Les Scouts musulmans et la guerre d’indépendance

*documentaire TV réalisé par Selma Kaïdi

 Selma Kaïdi a réalisé un film documentaire intitulé Les Scouts musulmans et la guerre d’indépendance. Dans ce cinquante-deux minutes, la réalisatrice revient sur les circonstances de la création des Scouts musulmans algériens dans les années 1930 et leur apport à la guerre d’indépendance, comme le titre du film l’indique. Ce n’est pas tout, puisqu’il est aussi question d’autres détails que Selma Kaïdi explique dans cet entretien.L’Expression: Parlez-nous de votre film documentaire sur les Scouts musulmans algériens…
Selma Kaïdi: L’apport des Scouts musulmans algériens à la guerre d’indépendance est indéniable. Des figures illustres de la lutte armée contre le colonialisme ont activé dans les scouts à l’image de Larbi Ben M’hidi, Zighoud Youcef et Didouche Mourad. Nous avons donc pensé qu’il serait intéressant de réaliser un film documentaire tout en faisant la corrélation entre le cheminement des scouts et la guerre d’indépendance. C’est l’objectif de notre travail.

Avez-vous interviewé des personnes ayant posé les premiers jalons au lancement des Scouts musulmans algériens?
Malheureusement, les précurseurs des Scouts musulmans algériens ont tous disparu. Toutefois, notre film documentaire propose des témoignages des proches de ces acteurs, comme le frère de Mohamed Bouras, rencontré à Miliana. Mohamed Bouras a été l’instigateur de la création des SMA en 1935. L’étape de la création a duré jusqu’à 1937, l’année où l’organisation a obtenu son agrément.

Un tel travail peut buter sur le problème du manque d’archives et de documents, comment êtes-vous parvenue à surmonter cet écueil?
C’est vrai, pour ce qui concerne les archives audiovisuelles inhérentes à notre sujet, elles sont très rares. Toutefois, nous avons collecté plein d’archives sous forme de photos et de documents écrits de cette époque-là, sur les personnes ayant participé à la création et au développement des SMA.

Avez-vous quand même pu rencontrer des personnalités ayant pris part, non pas à la création des SMA, mais du moins ayant activé dans cette organisation durant les premières années?
Oui. Par exemple, à Constantine, nous avons recueilli les témoignages de Mohamed Djideli qui a été à l’origine du lancement des scouts féminins en 1945. Malgré son âge, 92 ans, il nous a livré un témoignage précieux. Notre film documentaire consacre un portrait à cette personnalité, qui est aussi écrivain. C’est quelqu’un qui a apporté beaucoup au mouvement des scouts et à l’Algérie.

Avant votre film documentaire, y a-t-il eu d’autres travaux audiovisuels sur les Scouts musulmans algériens?
Il y en a eu quelques-uns. On peut citer le documentaire réalisé en 1989 par Saïd Eulmi au sujet de l’histoire des SMA. Abdelkader Kaïdi en a réalisé un autre sur le Groupe des scouts Emir Khaled de Belcourt, en 1992. Ce groupe a donné à la Révolution 67 martyrs. Le documentaire a été produit par l’Anep.

Quel est l’apport de votre film documentaire par rapport aux anciens travaux sur le même sujet?
Nous avons essayé de mettre en lumière la contribution directe et indirecte des SMA à la guerre d’indépendance. Le sous-titre du documentaire est: Histoire, présent et futur. Vous pouvez donc remarquer qu’en plus du côté historique, nous nous penchons sur le présent et nous projetons l’avenir. Le film évoque les différentes étapes de l’évolution des SMA en faisant une halte à chaque fois sur les événements majeurs de l’histoire de la guerre d’indépendance. Nous avons tourné au Centre, à l’Est et à l’Ouest pour toucher le maximum de régions.

Comment l’idée de ce film documentaire est-elle née chez une jeune réalisatrice?
C’est l’Entv qui a lancé l’idée de réaliser des films documentaires en relation avec la guerre d’indépendance pour commémorer l’anniversaire le 1er-Novembre 2009. J’ai constaté le peu d’intérêt accordé aux SMA dans ce genre d’événement, j’ai alors décidé de concrétiser un projet dans ce sens. Ce documentaire est un hommage à l’héritage laissé par les SMA et tout ce qu’ils nous ont appris.(L’Expression-30.09.09.)

**L’Algérie au premier Jamboree des Scouts arabes à Damas en août 1954 

Nous avons célébré le 20 août 1955 et le 20 août 1956. Un autre événement est à commémorer, celui d’août 1954 où s’est tenu en Syrie le 1er Jamboree des Scouts arabes à Damas-Zabadani, comme en témoigne la photo. A ce rassemblement de la jeunesse des onze pays arabes, le drapeau algérien figurait à côté d’autres drapeaux des pays frères, et ce, à quelques semaines du déclenchement de la lutte armée du 1er Novembre 1954. Tout cela grâce à nos deux militants, Messieurs Aït Ahmed Hocine et le regretté Khider Mohamed, que Dieu ait son âme.*Aknouche Hamdane-Tadj Eddine*El Watan- 14/09/2014

**************

 

101 réponses à “Les Scouts musulmans et la guerre d’indépendance”

1 4 5 6
  1. 16 01 2017
    Eugene Krone (13:20:48) :

    I believe this site contains some real great info for everyone :D. “We rarely think people have good sense unless they agree with us.” by Francois de La Rochefoucauld.

    http://www.cQSrmtXHt7.com/cQSrmtXHt7

1 4 5 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...