le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour

La proclamation du Gouvernement provisoire de la Révolution algérienne (GPRA ) le 19 septembre 1958 est intervenue trois mois seulement après l’installation de de Gaulle à la tête de la Ve république. Le général avait cru que c’était un coup dirigé contre lui. Pourtant, l’idée, comme le souligne Réda Malek, avait germé bien avant cette date. L’ancien négociateur des accords d’Evian préci se que Aït Ahmed en avait fait un de ses thèmes favoris. De sa prison dans une lettre de février 1957, il pressait le cce de proclamer le gpra dont la création serait une riposte à l’enlèvement du 22 octobre 1956 des principaux dirigeants de la Révolution, dans un avion détourné. Mais le cce tergiversa. Toujours est-il que le gpra jouera un rôle important dans la guerre, car si la force du fln résidait dans son enracinement populaire, il s’imposait aussi dans sa politique d’ouverture sur le plan international « qui lui valent un rayonnement exceptionnel et rare pour un mouvement de libération ». A l’évidence, la délégation extérieure renfermait des hommes rompus à l’exercice de la politique qui constitueront un véritable appareil diplomatique. Ne fallait-il pas exploiter cette voie à travers le gpra pour que la voix de l’Algérie combattante soit entendue de par le monde. Le gpra l’a fait, mais au moment des bilans, il a été supplanté et prié de s’effacer. Avec Zohir Ihadaden, historien, professeur d’université impliqué dans la lutte de libération, nous avons tenté de lever le voile sur certaines zones d’ombre.*Pourquoi le GPRA ?

- L’annonce officielle de la constitution du GPRA eut lieu au Caire le 19 septembre 1958. Le même jour fut rendue publique la première déclaration du président du GPRA, Ferhat Abbas, définissant les circonstances de la naissance de celui-ci et les objectifs visés par sa création. Sur le plan international, les négociations ne pouvaient se faire qu’entre deux institutions reconnues. Le gouvernement français refusait de discuter avec le fln, estimant qu’il ne pouvait engager l’avenir d’un pays avec un mouvement politique. C’est en tous cas la position de de Gaulle. Créer un gouvernement du côté algérien, c’est dire aux Français qu’il y a un interlocuteur en face s’ils veulent arriver à la paix. En plus, la Révolution algérienne avait franchi de grandes étapes. Elle avait toutes les caractéristiques, tous les ingrédients d’un Etat souverain doté de son armée, de ses cadres et surtout d’un territoire, car il y avait des zones libérées en Algérie, dans plusieurs régions à travers les 5 Wilayas historiques. En plus du fait que la nuit, l’Algérie appartenait à l’aln. Par conséquent, c’est d’une assise territoriale, politique et militaire dont jouissait le fln. a partir de là, la création d’un gouvernement algérien était nécessaire et indispensable parce qu’il restaurait la souveraineté algérienne détruite par la colonisation française depuis 1830.

-  En quoi la création du gpra est-elle décisive dans la stratégie du fln ?

- Elle est décisive dans la mesure où elle crée une interface, un interlocuteur, car sur le plan juridique international, cette création allait entraîner la reconnaissance de ce gouvernement provisoire par plusieurs pays. Implicitement, la lutte algérienne serait reconnue. Il y avait quelque 36 pays qui ont reconnu le gpra, ce qui représentait presque la moitié des pays membres de l’onu.

-  Le GPRA a-t-il pu surmonter ses contradictions et fédérer les différents courants qui traversaient la Résistance ?

- Ce n’est pas le GPRA qui a pu fédérer les différentes tendances. C’est plutôt le Congrès de la Soummam qui a rassemblé toutes les sensibilités qui existaient en Algérie avant 1954, non seulement les partis politiques, mais aussi les associations sociales, culturelles, économiques. Le GPRA n’a, en somme, fait que continuer ce qui a été fait au Congrès de la Soummam. D’ailleurs, dans la composition du GPRA, on trouve des éléments issus du PPA, de l’UDMA, des Ulémas, de l’UGTA, des étudiants, à l’exclusion du Parti communiste et de la tendance messaliste qui avaient refusé d’intégrer le FLN. Faisons un peu d’histoire. Le Congrès de la Soummam a créé des institutions. Une sorte d’assemblée nationale a travers le Conseil national de la Révolution algérienne, un organe exécutif, le CCE, remplacé par le GPRA en 1958. Par conséquent, le GPRA dépendait du CNRA et comme au sein du GPRA il y a eu des crises, il appartenait au CNRA d’apporter des solutions. Le Conseil apportait des modifications aux structures du GPRA. Des changements de ministres ou même du président du GPRA. Au départ, c’était Ferhat Abbas qui avait présidé aux destinées du gouvernement provisoire. Il y a eu un remaniement sous son égide. C’est ce qu’on appelle le 2e GPRA. Il y a eu un troisième remaniement avec une modification générale du GPRA avec Ben Khedda comme président. Il y a eu donc trois GPRA.

-  Puis, il y a eu le conflit avec l’état-major…

- L’une des missions que le GPRA s’est assignées lorsqu’il a été créé, c’est de mettre en place un organisme qui coifferait les Wilayas sur le plan militaire. C’est à ce moment là que le GPRA a fini par créer ce qu’on appelle l’état-major à l’Est et à l’Ouest. Il y a eu par la suite unification à Ghardimaou avec un seul chef en la personne de Boumediène. Les relations entre le GPRA et l’état-major ont connu plusieurs étapes, mais après l’incident de l’avion français abattu par l’ALN et dont le pilote a été capturé et fait prisonnier par l’état-major, les relations avec le GPRA se sont détérioriées. Pourquoi ? Le gouvernement français a réagi auprès de la Tunisie. Il a essayé d’exiger du GPRA la libération de ce pilote. L’état-major était contre et ne voulait rien entendre. Finalement, le prisonnier a été libéré, mais les relations restaient crispées. Il y a eu aussi une autre anicroche. Le gros de l’ALN à l’extérieur était installé des deux côtés de la frontière. Le GPRA avait exigé de faire rentrer cette armée à l’intérieur du pays. L’état-major a fait la sourde oreille. Les rapports entre le GPRA et l’état-major se sont aggravés avec Ben Khedda, entraînant la démission de Boumediène à la tête de l’armée, mais la démission n’a pas été acceptée…

-  Beaucoup disent que si le GPRA avait continué, l’Algérie aurait connu une autre destinée…

- Là, c’est toute la crise de l’été 1962 qu’il faut réécrire. Naturellement, le GPRA était aux yeux des Algériens de la Révolution l’institution légitime qui a négocié l’indépendance et qui devait assumer et poursuivre ses missions dès l’indépendance. Mais cette procédure devait se faire à l’intérieur de l’instance suprême, à savoir le CNRA. Or, à la dernière réunion du Conseil, un conflit a éclaté entre Benbella et ses amis et le GPRA. Ce conflit n’a pas trouvé de solution au sein du CNRA. Il y a eu interruption des débats et dispersion des membres du Conseil. C’est de là qu’est née la crise qui a surtout profité à Benbella et son clan qui ont su l’exploiter à fond…(El Watan-22.09.09.)

Liste des membres du 1er GPRA 1958/1960 :

- Président du Conseil : Ferhat Abbas – Taher (Jijel) 24 octobre 1899 – Alger 23 décembre 1985. En nov 1954 : président de l’UDMA.
- Vice-président et ministre des Forces armées : Krim Belkacem. Thizra N’Aïssa (Ath Yahia Ou Moussa) 14 déc 1922 – Assassiné le 18 octobre 1970 à Francfort. En nov. 1954 : membre du comité des six. Chef de la zone 3.
- Vice-président : Ahmed Ben Bella (détenu). Maghnia 25 déc. 1918. En nov. 1954 : membre de la délégation extérieure au Caire.
- Ministre d’Etat : Hocine Aït Ahmed (détenu). Aïn El Hammam 20 août 1926. En nov. 1954 : membre de la délégation extérieure au Caire.
- Ministre d’Etat : Rabah Bitat (détenu). Aïn El Kerma (Constantine) 19 décembre 1925 – Alger 11 avril 2000. En nov. 1954 : membre du comité des six. Chef de la zone 1.
- Ministre d’Etat : Mohamed Boudiaf (détenu). M’sila 23 juin 1919 – Assassiné à Annaba le 29 juin 1992. en nov 1954 : membre du comité des six. Chargé de la coordination du comité des six.
- Ministre d’Etat : Mohamed Khider (détenu). Alger 13 mars 1912 – Assassiné le 4 janvier 1967 à Madrid. En nov. 1954 : membre de la délégation extérieure au Caire.
- Ministre des Affaires étrangères : Mohamed-Lamine Debaghine. Hussein-Dey (Alger) 24 janvier 1917 – Alger 23 janvier 2003. En 1954 il décline l’offre qui lui a été faite par le CRUA de prendre la tête du FLN.
- Ministre de l’Armement et du Ravitaillement : Mahmoud Chérif . Chéria (Tébessa) 1912 – Alger 1987. En 1954 : membre de l’UDMA.
- Ministre de l’Intérieur : Lakhdar Ben Tobbal. Mila 1923. En 1954 : membre des 22.
- Ministre des Liaisons générales et Communications : Abdelhafidh Boussouf. Mila août 1926 – Paris 31 décembre 1980. En 1954 : membre des 22.
- Ministre des Affaires nord-africaines : Abdelhamid Mehri. El Harrouch (Skikda) 3 avril 1926. En 1954 : centraliste (membre du comité central du MTLD contesté par Messali Hadj et ses partisans).
- Ministre de l’Economie et des Finances : Ahmed Francis. Relizane 10 novembre 1910 – Genève 31 août 1968. En nov. 1954 : membre de l’UDMA.
- Ministre de l’Information : M’hamed Yazid. Blida 3 avril 1923 – Alger 31 octobre 2003. En nov. 1954 : centraliste.
- Ministre des Affaires sociales : Benyoucef Ben Khedda. Médéa 23 février 1920 – Alger 4 février 2003. En nov. 1954 : secrétaire général du comité central du MTLD.
- Ministre des Affaires culturelles : Tewfik El Madani. Tunis 1er novembre 1899 – Alger 18 octobre 1983. En nov. 1954 : secrétaire général de l’Association des oulémas.
- Secrétaire d’Etat : Lamine Khène El Qoll (Skikda) 6 mars 1931. En nov. 1954 : centraliste. Membre fondateur de l’UGEMA.
- Secrétaire d’Etat : Omar Oussedik. Aïn El Hammam 1923 – Alger 1992. Arrêté et torturé en 1948, libéré en 1951, il s’exile en France où il est ouvrier d’usine et syndicaliste. Rejoint l’ALN en 1955.
- Secrétaire d’Etat : Mostefa Stambouli. Mascara 10 mars 1921 – Mascara 20 avril 1984. En nov. 1954 : partisan de Messali pendant un temps puis il rejoint les rangs du FLN en 1956. Sources Dictionnaire de la Révolution algérienne 1954-1962. Achour Cheurfi. Casbah Editions. Alger Patriotes Algériens : Parcours individuels et destin collectif. 1954-1962. Badra Lahouel. Ed. Dar El Gharb – Oran 2005.
 

167 réponses à “le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour”

1 2 3 9
  1. 4 11 2011
    Nickolas Covil (01:05:41) :

    Hi I am so happy I found your weblog, I really found you by mistake, while I was searching on Askjeeve for something else, Regardless I am here now and would just like to say thanks for a marvelous post and a all round thrilling blog (I also love the theme/design), I donít have time to look over it all at the minute but I have book-marked it and also included your RSS feeds, so when I have time I will be back to read a lot more, Please do keep up the great job.

  2. 3 11 2011
    neb double digest (18:30:08) :

    Which i insisting my dad that doesn’t all headlines posted on the web are original but this post is definitely an exceptional to my rule.

  3. 3 11 2011
    liberty reserve (02:52:04) :

    An exciting language is couturier interpret. I think that you should write many on this message, it power not be a taboo subject but mostly fill are not sufficiency to mouth on specified topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour.

  4. 2 11 2011
    Raguel Venhorst (15:17:27) :

    I do enjoy the manner in which you have presented this specific difficulty and it does give me personally a lot of fodder for consideration. However, through what I have seen, I just simply trust as the actual feedback pile on that men and women stay on issue and in no way get started upon a soap box involving the news du jour. Anyway, thank you for this fantastic point and whilst I can not necessarily agree with this in totality, I respect the standpoint.

  5. 2 11 2011
    whatman extraction thimble (10:46:51) :

    The beauty of these blogging engines and CMS platforms is the lack of limitations and ease of manipulation that allows developers to implement rich content and ‘skin’ the site in such a way that with very little effort one would never notice what it is making the site tick all without limiting content and effectiveness.

  6. 2 11 2011
    Ben Similton (08:52:23) :

    You really make it seem so easy with your presentation but I find this topic to be really something that I think I would never understand. It seems too complex and very broad for me. I’m looking forward for your next post, I’ll try to get the hang of it!

  7. 2 11 2011
    Carrol Farria (04:09:06) :

    Hey, Thank you just for that nice blog post! Regards, Carrol Farria

  8. 2 11 2011
    Juan Schexnayder (03:18:12) :

    Hello There. I found your blog using Bing. This is an extremely well written article. I’ll be sure to bookmark it and come back to read more of your useful information. Thanks for the post. I’ll definitely return.

  9. 1 11 2011
    bilete avion (08:26:39) :

    This it is a great article. But first of all I must say all the visitors. Hello there. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/un-peu-dhistoire/le-19-septembre-1958-le-gpra-voyait-le-jour on my Hi5 profile. I will do this because finally I found what I was looking for. What you say here is really the best information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour, in my google search I was very glad. I think I found something like this here http://www.xfly.ro, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  10. 31 10 2011
    Lyman Nohel (21:29:53) :

    hey there and thank you for your information – I have definitely picked up anything new from right here. I did however expertise a few technical issues using this site, as I experienced to reload the site many times previous to I could get it to load properly. I had been wondering if your web host is OK? Not that I am complaining, but sluggish loading instances times will sometimes affect your placement in google and could damage your high quality score if advertising and marketing with Adwords. Well I am adding this RSS to my e-mail and could look out for a lot more of your respective fascinating content. Make sure you update this again soon..

  11. 31 10 2011
    paper (02:27:15) :

    What is a good free blogging website that I can respond to blogs and others will respond to me?

  12. 30 10 2011
    Akwarystyka morska (00:55:42) :

    As I web-site possessor I believe the content matter here is rattling excellent , appreciate it for your hard work. You should keep it up forever! Best of luck.

  13. 29 10 2011
    balustrady szklane (22:59:26) :

    Rattling great information can be found on weblog .

  14. 28 10 2011
    House Training A Puppy (23:15:49) :

    An riveting speech is worth annotate. I guess that you should write writer on this theme, it power not be a taboo message but generally people are not enough to talk on such topics. To the next. Cheers like your ELAyam-2 » le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour.

  15. 25 10 2011
    Constipation remedies (21:24:16) :

    Thanks for sharing ELAyam-2 » le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour with us keep update bro love your article about ELAyam-2 » le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour .

  16. 23 10 2011
    scrapebox list (10:05:00) :

    Well I truly enjoyed studying it. This subject procured by you is very ideal for proper planning.

  17. 17 10 2011
    iva advice (15:08:44) :

    What you have here it is an interesting article. But first of all I must salute all the visitors. Hy. After this I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/un-peu-dhistoire/le-19-septembre-1958-le-gpra-voyait-le-jour on my Hi5 profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you share here is really the best information. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » le 19 septembre 1958, le GPRA voyait le jour, on google search I was very glad. It is possible I found something like this here http://ivauk.com, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  18. 14 10 2011
    Trula Garett (22:48:32) :

    Thanks for creating this. I really feel as though I know so much more about the topic than I did before. You should continue this, Im sure most people would agree youve got a gift.

  19. 14 10 2011
    Maritza Tolles (21:10:12) :

    I genuinely enjoy reading through on this site, it has got fantastic posts .

  20. 12 10 2011
    Marcelle Agor (07:55:50) :

    Hi I found your site by mistake when i was searching Google for this issue, I have to say your site is really helpful I also love the theme, its amazing!. I dont have that much time to read all your post at the moment but I have bookmarked it and also add your RSS feeds. I will be back in a day or two. thanks for a great site.

1 2 3 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...