Infos insolites

**Un potiron qui fait le poids d’une vache : 566 kg !

20130828_112819

MEHDI DAHO et ses légumes géants

Jardinier peu ordinaire et passionné, Medhi Daho poursuit dans sa propriété, sa récolte de trophées, de records et tutoie l’insolite chaque fois que ses chers légumes bio sortent de terre et grimpent sur les podiums.
L’année dernière, au concours national des légumes géants, le jardinier a vu sa dernière création saluée par le jury d’une belle seconde place au classement. Ce potiron est très beau et il fait déjà le poids d’une jeune vache! 566 kg
Et dans son jardin, on trouve d’autres bêtes à concours ?
Voici une liste non exhaustive des trophées légumiers des années précédentes de MEDHI
Plus grosse tête de tournesol, 2e en Europe : 56, 5 cm de diamètre. Bulbe de chou-rave Khol rabi de 9,8 kg. Panais, 2,475 m, carotte : 3,395 m : betterave 4 m : Epi de maïs de 5,35 m. Courgette de 22,650 kg. Navet de 4,450 kg. Panais de 2,7 kg. Poireau de 1,850 kg. Concombre de 7,565 kg. Carotte de 2,100 kg. Citrouille de 33,450 kg. Melon de 15,350 kg. Pastèque de 39 kg. Radis de 1,850 kg. Tomate de 1,850 kg
Sa production est totalement bio, organique et ses légumes sont d’une grande qualité gustative.
Medhi est prêt pour cette année et il espère bien battre de nouveaux records et présenter ses nouveaux bébés pour la semaine du goût à la petite auberge.*You.Le Parisien-Le 20 septembre 2013

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

**Une prof suspendue après avoir posé pour des photos de charme

Une prof suspendue après avoir posé pour des photos de charme

Pas de bol pour Kaitlin Pearson. Plus connue dans le monde de la photographie de charme sous le nom de Kaity Pearson (pas une énorme différence), cette assistante d’éducation dans une école du Massachusetts (nord-est des Etats-Unis) a probablement été démasquée par un élève. Une enquête a été ouverte et elle est pour le moment suspendue de ses fonctions.

Kaitlin Pearson, 23 ans, risque de perdre sa place comme assistante éducative dans une école du « South Street » (Fitchburg, Massachusetts) à cause de sa double vie. Elle s’est également fait un nom dans le monde de la photographie de charme sous le pseudo de Kaity Pearson. Ses clichés sont postés régulièrement sur son compte Facebook.

« Le vendredi 17 janvier 2014, l’école publique de Fitchburg a reçu une lettre anonyme. Cette enveloppe contenait des photographies d’une personne qui est employée en tant qu’assistante d’éducation dans l’école élémentaire de South Street. Cette lettre contenait également des commentaires concernant cette même personne. Ceci a rapidement mené à l’ouverture d’une enquête et l’assistante d’éducation a été immédiatement placée en congés payés et son absence a été assurée pour le bien-être des élèves ainsi que pour le bon déroulement de l’enquête », a souligné Andre Ravanelle, le directeur de l’école.

Plusieurs photos de Kaitlin Pearson tirées de la revue « Models Mania » sont arrivées sur le bureau du directeur. On la voit notamment poser, de manière plus érotique que pornographique, en couverture de ce magazine de charme. En revanche, sur sa page Facebook, elle se lâche davantage. « Je suis une personne énergique, créative, fougueuse, passionnée de photographie et j’apporte tout cet amour à chaque shooting. J’ai des notions graphiques et en commerce. Ma vie professionnelle se résume aux photographies et à un emploi à temps plein. Je suis intéressée à toutes les opportunités sérieuses qui s’offrent à moi sur ce site », a écrit Kaitlin Pearson sur son profil « Model Mayhem ».*7sur7-24.01.2014

Infos insolites media_l_6430117

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Une jeune femme met en vente son mari sur internet

media_xll_6610120

Repérée par Het Nieuwsblad, une jeune femme originaire de Vorselaar a mis en vente son compagnon sur le site Kapaza. Elle le décrit comme l’homme parfait: il fait la vaisselle, cuisine, repasse, nettoie et il a même pris l’habitude d’être soumis. Annelies Mannaerts a expliqué pourquoi elle avait placé son mari en vente sur le site de seconde main. En fait, il n’y a aucune explication. « J’ai fait ça pour la blague! Je viens justement de recevoir un SMS avec une offre à 25.000 euros », avoue-t-elle au quotidien néerlandophone. « Mais pas question de jouer à ce jeu-là. Je veux un zéro supplémentaire! Pour 250.000 euros, vous pouvez l’avoir! Comme ça, ma maison est payée (Rires)

David, le compagnon, préfère aussi en rire. Il avait rencontré Annelies… sur internet il y a cinq ans. À la base, c’était juste pour un coup d’un soir. « Mais nous sommes restés collés l’un à l’autre. On a directement accroché », raconte Annelies. « Depuis, cela fait trois ans que nous sommes mariés et nous avons une petite fille de 10 mois. David est un homme génial. Il s’occupe beaucoup de sa famille… mais aussi de ses deux chiens, ses deux chats, ses deux poules et son coq. »

« Acheter = ne pas renvoyer », dit l’annonce postée par Annelies. Vraiment? « De toute façon, je sais qu’il reviendra de lui même », plaisante-t-elle.*7sur7–27/03/2014

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

**Une nonne accouche à sa grande surprise

« Jamais je n’aurais pensé que je pouvais être enceinte ».

media_xll_6410069

Une nonne originaire d’El Salvador a donné naissance à un petit garçon en parfaite santé près de Rieti (en Italie). »Jamais je n’aurais pensé que je pouvais être enceinte ». Victime de terribles crampes d’estomac, une religieuse âgée de 31 ans du couvent de Campomoro (près de Rieti, Italie), a été transportée d’urgence à l’hôpital. Quelques heures plus tard, elle a donné naissance à un petit garçon. Comme quoi, les mentalités évoluent. Cette affaire n’a pas provoqué un scandale en Italie. Mais plutôt un bel élan de solidarité. Les habitants du village ont été plus solidaires que jamais en offrant des vêtements, des couches et des cadeaux au nouveau-né.*7sur7-18.01.2014

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

**Un enfant de 7 ans tracte une camionnette de plus d’une tonne

A 7 ans, cet enfant chinois a déjà une force impressionnante. Pesant 50 kilos, contre 20 à 35 kilos pour les autres de son âge, il peut soulever son père de 90 kilos et tirer une camionnette d’1.85 tonne !

**Vidéo: Chinese Powerhouse pulls a family car!!!!

Yang Jinlong est un Chinois de 7 ans pas vraiment comme les autres. Et pour cause, il possède déjà une force hors du commun. Ainsi, comme le relaie le Daily Mail, il est capable de soulever son père, qui pèse 90 kilos, porter des sacs de blé de 40 kilos ou encore des sacs de ciment de 100 kilos. Mieux encore, il peut tracter une camionnette d’1.85 tonne !

Habitant dans le petit village de Chuzhou dans la province d’Anhui en Chine, Yang Jinlong est devenu très rapidement une star du web dans son sac, où ses exploits ont impressionné beaucoup de monde. D’ailleurs, le bambin est en lui-même surprenant puisqu’il pèse déjà 50 kilos, alors qu’un enfant de son âge pèse entre 20 et 35 kilos habituellement. Sa différence se voit d’ailleurs lorsqu’il joue avec sa bande d’amis, où il s’impose comme le plus fort et le plus robuste.

Yang_Jinlong

Aussi, Yang a montré ses talents alors qu’il n’était encore qu’un bébé. En effet, à seulement 9 mois, il était déjà capable de soulever un fût de cinq kilos ! « Nous étions stupéfaits », a déclaré confie son père, qui pense que sa force vient de son alimentation : « Il mange trois bols de riz à chaque repas ». Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire si vous voulez tracter votre voiture un jour…*Divers Médias-26.09.2012

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*****************************************

Licenciée parce qu.elle était trop belle ! 

*vidéo: L’assistante est licenciée parce qu’elle est trop belle.

Une jeune assistante dentaire américaine a été licenciée aux États-Unis parce qu’elle était trop belle aux yeux de son patron. Le recours de la jeune femme à la Cour suprême a été rejeté, les juges ayant estimé qu’il n’y avait aucune discrimination dans ce licenciement. Melissa Nelson, une assistante dentaire de l’Iowa aux États-Unis, a vu sa plainte pour discrimination rejetée par la Cour Suprême de l’État. La jeune femme avait été licenciée par son patron qui l’accusait d’être trop « irrésistible » et de « mettre en danger son mariage ».

Après avoir étudié la plainte de cette jeune épouse et mère de famille, la Cour suprême de l’Iowa a estimé que, si le licenciement de Melissa Nelson était bien « injuste », il « ne constituait pas une discrimination interdite par la loi ».

Melissa Nelson travaillait dans le cabinet du docteur James Khight depuis une dizaine d’années. Devant les tribunaux, la jeune femme a affirmé qu’elle avait toujours considéré son patron comme un père et un homme « d’intégrité » qui traitait son assistante avec respect.

Pourtant, après neuf années passées avec elle, James Knight avait commencé à critiquer les tenues vestimentaires de Melissa Nelson. Selon lui, la jeune femme le « déconcentrait » parce que ses vêtements « accentuaient les formes de son corps ».

Par la suite, le dentiste aurait multiplié les allusions sexuelles à l’encontre de Melissa Nelson, la prévenant que si elle « voyait son pantalon se bomber, elle saurait que ses habits étaient trop aguicheurs ». James Knight aurait également émis des hypothèses déplacées sur la rareté des relations sexuelles de son employée, estimant que c’était « comme avoir une Lamborghini dans son garage et de ne jamais la conduire ».

C’est à la suite de la découverte de SMS échangés entre Melissa Nelson et son patron que la femme du dentiste, travaillant dans le même cabinet, aurait poussé son mari à licencier son assistante sous prétexte qu’elle était une « grande menace » pour le couple.

Suite à la décision de la Cour suprême de l’État, l’avocat du dentiste s’est félicité en déclarant que ce jugement allait « permettre aux employeurs de licencier les employées cherchant à exciter la jalousie de leurs épouses ».

Melissa Nelson a exprimé sa profonde déception dans une interview (en anglais) accordée à la chaîne américaine CNN. Elle y confirme, entre autre, que jamais elle n’aurait eu une relation autre que professionnelle avec son patron.*JOL press-28/12/2012

**Trop belle, les policiers lui évitent une amende

Une conductrice d’Alost a été acquittée malgré le fait qu’elle avait été arrêtée pour conduite en état d’ivresse. Suite à un premier test d’haleine positif, les agents se sont laissé attendrir par la plastique avantageuse de la jeune femme et de ses amies, ils ont donc « omis » d’effectuer un deuxième test d’haleine. Ils ont également tentés de lier contact avec celle-ci via Facebook. Résultat: un acquittement à la clé pour la ravissante S. B.

La jolie blonde venait de célébrer son 27e anniversaire quand elle s’est retrouvée face à la police locale d’Alost dans la nuit du 22 au 23 décembre 2012. Le test d’haleine a alors dévoilé que la jeune femme avait trop bu, les agents de police ont donc sauté sur l’occasion pour emmener la jeune femme au poste. Comme l’a expliqué son avocat devant la cour, « les agents ont exigé que ma cliente les suivent jusqu’au poste pour un deuxième test de l’haleine ». « Pour se rendre jusque-là, ma cliente a été autorisée à continuer à conduire la voiture, accompagnée de ses deux amies ». Une fois sur place, les agents ont surtout plaisanté avec les jeunes femmes et ont même fini par prendre des photos en leur compagnie. Au final, S. B. est repartie sans avoir effectué un deuxième test de l’haleine, essentiel pour que la justice puisse confirmer la conduite en état d’ivresse. En l’absence de cette preuve, la cour n’a eu d’autre choix que d’acquitter la jeune femme.*7sur7-18.01.2014

**********************************

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

Les choses les plus étranges que l’on fait dans l’ascenseur

Nombreux sont ceux qui utilisent chaque jour l’ascenseur de la société. Et les quelques secondes nécessaires avant d’atteindre l’étage souhaité sont suffisantes pour s’adonner à des activités étranges…

Le site carrière américain Careerbuilder.com a mené l’enquête auprès de plus de 3.800 travailleurs et est arrivé à la conclusion surprenante que prendre l’ascenseur était source de stress et d’irritation. 16% des gens interrogés ont déclaré avoir peur de rester coincé dans l’ascenseur, mais c’est surtout les comportement des autres qui posent problème.

Voici le top 10 des comportements indésirables en ascenseur :

1. Téléphoner (35%)
2. Ne pas retenir la porte pour quelqu’un qui accourt pour prendre l’ascenseur (33%)
3. Se tenir trop près des autres alors qu’il y a plein de place dans l’ascenseur (32%)
4. Rentrer dans un ascenseur alors qu’il est plein à craquer (32%)
5. Ne pas se mettre sur le côté pour laisser rentrer les gens (27%)
6. Retenir la porte très longtemps pour attendre quelqu’un (26%)
7. Ne pas attendre dans la file pour rentrer dans l’ascenseur (23%)
8. Prendre l’ascenseur pour un ou deux étages, à la place des escaliers (20%)
9. Appuyer sur le mauvais bouton, si bien que l’ascenseur s’arrête inutilement (17%)
10. Se mettre dos aux portes de l’ascenseur, au lieu de regarder vers la porte comme tous les autres (7%)

Hormis ces comportements irritants, il en existe d’autres beaucoup plus étranges.

L’enquête a recensé les neuf activités les plus comiques auxquelles les gens s’adonnent dans l’ascenseur de leur entreprise:

  • Abaisser le pantalon d’un collègue
  • Changer le lange d’un bébé
  • Se brosser les dents
  • Se couper les ongles
  • Danser
  • Se battre à mains nues
  • Montrer à quelqu’un une éruption de boutons et demander un diagnostic
  • Déménager tout le mobilier de bureau de quelqu’un – bureau inclus – par l’ascenseur
  • Retenir la porte de l’ascenseur avec sa tête car on a les mains pleines de documents

*References.Be-setembre 2012.

*********************************************

8 portraits de collègues !

D’accord, ils sont un brin caricaturaux. Il n’empêche, vous ne tarderez pas à les rapprocher de certains de vos véritables collègues. Si, si, essayez !

*Le rayon de soleil

C’est la cure d’optimisme qu’il vous faut. Toujours de bonne humeur, le sourire aux lèvres. C’est souvent une femme. Quand vous arrivez, elle vous salue d’un vigoureux  » Bonjour !  » Elle vous raconte sa soirée et vous demande comment s’est passée la vôtre. Elle connaît le prénom de vos enfants et le programme de votre week-end. Elle est plutôt bavarde, mais sait aussi écouter. Attention : l’espère est rare. Si elle évolue dans vos parages, mesurez votre chance.

*Le timide

Il ne ferait pas de mal à une mouche et c’est souvent un excellent travailleur. Mais qu’est-ce qu’il est timide ! Quand vous lui dites bonjour, il tremble. Quand vous lui demandez l’heure, il sue. En fait, il manque de confiance en lui. Et ce n’est gai ni pour vous ni pour lui. Pour l’aider à s’en sortir, il faut prendre son temps. N’hésitez pas à le complimenter, à l’encourager ; ça lui fera du bien. Mais attention : une rechute n’est jamais à exclure…

*Le mollusque

C’est une énigme : comment ce type a-t-il pu parvenir à cette fonction ? Il y a bien des rumeurs qui circulent à son égard. Faut-il les croire ? Une chose paraît certaine : il ne doit pas son poste à ses compétences. Il est mou, lent, gras, toujours en retard. Il n’arrive jamais tôt. Parfois, il allume son ordinateur ; souvent pour jouer aux cartes. Seul avantage : il n’est pas méchant. Plutôt sympa même. Mais il ne donne pas envie de se mettre au boulot…

4d164a17c42ef-s1jpg

*La radoteuse

Les ragots, les rumeurs et les cancans, c’est son domaine ! À longueur de journée, elle les invente, les déforme et les chuchote à l’oreille de ses collègues. Probablement parce que sa propre vie est insipide, elle aime imaginer celle des autres. Sa préférence va aux polémiques, aux pseudoscandales et aux histoires de cœur qui finissent mal. Son empathie n’a pour seul objectif que d’obtenir de précieuses confidences. Prudence : c’est souvent une personne influente, qui peut faire et défaire les réputations.

 

*L’allumeuse

Il y a d’abord sa silhouette. Fine, élancée. Et puis, sa démarche. Attirante, calculée. Enfin, son regard. Torride. Incapable de bosser normalement, vous vous demandez sans cesse si elle vous chauffe ou si elle vous nargue. Devant elle, vous vous sentez tout petit ou rempli de viriles ambitions. Si vous vous approchez d’elle, ça chauffe. Touché, brûlé ? Attention, elle ne se donne pas à tout le monde. Uniquement à ceux qui la feront monter…

*Le pseudodespote

Le pouvoir ? Il ne l’a pas. Mais il en rêve… Il se présente comme un patron et se prend pour votre supérieur. Il aime vous faire des remarques et se complaît de vos erreurs. Il a toujours cet air vaguement paternaliste ou franchement autoritaire. Il est déçu de sa vie et il en imagine une autre ; c’est un frustré qui ne s’assume pas. Il n’est pas pénible, il est pathétique. En attendant, il se fait détester de tous…

*Le jeune loup

Il se fait précéder d’une odeur caractéristique : son parfum. Puis il débarque, le costard impeccable, la chemise hyperclasse, les chaussures éclatantes. Il vous regarde. Toujours de haut. Un vague rictus vous rappelle le mépris qu’il a pour vous. Il se croit supérieur, ou il tente de s’en convaincre. Vous savez qu’il ne l’est pas, mais vous doutez quand même parfois… Prenez garde : ce type est néfaste pour votre santé.

*Le nieur

Il n’est pas méchant. Vraiment pas. Mais il vous ignore. Quand il est dans un jour de grande bonté, il vous lâche un vague  » Salut ! « , mais plus souvent, il ne vous adresse pas même un regard. Ce qui ne l’empêche pas de faire  » pote-pote  » avec d’autres. Pas sympa. À ses yeux, vous n’existez pas. Pourquoi ? Il a sans doute ses raisons, mais vous les ignorez. À moins qu’il n’en ait pas. Vous ne le savez pas…*References.Be

**Une étudiante brésilienne de 20 ans a décidé de s’offrir au plus offrant, en vendant sa virginité aux enchères sur Internet.

Elle a obtenu 600.000 euros pour sa virginité

Une jeune Brésilienne de 20 ans a décidé de s’offrir au plus offrant, en vendant sa virginité aux enchères.

Prostitution, altruisme ou grosse bêtise? Une jeune fille a décidé de monnayer sa première fois…

La «première fois». Qui ne se souvient pas de sa première fois? C’est le genre d’événement qui, lorsqu’il se produit – si jamais il se produit – laisse quelques souvenirs. Bons ou mauvais d’ailleurs.

Pour sa grande première, une jeune Brésilienne de 20 ans a décidé de s’offrir au plus offrant, rapporte le Huffington Post ce jeudi. Sur un site, les personnes intéressées peuvent ainsi enchérir pour espérerremporter le gros lot déflorer la jeune fille. Moral ou pas, la Brésilienne se défend en expliquant qu’une partie de l’argent récolté sera reversé, via un ONG, à des mal-logés de Santa Catarina, d’où elle est originaire.

«Je suis une fille romantique»

Catarina offre sa virginité au plus offrant

vidéo: Virgins Wanted

Si les enchères se terminent le 15 octobre 2012, cette affaire a en fait débuté il y a deux ans. Catarina Migliorini a alors été choisie par un réalisateur australien, pour intégrer un documentaire un peu spécial. Intitulé Virgins Wanted, il est basé sur sa vie avant et après cet événement. Du coup, voyages et séances photos s’enchaînent pour la jeune femme qui touchera, au terme de ce projet, 20.000 dollars ainsi que 90% de la somme récoltée pendant les enchères.

Et pour elle, pas de souci majeure avec idée. «Je vois ça comme un business. C’est une opportunité qui m’est donnée de voyager, d’être dans un film. Si vous ne faites ça qu’une fois dans votre vie, vous n’êtes pas une prostituée, c’est comme prendre une photo incroyable. Ça ne fait pas de vous un photographe», explique-t-elle. «Je suis une fille romantique avec un grand cœur qui croit en l’amour».

En 2009, une autre jeune femme avait également décidé de vendre sa virginité. Mais Nathalie Dylan n’avait pas eu recours aux enchères. Elle avait alors fixé le prix à 3,7 millions de dollars. On ignore si elle a trouvé preneur.  Et le phénomène semble de plus en plus fréquent, puisqu’en 2010, une étudiante néo-zélandais de 19 ans avait elle aussi eu recours aux enchères sur Internet. Elle avait quant à elle trouvé quelqu’un pour lui «payer» sa virginité 32.000 dollars.

Sans préservatif et dans un avion

Du côté de Catarina Migliorini, les enchères sont pour l’instant grimpées à 190.000 dollars. Et c’est un Américain qui tient la corde. S’il gagne, il devra subir un test de dépistage de MST, puisque «cette première fois» pas comme les autres, se déroulera sans préservatif et dans un avion. Une façon de contourner la loi sur la prostitution, lors d’un vol entre l’Australie et les États-Unis.

A noter qu’un jeune homme russe, Alex Stepanov, fait également partie du documentaire. Et vend, lui aussi, sa virginité. Sauf qu’avec 1.300 dollars d’enchères, il a pour l’instant moins de succès que sa collègue féminine et se dirige donc vers une première fois au rabais. Mais il paraît que les premières fois ne sont pas toujours les meilleures.*20Minutes-04.10.2012.

***La étudiante brésilienne de 20 ans a vendu sa virginité pour 780.000 dollars US (600.000 euros) lors d’enchères en ligne remportées par un Japonais, ont annoncé jeudi les promoteurs de l’opération controversée. Catarina Migliorini, qui a confié à la presse brésilienne vouloir financer ses études de médecine en Argentine, avait attiré 15 enchérisseurs originaires d’Inde, des Etats-Unis, du Brésil et du Japon. Un jeune Russe de 21 ans, Alexander, offrait également sa virginité: une Brésilienne a emporté la décision pour 3.000 dollars seulement.

« Les enchères de vierges en Australie sont terminées » depuis mercredi, a annoncé jeudi 25.10.2012. le site internet virginswanted.com.au qui publie des photos de « Catarina » et « Alexander » barrées de la mention « vendus ». Selon les médias australiens, Catarina Migliorini sera « remise » à son acheteur à bord d’un avion à destination de l’Australie, puis le couple « consommera » dans les semaines à venir dans un lieu tenu secret.

« Je vois ça comme une entreprise », a justifié la jeune femme. « Cela me permet de voyager, de tourner un film et de toucher de l’argent en prime ». « Si vous faites cela une seule fois dans votre vie, vous n’êtes pas une prostituée. Ce n’est pas parce que vous prenez une photo extraordinaire que cela fait de vous un photographe », a-t-elle dit. Le contrat entre Catarina et l’acquéreur de sa virginité, identifié par le nom « Natsu », stipule que ce dernier devra utiliser un préservatif et subira un test de dépistage des maladies sexuellement transmissibles, a précisé Jason Sisely, cité par le journal en ligne Ninemsn.*Source: belga.be-25.10.2012.

**Vidéo: Explore the ocean with Google Maps

**Taille du pénis : les Français en dessous de la moyenne

Une étude irlandaise classe la taille des pénis, en fonction des nationalités. Elle est l’œuvre d’un professeur controversé, donc à prendre avec légèreté…

À en croire l’étude menée par le professeur irlandais Richard Lynn, les Français ne jouent pas dans la cour des grands… pénis. La taille moyenne en érection s’établit à 13,53 cm chez les « frenchies », alors que la moyenne mondiale serait de 14,5 cm.

Le haut du podium est décroché par les Congolais (17,80 cm), puis les Équatoriens (17,78 cm). Toujours dans la catégorie des « bien lotis », se placent les Ghanéens (15,24 cm), les Colombiens (15,20 cm) et les Islandais (15,18 cm). Ces derniers sont d’ailleurs les premiers Européens à rentrer dans le classement. Parmi nos voisins, les Italiens (15,74 cm) relèvent la moyenne, tandis que les Espagnols (13,93 cm), les Anglais (13,97 cm) et les Allemands (14,47 cm) l’abaissent. Ce  »professeur » n’a pas étudié la taille des pénis algériens ni celle de beaucoup d’autres…

Les Coréens arrivent bons derniers de la liste avec une moyenne de 9,6 cm. Mais qu’ils se rassurent, cette étude, publiée dans la revue Personality and Individual Differences n’a rien de sérieux. La récolte des données a été réalisée par internet, sans réelle méthodologie. Pour parvenir à cette « géographie des pénis », le Pr Flynn a compilé des recherches n’ayant pas de liens entre elles.*Médias-Le 02/10/2012

*********************************

Les ventes de couches pour adultes dépassent celles pour bébés au Japon

Au Japon, dont la population jouit d’une longévité record, les ventes de couches pour adultes viennent pour la première fois de dépasser celles pour bébés, a annoncé vendredi Unicharm, le plus gros fabricant nippon.

Quelque 23% des Japonais sont âgés de 65 ans ou plus, une proportion unique dans le monde, et si le taux de naissances continue de baisser, ils seront plus de 40% en 2060, indique une étude officielle publiée en janvier.

      Un porte-parole d’Unicharm a révélé qu’au cours de l’année budgétaire qui s’est terminée en mars, les ventes de couches pour adultes ont « légèrement surpassé » celles pour bébés, pour la première fois depuis que le fabricant s’est lancé sur le créneau des seniors en 1987.

      Le vieillissement de la population est un casse-tête pour le gouvernement qui doit assurer le financement des retraites et des dépenses de santé avec une population active qui décline d’année en année du fait de la baisse de la natalité.

      Le Japon comptait 127,799 millions d’habitants au 1er octobre 2011, soit un recul de 259.000 personnes, ou de 0,2%, par rapport au 1er octobre 2010, selon le ministère des Affaires intérieures.

      La durée de vie moyenne des femmes devrait passer de 86,39 ans en 2010 à 90,93 ans en 2060, et celle des hommes de 79,64 ans à 84,19 ans.

      D’après une étude officielle, si les tendances actuelles se poursuivent, la population nippone va chuter de 32,3% entre 2010 et 2060, et s’établir à 86,74 millions d’habitants.* belga.be-11/05/12

*Risque de pénurie mondiale de couches

Une explosion sur le site d’une importante usine de production de polymères à Himeji, dans l’ouest du Japon, fait craindre une pénurie mondiale de couches, a rapporté dimanche le quotiden nippon Sankei Shimbun.

media_xll_5201805

Un réservoir de l’usine du groupe Nippon Shokubai, qui se trouve dans la préfecture de Hyogo, a explosé samedi, tuant un pompier et en blessant 35 autres.

L’entreprise a une part de marché mondiale de 20% dans les polymères hyperabsorbants entrant dans la composition des couches, et sa production pourrait être durement obérée par l’accident, selon le journal.

L’usine de Himeji produit 320.000 tonnes de polymères par an. Nippon Shokubai préparait une augmentation de sa production pour faire face à la hausse de la demande chinoise, ajoute le Sankei Shimbun.*7s7-30.09.2012.

***************************




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...