaires «The Giving Pledge» fondé par Bill Gates et Warren Buffet en 2010. Les 92 milliardaires de l’opération, majoritairement américains, s’engagent à verser au moins 50% de leur fortune à des œuvres de charité de leur vivant ou à leur mort.

92 milliardaires céderont la moitié de leur fortune

Onze nouveaux milliardaires rejoignent donc le club des très riches philanthropes, « The Giving Pledge » ( « promesse de donation »). Les 92 adhérents du groupe, lancé en 2010 par le financier Warren Buffet et le fondateur de Microsoft, Bill Gates, s’engagent à céder au moins la moitié de leur fortune à des fins philanthropiques, à des fondations publiques ou privées.

Parmi les nouveaux donateurs, on compte Reed Hastings, le directeur général de Netflix, Charles Bronfman, l’ex-patron du géant des boissons Seagram, Gordon Moore, co-fondateur d’Intel, le maire de New York Michael Bloomberg, ou encore le réalisateur George Lucas.

« Nous savions dès le début que l’effort allait porter sur le long-terme. C’est très motivant de voir une progression continue des signataires » a expliqué Bill Gates dans un communiqué. « Ce nouveau groupe apporte une expérience, dans la charité et dans le monde de l’entreprise, qui enrichira la discussion sur la façon de donner un maximum d’impact à la philanthropie ».

Une véritable démarche philanthropique ?

«The Giving Pledge » permettrait de rassembler plus de 600 milliards de dollars destinés à des associations caritatives, si les 92 membres respectent leurs promesses de dons. Mais, intégrer ce « club », relève-til uniquement de l’action philanthropique ? L’opération est en effet fiscalement intéressante. Certains dons sont défiscalisés et les donateurs peuvent déduire jusqu’à 30% de leurs revenus.

Musées scientifiques, recherche médicale, lois sur la marijuana… : des lettres de promesses variées

La liste complète des donateurs est consultable sur le site internet de «The Giving Pledge», ainsi que leurs lettres de promesse, expliquant dans quels domaines les adhérents cèderont la moitié de leur fortune. Soutien à la recherche médicale, aide aux musées scientifiques et aux organisations de défense de la nature…: autant de projets divers et variés.  L’homme d’affaire canadien Charles Bronfman souhaite développer un projet télévisuel afin de  soutenir la culture de son pays. Peter Lewis, président de l’assureur Progressive Insurance, désire quant à lui que ses dons servent à « promouvoir la démocratie, une participation civique large », mais aussi de lutter contre les « lois dépassées et inefficaces de notre pays quant à la marijuana » qui empêchent son utilisation dans le cadre de la lutte contre la douleur. *Jol.Press-23/09/2012 *

*La Chine comptait 113 milliardaires en dollars en 2012

Originaires des villes mais surtout des champs, self made men pour la plupart, ces nouveaux ultra-riches ont bâti des empires. Mais par peur du peuple, du Parti, des impôts ou encore de la prison, ils sont désormais de plus en plus nombreux à préférer rester tapis dans l’ombre.

En réalité, la Chine est un iceberg en matière de super-riches, dont on ne connaît que la part émergée. En tout, les milliardaires seraient au moins six cents selon l’institut Hurun, sinon plus. Une grande partie d’entre eux préfèrent rester dans l’ombre, tapis, loin des regards indiscrets.

« Je sais que certains supplient Forbes de taire leur identité », explique Shaun Rein, collaborateur du magazine américain.

Portefeuilles XXL

Parmi les hommes d’affaires aux avoirs jugés flous comptent Zhang Ruimin, PDG du géant de l’électroménager Haier, ou encore Chen Feng, président de la quatrième compagnie aérienne chinoise, Hainan Airlines. Sans oublier Deng Wendi, la troisième et très jeune épouse du tycoon australo-américain Rupert Murdoch.

« Super Wendi », comme les médias l’ont surnommée depuis qu’elle a renvoyé la tarte à la crème au visage de l’homme qui essayait d’atteindre son mari, gère officieusement une partie des affaires de son époux, au sein de sa société News Corporation.

Parmi les autres hommes d’affaires dont nul ne sait évaluer avec précision la fortune, mais qui doivent joindre les deux bouts sans trop de difficulté, on trouve aussi Liu Chuanzhi, le fondateur de l’empire Lenovo. Il faut dire que Lenovo est passé du stade de start-up à celui d’entreprise leader dans la fabrication d’ordinateurs en Chine, puis dans le monde. Leurs entreprises sont devenues des géants. Comment leur portefeuille ne serait-il pas devenu lui aussi XXL ?

Princes rouges

Quant aux autres Chinois présumés richissimes, mais dont la fortune reste entourée du plus grand flou, de nombreux experts pointent aussi du doigt les princes rouges, ou taizi, soupçonnés d’être passés maîtres en l’art du cache-cache. Ces filles et fils de hauts dignitaires du régime, qui forment une caste à part, bénéficient des réseaux politiques de leurs parents.

Pourquoi se contenteraient-ils d’engranger quelques modestes millions, comme le suggèrent les listes officielles, quand de nombreux entrepreneurs les approchent en vue de conclure de juteux partenariats ?

« Des sommes colossales circulent hors des circuits fiscaux et financiers officiels », explique Jacques Gravereau, directeur de HEC Eurasia Institute et auteur de l’étude Plus riches qu’on ne le croit.

Si de nombreux super-riches préfèrent maquiller leurs milliards, c’est à la fois par peur d’afficher leurs liens avec le gouvernement, crainte d’un éventuel retournement de situation qui verrait le peuple ou le Parti les prendre pour cibles, pour payer moins d’impôts, voire… pour éviter la case prison !

Plusieurs personnalités ont été jetées derrière les barreaux pour évasion fiscale, fraude, manipulation boursière ou corruption, suite à l’apparition de leur nom sur la liste Forbes, rebaptisée the death list … On comprend mieux pourquoi certains ultra-riches chinois préfèrent l’ombre à la lumière ! *Jol.Press-14/02/2013

**Le patronat français décrète « l’état d’urgence » contre la taxation des plus riches

Dans une rare démarche unitaire, le patronat français a décrété mercredi l’ »état d’urgence » contre le projet de renforcement de la taxation des plus-values de cessions d’entreprise en France, pourtant déjà édulcoré par le gouvernement.

Seule la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) se dissocie de cet appel et invite les parlementaires à acter les modifications gouvernementales.

En revanche, Jacques Attali, ancien conseiller du président socialiste François Mitterrand (1981-1995) a pris fait et cause pour les entrepreneurs et estimé sur LCI que s’attaquer à « ceux qui créent des richesses (…) c’est s’attaquer à l’emploi ».

Dans un communiqué commun, le Medef et une douzaine d’associations de chefs d’entreprise-AFEP, AFIC, Croissance Plus, EDC, Ethic, France Biotech, France Digitale, Fédération Syntec, PME Finance, Réseau entreprendre, etc.- exigent le retrait de cette réforme inscrite dans le budget 2013.

« Conscients de la gravité de la situation économique de notre pays, nous demandons solennellement aux pouvoirs publics de retirer le nouveau dispositif de taxation de ces plus-values », écrivent les signataires.

Les aménagements en matière de seuils et de durée de détention envisagés par le gouvernement en réponse à un mouvement de protestation d’entrepreneurs, les « Pigeons », ne remettent pas fondamentalement en cause le dispositif inscrit dans le projet de budget 2013, estiment-ils.

Même modifié par le gouvernement, ce dispositif conduit à « une impasse compte tenu de la diversité des situations des entreprises », ajoutent les signataires, qui mettent le gouvernement en garde contre les conséquences « très néfastes » qu’il aurait en matière d’investissement et d’emploi.

Interrogée mercredi matin sur France Info, la présidente du Medef, Laurence Parisot a réaffirmé que l’entreprenariat était, selon elle, « gravement en danger ».

ATTALI SOUTIENT LES « PIGEONS »

« Le gouvernement a compris et entendu qu’il y avait un vrai problème et, depuis, il cherche à élaborer des aménagements (…) qui sont kafkaïens, qui ne peuvent que compliquer la situation », a-t-elle dit. « Donc il faut revenir à quelque chose de très simple. Il faut absolument le même système pour tous les entrepreneurs », a-t-elle ajouté.

La CGPME fait pour sa part cavalier seul et prend acte des amendements déjà apportés par le gouvernement, avec lequel elle avait engagé des discussions sur le nouveau dispositif.

« Ces échanges ont abouti à ce que le gouvernement accepte de modifier substantiellement le projet initialement envisagé », se félicite la confédération.

« Ainsi, pour les entrepreneurs détenant plus de 10% du capital, la plus-value de cession serait taxée au taux forfaitaire de 19%, bien loin des 60% évoqués ! » rappelle-t-elle. « L’exonération des sommes réinvesties ne serait plus conditionnée à un engagement portant sur un montant de 80%. »

La CGPME appelle donc les parlementaires à « accepter ces modifications essentielles pour ne pas décourager ceux qui créent la croissance et l’emploi ».

A contrario, Jacques Attali a apporté son soutien aux « Pigeons » et estimé que le gouvernement faisait erreur en s’en prenant à « ceux qui créent des richesses ».

Taxer les plus-values de cessions d’entreprise comme taxer à 75% les revenus au-dessus d’un million d’euros c’est dissuader le succès, a estimé le président de PlaNet Finance sur LCI.

« Je ne suis pas d’accord avec cette attitude qui consiste à considérer que les riches sont un obstacle à la société, que le succès est mauvais, qu’il faut sanctionner ceux qui réussissent », a-t-il dit. « Il faut prendre beaucoup plus d’impôts sur les héritages que sur la richesse créée. »

« Il y a deux conceptions en France. Il y a ceux qui considèrent qu’être riche c’est un scandale et ceux qui considèrent qu’être pauvre c’est un scandale », a-t-il ajouté. « L’important, c’est de lutter contre la pauvreté, pas contre la création de richesses. »* Source : Reuters–10/10/2012

fleu3.jpg flech5.gif                

 liste des milliardaires du monde 2008

Ceci est la liste des milliardaires du monde telle que publiée par le magazineaméricain Forbes pour l’année 2008. Ce magazine recense les milliardaires de la planète à l’exception des têtes couronnées (sauf si leur fortune est privée), et exprime leur fortune en milliards de dollars américains (l’unité retenue dans la suite du texte). Pour la première année depuis 14 ans, Bill Gates n’est plus l’homme le plus riche du monde et il n’arrive qu’à la 3e place derrière son ami Warren Buffett et l’homme d’affaire mexicain Carlos Slim Helú. Cette année 2008 voit aussi une confirmation des fortunes indiennes dans le top 20 avec la montée d’une place de Lakshmi Mittal, les frères Ambani à la 5e et 6e position, ainsi que Kushal Pal Singh en 10e.

**********************

Warren Buffet $62.0 milliards ▲

États-Unis États-Unis

États-Unis États-UnisBerkshire Hathaway

2▲Carlos Slim Helú$60.0 milliards ▲Liban Liban

Mexique MexiqueTelmex, ..América Móvi

3▼Bill Gates$58.0 milliards ▲États-Unis États-UnisÉtats-Unis États-UnisMicrosoft

4▲Lakshmi Mittal$45.0 milliards ▲Inde IndeRoyaume-Uni Royaume-UniArcelor Mittal

5▲Mukesh Ambani$43.0 milliards ▲Inde IndeInde IndeReliance Industries6▲Anil Ambani$42.0 milliards ▲Inde IndeInde IndeAnil Dhirubhai Ambani Group7▲Bhumibol Adulyadej$35.0 milliards ▲20px-Flag_of_Thailand.svg Thaïlande20px-Flag_of_Thailand.svg Thaïlande 8▲Rinat Akhmetov$31.1 milliards ▲Ukraine UkraineUkraine UkraineSCM Holdings9▼Ingvar Kamprad$31.0 milliards ▼Suède SuèdeSuisse SuisseIKEA10▲Kushal Pal Singh$30.0 milliards ▲Inde IndeInde IndeDLF11▲Oleg Deripaska$28.0 milliards ▲Russie RussieRussie RussieRusal12▼Karl Albrecht$27.0 milliards ▲Allemagne AllemagneAllemagne AllemagneALDI13▼Li Ka-shing$26.5 milliards ▲Hong Kong Hong KongHong Kong Hong KongCheung Kong Holdings, Hutchison Whampoa14▼Sheldon Adelson$26.0 milliards ▼États-Unis États-UnisÉtats-Unis États-UnisLas Vegas Sands15▼Bernard Arnault$25.5 milliards ▼France FranceFrance FranceLVMH16▼Lawrence Ellison$25.0 milliards ▲États-Unis États-UnisÉtats-Unis États-UnisOracle Corporation17▲Roman Abramovich$23.5 milliards ▲Russie RussieRussie RussieMillhouse Capital, Chelsea Football Club.18▲Theo Albrecht$23.0 milliards ▲Allemagne AllemagneAllemagne AllemagneALDI18▲Khalifa bin Zayid Al Nahyan$23.0 milliards ▲Émirats arabes unis Émirats arabes unisÉmirats arabes unis Émirats arabes unis 19▼Liliane Bettencourt$22.9 milliards ▲France FranceFrance FranceL’Oréal20▲Alexei Mordashov$21.2 milliards ▲Russie RussieRussie RussieSeverstal21▲Abdallah ben Abd al-Aziz ben Abd al-Rahman Al Saoud$21.0 milliards ▲Arabie saoudite Arabie saouditeArabie saoudite Arabie saoudite 22▼Al-Walid ben Talal Al Saoud$21.0 milliards ▲Arabie saoudite Arabie saouditeArabie saoudite Arabie saouditeKingdom Holding Company, Citigroup23▲Mikhail Fridman$20.8 milliards ▲Russie RussieRussie RussieGroupe Alfa24▲Vladimir Lisin$20.3 milliards ▲Russie RussieRussie RussieNovolipetsk Steel25▼Amancio Ortega$20.2 milliards ▼Espagne EspagneEspagne EspagneInditex (Zara..)25▲Hassanal Bolkiah$20.0 milliards ▲20px-Flag_of_Brunei.svg Brunei20px-Flag_of_Brunei.svg BruneiBrunei Shell Petroleum26▲Raymond Kwok,Thomas,Walter$19.9 milliards ▲Hong Kong Hong KongHong Kong Hong KongSun Hung Kai & Company27▲Mikhail Prokhorov$19.5 milliards ▲Russie RussieRussie RussieInterros28▲Vladimir Potanin$19.3 milliards ▲Russie RussieRussie RussieInterros29▼Christy Walton et sa famille$19.2 milliards ▲États-Unis États-UnisÉtats-Unis États-UnisWal-Mart29▼Jim Walton$19.2 milliards ▲États-Unis États-UnisÉtats-Unis États-UnisWal-Mart29▼S. Robson Walton$19.2 milliards ▲États-Unis États-UnisÉtats-Unis États-UnisWal-Mart

97 réponses à “les milliardaires”

1 3 4 5
  1. 13 11 2011
    http://comerciostock.es/fantasia-brillo-papel-regalo/57-fb-a-0137-fantasia-brillo-papel-regalo.html (08:21:30) :

    Hey very cool site!! Man .. Beautiful .. Amazing .. I’ll bookmark your web site and take the feeds also…I’m happy to find a lot of useful information here in the post, we need work out more strategies in this regard, thanks for sharing. . . . . .

  2. 12 11 2011
    Sizegenetics Extender (19:59:45) :

    In deed a nice post, I was attempting to locate this subject, so I am quite satisfied that I’ve identified your post

  3. 12 11 2011
    Kristy Budreau (00:15:40) :

    It is not hard to summise when looking over the rest of your website comments that this is a subject which brings out many opinions about this subject. I suppose it is lovely to meet fellow opinionated people! Just one more thing I bookmarked this post to my FB faves.

  4. 11 11 2011
    Seriale Filme (23:41:07) :

    I image this could be diverse upon the written content? on the other hand I still believe that it may be suitable for virtually any form of matter material, as a result of it would frequently be pleasant to determine a warm and pleasant face or maybe hear a voice while initial landing.

  5. 10 11 2011
    Reginald Kolias (04:09:18) :

    Hi! Do you know if they make any plugins to help with Search Engine Optimization? I’m trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I’m not seeing very good results. If you know of any please share. Cheers!

  6. 10 11 2011
    whatman filter paper (04:08:15) :

    I have spent a bit of time going through your posts, more than I should have but I must say, its worth it!

  7. 10 11 2011
    pacquiao vs marquez (02:45:49) :

    I used to be very pleased to seek out this web-site.I wanted to thanks to your time for this wonderful learn!! I undoubtedly enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you weblog post.

  8. 8 11 2011
    pink mercurial vapor superfly 2 (19:19:58) :

    Would you be serious about exchanging links?

  9. 7 11 2011
    Lizzie Kervin (19:23:00) :

    This really is such a awesome write-up. I’ve been looking for this information for quite a while now and then finally stumbled upon your internet site. Thanks so much for posting this, this has helped me out tremendously. By the way I love the style of the blog, looks good, did you create it all by yourself

  10. 7 11 2011
    Howard Daher (03:43:15) :

    Hi! This is my 1st comment here so I just wanted to give a quick shout out and say I really enjoy reading through your blog posts. Can you suggest any other blogs/websites/forums that cover the same subjects? Thanks!

  11. 6 11 2011
    Josiah Beasmore (18:33:12) :

    I like the helpful information you provide in your articles. I’ll bookmark your weblog and check again here regularly. I am quite certain I will learn lots of new stuff right here! Best of luck for the next!

  12. 6 11 2011
    Louis Scardina (14:29:24) :

    Nice blog here! Also your website loads up fast! What host are you using? Can I get your affiliate link to your host? I wish my website loaded up as fast as yours lol

  13. 6 11 2011
    Clyde Betti (11:23:44) :

    I’m not that much of a internet reader to be honest but your sites really nice, keep it up! I’ll go ahead and bookmark your website to come back in the future. Cheers

  14. 6 11 2011
    Vicky Sledz (09:14:10) :

    Wow! This blog looks exactly like my old one! It’s on a completely different subject but it has pretty much the same layout and design. Excellent choice of colors!

  15. 6 11 2011
    Karima Bihm (05:17:05) :

    Thanks for the nice blog. It was very useful for me. Keep sharing such ideas in the future as well. This was actually what I was looking for, and I am glad to came here! Thanks for sharing the such information with us.

  16. 3 11 2011
    Daniell Reeser (05:39:37) :

    There may be noticeably a bundle to find out about this. I assume you made certain good points in features also.

  17. 3 11 2011
    periodontal gum disease treatment (04:47:33) :

    I enjoy what you guys tend to be up too. This kind of clever work and reporting! Keep up the terrific works guys I’ve you guys to blogroll.

1 3 4 5



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...