la bataille de Fellaoucène.Nédroma

**la bataille de Fellaoucène près de Nédroma

Nedroma ville religieuse la guerre d algerie 54 62 Vol 4.jpg - Nedroma ville religieuse. Vol.4

*La bataille de Fellaoucène (daïra de Nedroma, Tlemcen) est sans doute l’un des plus importants hauts faits de la guerre qu’a connus la Wilaya V durant la guerre de Libération nationale. Le 20 avril 1957, la chaîne montagneuse des Traras orientales a été le théâtre d’une rude bataille menée par les trois principaux chefs militaires de l’A.L.N Moulay Ali, Tetouane et Mouh Abdellah (nom de guerre) contre les forces de l’occupation française.L’enjeu militaire de cette bataille fut tellement important que les forces de l’armée coloniale ont utilisé tout leur arsenal militaire pour déloger l’Armée de Libération Nationale de ce bastion imprenable dans l’espoir de mettre fin à l’action militaire de l’A.L.N., en la coupant de sa base populaire qui lui apportait tout le soutien.

A l’aube du jour «J», coïncidant avec le 16e jour du mois de Ramadhan, l’armée française engagea deux bataillons d’infanterie, munis de chars et de blindés couverts par une trentaine d’avions de combat et de reconnaissance et 12 hélicoptères, pour venir à bout de la Révolution armée dans cette zone.
La bataille fut âpre et les pertes humaines matérielles du côté de l’ennemi furent aussi importantes. Selon des bilans contradictoires, l’armée française aurait perdu entre 500 et 700 hommes, et du côté de l’A.L.N, une trentaine de chahids seraient tombés au champ d’honneur.
Le récit le plus fidèle sur le déroulement de cette bataille vient d’un témoignage vivant accordé en 1993 à l’APS par le Moudjahid Si Ahmed Sarhane, membre de l’A.L.N, de la zone 2 Wilaya V, qui a survécu à ce haut fait de guerre, dont on reproduit les différentes péripéties.
«Le 20 avril, c’était le mois de Ramadhan, le commandement des troupes de l’A.L.N., constituées de trois compagnies, dirigée par Moulay Ali, Tetouane et Mouh Benabdellah—les deux premiers sont morts au combat—s’est réuni et a décidé de faire échec à l’opération de ratissage menée par les forces de l’armée française. Notre effectif était de 19 sections comprenant chacune 18 hommes. Les armes dont nous disposions se limitaient à quelques fusils-mitrailleurs automatiques et de fusils ordinaires. Quelques jours auparavant, l’ordre fut donné aux sections de se disperser sur toutes les crêtes afin de prendre les positions stratégiques, de creuser des tranchées et de n’ouvrir le feu qu’une fois les troupes françaises suffisamment engagées dans la zone montagneuse».
«La journée du 14 avril, les sections se sont dispersées en direction de divers endroits pour mieux recevoir les troupes du général Salan, qui avait juré après un accrochage le 17 avril à Oued Sbâa (Beni-Ouarsous) d’assainir la région en mobilisant deux bataillons de 25.000 hommes environ».
«A l’aube du 20 avril, vers sept heures du matin, les forces de l’armée française ouvrirent un feu nourri de tirs de mortier dans notre direction. 30 à 40 batteries tirèrent à la fois. Nos sections essayèrent de descendre un peu plus, mais nous fûmes surpris par l’infanterie et le nombre impressionnant de soldats. Certaines de nos sections s’accrochèrent avec l’ennemi et les autres se replièrent vers les positions initiales. Les salves d’obus reprirent et redoublèrent d’intensité pour briser l’encerclement des troupes françaises par les djounouds mais elles ne parvinrent pas à desserrer l’étau. C’est à ce moment qu’intervint l’aviation. L’action destructrice de celle-ci avait visé nos positions arrières, particulièrement nos soldats qui sont restés dans leurs tranchées.
L’erreur que nous avions commise et dont nous ne nous étions aperçu que tardivement, c’était celle d’avoir utilisé les branchages d’arbres pour couvrir les tranchées. Une fois asséchées et fanées, celles-ci étaient devenues facilement repérables d’en haut par l’aviation, du fait du contraste de couleurs avec la verdure fraîche de la forêt. Malgré cette erreur tactique, nos troupes ont tenu jusqu’à la tombée de la nuit et ont édifié les troupes ennemies sur le courage et la résistance de nos valeureux combattants.
«La pénombre a permis au restant des sections de l’A.L.N de se replier de la zone de combat et de se disperser vers d’autres points. Ce n’est que durant la journée du 21 avril que l’ennemi a commencé à évacuer ses morts et ses blessés par hélicoptère . Ce même jour, 8 de nos hommes restés sur place se sont accrochés avec les forces adverses et ont tenu longuement contre elles. Cinq d’entre eux sont tombés au champ d’honneur et trois sont retournés sains et saufs».
Selon le même témoin, «il était difficile au commandement de l’A.L.N d’établir le bilan des pertes humaines». Ce qui nous a été rapporté quelques jours après par les civils, c’est que nos troupes ont perdu une centaine d’hommes dont les deux chahids, les commandants Moulay Larbi et Tetouane».
Du côté français, un civil ayant assisté à la bataille raconte «que le succès de la bataille de Fellaoucène a été immense». «J’ai vu, dit-il, les hélicoptères de l’armée française transporter par dizaines les corps de soldats tués au cours de cette bataille. Le sang coulait même du ciel à chaque décollage des aéronefs».
L’impact de la victoire remportée par l’A.L.N. au cours de la bataille de Fellaoucène a consolidé le moral des combattants de la juste cause et revigoré la foi des populations civiles de la région en leur armée de libération. La réaction sauvage de l’occupant était prévisible. Quelques jours après, la région de Fellaoucène fut brûlée par des bombardements au napalm, les maisons détruites et les populations transférées aux centres de regroupement pour mieux les contrôler.*.vitaminedz.com/

**Le musée national du Moudjahid a abrité, hier, une intéressante conférence débat sur l’histoire de la Révolution de Novembre, consacrée à la commémoration des grandes batailles de Fellaoucène (Tlemcen) et de Souk Ahras. 

Plusieurs personnalités nationales historiques, universitaires et représentants de la Gendarmerie nationale et des Douanes, ont assisté à cette manifestation qui a vu d’abord le Dr Nacereddine Boudaoud, enseignant de l’université de Tlemcen, donner un cours magistral d’histoire, dans lequel il a rappelé brièvement un des hauts faits de la glorieuse Révolution de Novembre, en l’occurrence la bataille de Fellaoucène, près de Nedroma, le 20 avril 1957, qui a opposé les éléments de l’ALN aux forces coloniales. Dans ce cadre, l’universitaire a évoqué la longue histoire de cette région boisée des monts Traras, relevant de la Zone 2 de la wilaya V historique, qui s’est particulièrement distinguée durant la lutte de Libération nationale, en opposant une résistance héroïque face à l’occupant ennemi, lors des nombreuses batailles dont elle a été le théâtre, notamment celle du 20 avril 1957. Conduite par les glorieux chouhada Ouchène Moulay Ali et Titouane, cette bataille historique, qui a duré trois jours, a mis aux prises 3 katibate de l’ALN à deux régiments des forces coloniales, appuyés par l’aviation et la marine (à partir du port voisin de Ghazaouet). Malgré leur nombre réduit et leur armement léger, les moudjahidine se sont brillamment illustrés durant les trois jours de la bataille face à l’ennemi, lui faisant subir, outre la destruction d’un avion militaire, des pertes importantes, évaluées à 500 morts et de dizaines de blessés.
Dans les rangs de l’ALN, 120 moudjahidine sont tombés au champ d’honneur, a déploré l’universitaire, en rappelant les effets bénéfiques de cette bataille sur le moral des moudjahidine au maquis. Poursuivant le rappel de l’épopée de la glorieuse Révolution de Novembre, le moudjahid et chercheur en histoire, Abdelhamid Aouadi, a évoqué le sujet de la grande bataille de Souk Ahras, le 26 avril 1958, une bataille tout aussi mémorable qui a duré une semaine, et qui a opposé des katibate de moudjahidine à plusieurs régiments de l’armée coloniale.
*Mourad A.*elmoudjahid.com/ 28 avril 2015

**Quatre chouhada ont été identifiés parmi les ossements de 22 chouhada découverts en février dernier dans une grotte à Azaïza, dans la commune d’Amieur (Tlemcen), a-t-on appris, hier, du directeur de wilaya des moudjahidine. Les recherches, menées par une commission d’experts conduite par un médecin légiste, ont permis de regrouper les ossements des quatre chouhada identifiés, a indiqué, à l’APS, Boumaâraf Djemai, ajoutant que l’opération se poursuit pour identifier les autres chouhada et leur réinhumation le 20 avril prochain, à l’occasion de la commémoration du 58e anniversaire de la bataille de Fellaoucène. La grotte où ont été découverts les ossements, ayant trois issues, avaient servi en 1958 à une réunion de 24 moudjahidine, qui furent encerclés par les forces coloniales françaises qui avaient utilisé un gaz toxique. Assiégés, 22 moudjahidine périrent et deux seulement purent s’évader, a-t-on indiqué. La grotte fut découverte par une délégation de représentants d’instances concernées dont la Direction de moudjahidine, la daïra, la commune et de membres de la famille révolutionnaire, qui s’est déplacée sur site pour confirmer la véracité des témoignages de moudjahidine de la région sur cet ignoble massacre. Par conséquent, une équipe de spécialistes a été chargée de déterrer les ossements ensevelis.*horizons-dz./ 31 mars 2015

************************************

*L’héroïque bataille de Fellaoucène revisitée

La commune de Aïn Fettah dans la daïra de Felloucène a commémoré le 58ème anniversaire de la bataille de Fellaoucène qui s’est déroulée le 20 avril 1957 au cœur de la chaine montagneuse des Traras orientales.Sans doute, l’un des plus hauts faits d’armes des moudjahidines qu’a connu la wilaya 5 durant la guerre de libération. Durant cette fameuse bataille, les maquisards de la glorieuse armée de libération nationale ont fait subir à l’ennemi de grosses pertes humaines et matérielles. Selon des bilans, l’armée française aurait perdu entre 500 et 700 hommes, du côté de l’A.L.N, 120 chahids étaient tombés au champ d’honneur. Malheureusement, les festivités commémorant cet événement historique qui ont eu lieu devant la stèle commémorative située sur les lieux du déroulement de cette bataille, les monts de Traras, en présence des autorités locales civiles et militaires, n’ont pas véritablement traduit la dimension historique et nationale de cette bataille.*O. El Bachir-El Watan-28 avril 2015

**Mourad Benachenhou, ancien ministre de l’économie a pris part à cette bataille: voir son récit dans son livre autobiographique « les clairons de la destinée » casbah éditions 2014

**L’ancienne cité de Nedroma, édifiée au sud du mont de Fellaoucène qui est le plus haut sommet des monts Traras, se distingue par une forteresse stratégique de défense faite de murailles remontant à l’ère d’Abdelmoumène Ben Ali, calife de la dynastie almohade. Elle garde jalousement ses sites historiques et touristiques dont la place « Tarbiaa », « La grande mosquée » construite en 1081 et « Hammam Bali » à la place précitée qui donne sur des ruelles, derbs exigus enchevêtrés menant vers des quartiers populaires et des souks.

carte_de_situation.jpg

la bataille de Fellaoucène.Nédroma 3671168

3671174

*militaires de l’armée coloniale française à Nédroma en 1959

4153613

4153616

*********************

418 réponses à “la bataille de Fellaoucène.Nédroma”

1 19 20 21
  1. 7 03 2021
    Educational videos for 1st graders useful reference (02:41:32) :

    Hi there, I found your blog via Google while looking for a related topic, your web site came up, it looks great. I’ve bookmarked it in my google bookmarks.

    http://google.co.il/url?q=https://yoomark.com/content/phonics-contemporary-way-teach-letter-sounds-several-most-successful-language-educators-usa

  2. 4 03 2021
    샌즈카지노 (08:02:30) :

    I simply couldn’t leave your site prior to suggesting that I really enjoyed the standard info a person provide in your guests? Is going to be back incessantly in order to inspect new posts|

    wooribet777.com

  3. 4 03 2021
    xvides (05:50:17) :

    Thanks for the auspicious writeup. It if truth be told was once a enjoyment account it. Look complicated to far delivered agreeable from you! By the way, how could we keep in touch?|

    https://talesofindia.com.au

  4. 4 03 2021
    All links into one (05:05:59) :

    Thank you for the auspicious writeup. It in reality was a enjoyment account it. Look complicated to more delivered agreeable from you! However, how could we communicate?|

    https://www.lync.me

  5. 4 03 2021
    Kala Asam (04:15:46) :

    Vous pourrez ainsi : Créer ces backlinks en ajoutant une icône du type « Retrouvez nous sur Facebook » à partir de votre site ou de votre blog (voir également le post « comment bien référencer un blog sur Google« Poster le lien de votre page de fan sur certains blogs Créer une galerie sur Flick, Instagram, Behance… avec le lien de votre site et page Facebook Signer dans les forums Faites tester vos produits par les communautés de bloggeurs Faites un don Publier des tutos Diffuser des communiqués de presse sur une nouvelle offre Utiliser des annuaires locaux Etc.

    https://www.egatereferencement.com/

  6. 3 03 2021
    Han Rookwood (06:33:35) :

    With havin so much written content do you ever run into any problems of plagorism or copyright violation? My website has a lot of unique content I’ve either written myself or outsourced but it looks like a lot of it is popping it up all over the web without my agreement. Do you know any methods to help reduce content from being stolen? I’d definitely appreciate it.

    https://cli.re/Nxwvr3

  7. 2 03 2021
    Tammie Fassio (08:11:08) :

    Si vous suivez ces quelques conseils, votre page Facebook remontera progressivement dans les résultats de recherche de Google. Mais comme toujours, il va falloir être patient et tenace… Mais rappelez-vous, dans l’algorithme de Google, le nombre de likes ou l’engagement de la page ne sont pas pris en compte et même si c’est positif d’avoir un grand nombre de likes, cela n’aura pas d’effet direct sur le positionnement de votre site dans les réponses du moteur. Et ne vous trompez pas, si votre but c’est la visibilité de votre entreprise sur Google, il vaut mieux travailler le référencement naturel de votre site internet directement.

    https://www.egatereferencement.com/

  8. 27 02 2021
    Best CBD Oil for Dogs (05:38:40) :

    Not many writers with correct expertise of the subjects they write about.

    https://www.sfweekly.com/uncategorized/best-cbd-oil-for-dogs-in-2019-cbd-oil-for-pets-reviews/

  9. 22 02 2021
    Simon Bare (07:11:42) :

    Hello there! This post could not be written much better! Looking through this post reminds me of my previous roommate! He constantly kept preaching about this. I will forward this article to him. Pretty sure he’s going to have a very good read. I appreciate you for sharing!

    https://alltop.com/my/raicoroofingC24

  10. 21 02 2021
    Blaine Bynum (09:14:27) :

    PrettyAttractive section of content. I just stumbled upon your blogweblogwebsiteweb sitesite and in accession capital to assert that I acquireget in factactually enjoyed account your blog posts. Any wayAnyway I’llI will be subscribing to your augmentfeeds and even I achievement you access consistently rapidlyfastquickly.

    https://theyourycom0.webnode.com/theyourycom/

  11. 20 02 2021
    https://www.laweekly.com/5-best-cbd-oil-companies-to-buy-from-in-2019/ (08:45:01) :

    Your way of addressin this subject is both terrific and inspiring.

    https://www.laweekly.com/5-best-cbd-oil-companies-to-buy-from-in-2019/

  12. 20 02 2021
    Nick Maniar (07:45:36) :

    Good site you’ve got here.. It’s difficult to find quality writing like yours nowadays. I honestly appreciate individuals like you! Take care!!

    https://www.deviantart.com/188xoso

  13. 18 02 2021
    Amalia Berardo (06:41:23) :

    Everyone loves it whenever persons get together and talk about views. Great website, continue the very good work!

    http://affinite.fr/

  14. 11 02 2021
    uscreen (01:49:03) :

    Thanks for sharing excellent informations. Your web site is very cool. I am impressed by the details that you have on this site. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this web page, will come back for more articles. You, my friend, ROCK! I found just the info I already searched all over the place and just could not come across. What an ideal web-site.

    https://www.funnycat.tv/video/watch/Bpi5sAQ2K3s

  15. 9 02 2021
    Bethel Pickar (06:54:11) :

    There’s certainly a lot to find out about this issue. I like all of the points you made.

    https://junkremoval.tumblr.com

  16. 5 02 2021
    milf big dick (06:34:42) :

  17. 5 02 2021
    Patti Cheetham (04:15:42) :

    I alwaysfor all timeall the timeconstantlyevery time emailed this blogweblogwebpagewebsiteweb site post page to all my friendsassociatescontacts, becausesinceasfor the reason that if like to read it thenafter thatnextafterward my friendslinkscontacts will too.

    https://www.pinterest.com/wheelscootersforkid/top-10-best-battery-operated-fans-in-2020/

  18. 3 02 2021
    Spin Rewriter User 2021 (04:47:55) :

    I do agree with all of the ideas you’ve presented in your post. They are very convincing and will certainly work. Still, the posts are too short for newbies. Could you please extend them a bit from next time? Thanks for the post.

    https://laguworld.net/download.php?v=SYQZsqg8Rxs

1 19 20 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...